Renoncule : plantation, culture et entretien

Renoncule : plantation, culture et entretien

Au printemps, les grosses fleurs de renoncule aux coloris pimpants sont un ravissement au jardin comme au balcon. Leur excellente tenue en vase permet d’en faire de charmants bouquets.

Présentation de la renoncule

Si la renoncule sauvage ou bouton d’or fait partie des indésirables vivaces que le jardinier traque lors des désherbages, sa sœur, la renoncule des fleuristes, a toute notre faveur ! Issue d’une espèce vivace bulbeuse Ranunculus asiaticus qui a donné naissance à une multitude d’hybrides, elle offre des fleurs joufflues et craquantes avec leurs coloris pétillants. 

Le bulbe ou plutôt la racine tubéreuse ressemble à une petite griffe. Le feuillage caduc découpé et peu abondant se développe en fin d’hiver. 3 à 4 semaines plus tard, plusieurs tiges florales, entre 4 et 8 par griffe, se hissent de 20 à 60 cm de hauteur selon les variétés. Chacune porte une fleur. La floraison se produit d’avril à juillet selon le climat et l’époque de plantation. Les fleurs généralement très doubles offrent des teintes vives et variées allant du blanc au pourpre rouge foncé en passant par le jaune, l’orangé et le rouge. Certaines renoncules se distinguent par des teintes bicolores ou des coloris délicats : rose pâle, pêche, saumon… aux pétales parfois élégamment bordés d’un liseré plus sombre. 

L’origine méditerranéenne de Ranunculus asiaticus fait que la renoncule des fleuristes craint le froid. Ailleurs qu’en climat doux, on la cultive en pot à protéger du gel.

Espèces et variétés de renoncule

Les variétés de la renoncule des fleuristes, aussi appelée renoncule des jardins sont nombreuses, mais souvent non nommées. Des obtentions récentes font preuve d’une grande vigueur et une belle floribondité. Elles offrent de grandes fleurs (8 à 9 cm de diamètre au lieu de 4 à 5 cm) semi-doubles ou très doubles dites à fleurs de pivoine. Variez les plaisirs en combinant la plantation de griffes en automne et l’achat de renoncules choisies en fleurs au printemps.

Semis et plantation de la renoncule

En climat doux, plantez les griffes disponibles en sachet au rayon des bulbes en pleine terre en automne. Offrez-leur une exposition lumineuse et abritée du froid ainsi qu’un sol parfaitement drainé, même sec et sablonneux, car les excès d’humidité peuvent les faire pourrir. Pour un beau rendu visuel, prévoyez la plantation d’une trentaine de griffes de renoncule par m². Plantez-les pointes vers le bas à 10 cm de profondeur. En climat limite de rusticité, couvrez avec un paillis (paillettes de lin, feuilles mortes, frondes de fougères).

En climat froid, deux solutions s’offrent à vous : 

– Plantez les griffes en automne, en pot dans un substrat drainant type bulbes ou plantes méditerranéennes. Enfoncez-les à 10 cm de profondeur et espacez-les de 10 cm. Placez la potée dans un local hors gel ou sous un tunnel. Arrosez-la avec modération et laissez sécher la surface du substrat entre deux apports d’eau. 

– Attendez le printemps pour une plantation des renoncules en pleine terre, lorsque les risques de gel sont écartés et après avoir fait raciner les griffes quelques semaines à l’abri du froid.  

Astuce Jardiland : avant plantation, réhydratez les griffes en les plaçant une nuit dans un bol d’eau.

Culture et entretien de la renoncule

Lorsque le feuillage apparaît, arrosez la renoncule régulièrement, mais sans excès, si le printemps est sec ou si le pot des renoncules ne bénéficie pas des précipitations. 

Ajoutez aux renoncules en pot un engrais spécial bulbes toutes les semaines pendant la floraison et jusqu’à ce que le feuillage jaunisse afin que le bulbe fasse des réserves.

Taille de la renoncule

Éliminez les fleurs de renoncule fanées. 

Attendez que le feuillage jaunisse et sèche pour le couper à ras. Laissez les griffes en terre en climat doux et marquez leur emplacement pour éviter un coup de binette malencontreux. Ailleurs, sortez les griffes de terre et placez-les dans un endroit sec et frais  jusqu’à la plantation automnale ou au printemps suivant.

Maladies et parasites de la renoncule

Le jeune feuillage de la renoncule attire les limaces et les escargots. Méfiez-vous de leur voracité !

L’oïdium caractérisé par l’apparition d’une poussière farineuse sur le feuillage provoque le flétrissement et le dessèchement de la plante si on n’agit pas. Supprimez les parties atteintes et traitez dès l’apparition des premiers signes de la maladie. 

En sol mal drainé et/ou en atmosphère confinée, les boutons floraux peuvent brunir et avorter avant de s’épanouir.

Notre sélection

Renoncule

À partir de 4,95 €

Renoncule

À partir de 5,95 €

Duo de 5 Renoncules 'Reinette' et 40 Allium 'Moly'

9,95 €

Tout ce qu'il faut savoir sur les bulbes

Lire la suite

Œillet : plantation, culture et entretien

Lire la suite