Saule crevette : plantation, entretien et taille

Saule crevette : plantation, entretien et taille

Petit arbuste, le saule crevette apporte une animation par son feuillage très original teinté de vert, de rose et de blanc. Facile d’entretien, il convient particulièrement aux jardins citadins. Il s’associe avec d’autres arbustes et plantes vivaces dans de nombreuses situations.

Présentation du saule crevette

Sur environ 2 m à 2,50 m de haut pour 1,50 m à 2 m de large, le saule crevette devient un arbuste très touffu dont le feuillage vert tendre éclaboussé de blanc a la particularité de produire des jeunes pousses rose tendre. De loin, il paraît alors couronné de rose comme s’il était en fleurs. De près, on s’aperçoit de la nature feuillée de cette couronne rose, mais l’effet est tout aussi surprenant. 

Cette particularité permet d’éclairer un massif, un coin d’allée, une composition arbustive à base d’espèces de couleur verte unie ou pourpre, ou encore de le mettre en point focal d’une perspective qui sera ainsi valorisée. 

L’arbuste est caduc et rustique jusqu’à -15 °C. Il produit une floraison sous la forme de chatons au printemps. 

Ce saule crevette fait partie de la famille des saules, les salicacées, et à ce titre demande un sol frais pour bien se développer. Son développement naturel lui donne un port arrondi, très densément garni depuis la base. Il forme dans ce cas de belles haies

Mais il peut aussi être conduit sur tige, et dans ce cas former une boule de beau diamètre à 1,50 ou 2 m de haut.

Espèces et variétés de saule crevette

Le nom de saule crevette concerne principalement une espèce, Salix integra, et sa variété ‘Hakuro Nishiki’, mais on peut aussi trouver depuis peu d’autres variétés comme ‘Flamingo’.

Salix integra ‘Hakuro Nishiki’ : cette espèce horticole a été obtenue par croisement entre deux autres espèces. De port buissonnant, il peut se conduire aussi sur tige. Longues feuilles étroites, vert tacheté de blanc. Les jeunes pousses sont roses au printemps puis deviennent vertes et blanches en été. 

Salix integra ‘Flamingo’ : cette variété, de feuillage très semblable à la précédente, offre des tiges rouges qui la rendent intéressante en hiver quand le feuillage est tombé. Ses dimensions sont légèrement plus petites, sur 2 m de haut et 1 m de large à maturité.  

Plantation du saule crevette

Une situation lumineuse, mais non brûlante en été est recommandée. L’arbuste sera plus beau dans un endroit semi-ombragé aux heures chaudes de la journée. 

Il préfère un sol profond, plutôt neutre ou à tendance acide, et pousse en terrain frais bien drainé en hiver. Le saule résiste aussi aux terrains lourds et humides. Par contre, il déteste la sécheresse. Paillez le pied à la plantation. 

Les meilleures périodes de plantation pour le saule crevette se situent en automne ou au printemps, hors périodes de fortes pluies quand le sol est détrempé. Si le temps est sec, veillez à arroser avant. Le trempage de la motte dans une bassine d’eau avant la plantation permet aussi aux racines de mieux s’intégrer dans leur nouvel environnement.

Dans un massif, le saule crevette a besoin d’un bel espace pour pousser harmonieusement, sauf quand il est conduit sur tige. Cette conduite offre l’avantage de pouvoir l’associer à des plantes vivaces tapissantes ou de faible hauteur, dont les floraisons sont blanches ou du même coloris rose que le jeune feuillage.

Pour la culture en pot, il faut veiller à choisir un contenant de grande dimension (minimum 50 cm de diamètre et de hauteur) et un terreau de bonne qualité. Placez un paillis en surface.

Culture et entretien du saule crevette

L’entretien du saule crevette reste très simple : il faut arroser quand le temps est sec, et régulièrement pendant les deux premières années après la plantation afin d’assurer la reprise de l’arbuste. Renouveler le paillis au pied de l’arbuste pour éviter au sol de s’assécher.

Il est inutile d’apporter de l’engrais, sauf en pot où les éléments nutritifs s’épuisent vite dans le peu de terre qui entoure les racines. Dans ce cas, apporter un engrais organique liquide dans l’eau d’arrosage, au printemps puis en début d’été.

Taille du saule crevette

Pour conserver les trois couleurs associées sur l’arbuste, une taille annuelle s’effectue en fin d’hiver (fin février ou mars selon la région), juste avant le débourrage des bourgeons, en raccourcissant les tiges d’un tiers à une moitié de longueur. 

On peut aussi profiter de cette taille pour donner une forme de boule plus régulière à la ramure, ou le conserver à une plus faible hauteur et envergure dans les petits espaces. Supprimez également les branches mortes.

Maladies et parasites du saule crevette

Parasites et maladies peuvent se développer quand le saule crevette est cultivé dans des conditions qui ne lui conviennent pas. Par exemple, les pucerons apparaissent en terrain trop sec quand l’apport d’eau est mal géré. Installé dans un terrain frais et bien drainé, l’arbuste résistera sans souci.

Notre sélection

Saule Crevette 'Hakuro-Nishiki'

À partir de 6,90 €

Saule Crevette 'Hakuro-Nishiki'

À partir de 21,18 €

Saule Crevette 'Flamingo'

À partir de 7,82 €

Érable du Japon : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Rhododendron : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Jasmin : plantation, entretien et taille

Lire la suite