Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Repiquer le muguet

Repiquer le muguet

Symbole du 1er mai, le muguet (Convallaria majalis) est une plante vivace tapissante aux charmantes clochettes blanches parfumées. Si vous avez reçu du muguet en pot, vous pourrez le repiquer dans un endroit ombragé de votre jardin : moyennant quelques soins faciles à la plantation, il refleurira l’année suivante. Pourvu d’un rhizome horizontal (appelé « griffe »), le muguet peut ensuite s’étendre rapidement et former un véritable tapis vert, fleurissant en avril-mai. Si vous voulez tenter l’expérience, voici pas à pas comment vous y prendre pour repiquer du muguet en pot et en fleurir votre jardin.

Quand et où replanter le muguet en pot ?

Pour repiquer votre muguet en pot, attendez que les fleurs soient fanées et que les feuilles commencent à jaunir. C’est alors le bon moment pour le replanter. Si vous voulez non pas repiquer du muguet vendu en pot pour le 1er mai, mais planter du muguet acheté en godet ou à racines nues, deux périodes de plantation sont possibles :

– au printemps pour le muguet acheté en godets ;

– en automne pour les griffes de muguet achetées en racines nues.

L’emplacement que vous choisirez pour repiquer ou planter votre muguet est très important : poussant à l’état naturel dans les sous-bois, le muguet demande une situation mi-ombragée à ombragée et apprécie un sol frais, riche et bien drainé.

Astuce Jardiland : vous avez reçu du muguet en pot et n’avez pas de jardin ? Ce serait dommage de le jeter une fois défleuri ! Il est possible de le conserver toute l’année sur votre balcon, à condition qu’il bénéficie d’une exposition ombragée et que vous l’arrosiez régulièrement. Pour ce faire il est préférable de le rempoter dans un pot plus grand, en utilisant du terreau de plantation allégé d’un peu de sable. Dans les deux cas, vous devriez avoir des fleurs l’année suivante !

Repiquer le muguet

– Commencez par préparer un trou de plantation bien large (environ 4 fois la largeur de la motte à repiquer) et d’une profondeur à peine supérieure à la hauteur du pot. Prenez soin de bien ameublir le fond du trou, puis étalez au besoin une couche de gravier pour améliorer le drainage.

– Plongez alors le pot dans un récipient d’eau pour bien humidifier la motte avant de la dépoter. Enlevez les fleurs fanées, en revanche vous pouvez conserver les feuilles.

– Placez la motte dans le trou de façon à ce que la surface de la motte affleure le niveau du sol, puis rebouchez le trou tout autour du pied : à cet effet, vous pouvez utiliser du terreau de plantation ou ajouter du compost mélangé à la terre retirée du trou.

– Tassez le sol autour du pied et arrosez abondamment en pluie fine.

– Conservez enfin la fraîcheur du sol en installant un paillage.

– À l’automne, vous pourrez apporter un peu de compost en surface.

Pour planter des griffes de muguet achetées à racines nues : disposez-les bien à plat, à peine enterrées, à 3 ou 4 cm de profondeur seulement, le bourgeon vers le haut.

Si vous plantez ou replantez plusieurs pieds de muguet, espacez-les d’une dizaine de centimètres les uns des autres. Vous obtiendrez rapidement un joli tapis de muguet, en fleur dès le printemps suivant.

Information : Portez des gants pour manipuler le muguet car toutes ses parties (feuilles, fleurs, …) sont toxiques. Soyez vigilant avec les enfants.

Notre sélection

Muguet x6

Kapiteyn

3,95 €

Savon senteur 100 gr - Muguet

Galeo

2,50 €

Muguet blanc 15 griffes

5,95 €

Lilas : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Tailler les arbustes à floraison printanière

Lire la suite

Magnolia : variétés, plantation et entretien

Lire la suite