Rempoter les cactées

Rempoter les cactées

Comme toutes les plantes en pot, les cactées ont besoin d’un rempotage de temps en temps. Mais à quelle période les rempoter et avec quelle fréquence ? Comment les dépoter ? Quel substrat de rempotage utiliser ? Voici quelques conseils pour rempoter vos cactus et vos plantes grasses dans les règles de l’art.

Quand rempoter les cactées et plantes grasses ?

Le rempotage des cactus (ou cactées) et des plantes succulentes (encore appelées plantes grasses) s’effectue en moyenne tous les 2 ou 3 ans, en fonction de la vitesse de croissance de la plante. En tout état de cause, si des racines apparaissent à la surface du pot ou à travers le trou de drainage, la plante a besoin d’être rempotée.

Le printemps, entre mars et mai, est le bon moment pour procéder au rempotage, afin que les racines aient le temps de bien s’installer avant l’hiver. Par contre, il est fortement déconseillé de rempoter juste avant ou pendant la période de repos hivernal, entre novembre à février : la plante n’affronterait alors pas l’hiver dans de bonnes conditions.

Conseil Jardiland : lorsque vous achetez un cactus ou une plante grasse, procédez d’office à un rempotage, à condition que la période s’y prête : d’une part, vous remplacerez le pot en plastique dans lequel la plante est généralement vendue par un pot en terre cuite ; d’autre part, vous remplacerez le substrat de départ par un substrat mieux adapté.

Préparer le nouveau pot et le substrat

Les cactées se plaisent dans des pots pas trop larges par rapport au volume de leurs racines. Le pot dans lequel sera rempoté votre cactus ou plante succulente ne doit par conséquent pas être beaucoup plus grand que le pot d’origine : une taille supérieure de 2 cm de diamètre est suffisante.

Choisissez de préférence un pot en terre cuite, impérativement muni d’un trou d’évacuation de l’eau. Vous prendrez en outre la précaution de disposer au fond de ce pot une couche drainante d’environ 2 cm (billes d’argiles, gravier…).

Le substrat de rempotage doit être léger, filtrant et particulièrement pauvre pour les cactus, alors que les succulentes se plaisent dans une terre légèrement plus riche. Vous avez le choix entre un substrat que vous composerez vous-même et un terreau spécifique du commerce :

– Substrat préparé par vos soins :

Pour les plantes grasses, mélangez 1/3 de terreau ordinaire, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de sable de rivière (que vous pouvez remplacer par de la perlite, de la vermiculite ou de la pouzzolane).

Pour les cactus, composez un substrat plus pauvre, en augmentant la proportion de sable (environ 3/5 de sable, 1/5 de terreau et 1/5 de terre de jardin).

– Terreau pour cactées :

Pour les plantes grasses, utilisez-le tel quel.

Pour les cactus, en particulier les cactus à aiguilles, il est préférable d’appauvrir le mélange en lui ajoutant du sable (environ 1/3 de sable et 2/3 de terreau pour cactées).

Dépoter la plante et examiner ses racines

Pour dépoter un cactus ou une plante grasse plus facilement, procédez par temps sec et veillez également à ce que le substrat soit bien sec (pas d’arrosage au cours des 7 jours précédents).

– Tenez la plante sans exercer de traction et décollez la motte en tapotant les parois du pot. Si la motte ne vient pas, il peut être nécessaire de casser le pot.

– Une fois la motte dégagée, secouez-la pour enlever la terre au maximum, puis achevez l’opération à l’aide d’un bâtonnet ou d’un pinceau.

– Examinez alors les racines et coupez celles qui sont molles, sèches ou malades. Si vous avez repéré des traces de maladie ou d’invasion parasitaire, traitez en outre les racines restantes avec un produit adéquat.

Conseil Jardiland : s’il s’agit d’un cactus à aiguilles, enroulez autour plusieurs épaisseurs de papier journal et portez des gants épais afin de ne pas vous piquer.

Rempoter la plante grasse ou le cactus

– Dans le nouveau pot, mettez d’abord le drainage au fond  et quelques centimètres du substrat que vous avez préparé.

– Posez la plante bien au milieu du pot et versez le substrat tout autour, jusqu’au collet de la plante.

– Tassez enfin le substrat tout autour du collet (qui doit affleurer la terre, mais ne pas être enfoui).

– Il est recommandé de terminer par une petite couche de gravier (ou de sable) qui protégera le collet de l’humidité.

N’arrosez surtout pas après le rempotage du cactus ou de la plante grasse, mais attendez une quinzaine de jours. Pendant ce laps de temps, n’exposez pas le pot au soleil direct, afin d’éviter la déshydratation.

Au bout de 15 jours, replacez le pot à son endroit habituel et reprenez les arrosages. Voilà votre cactée prêt à s’épanouir dans son nouveau pot !

Notre sélection

Echeveria

À partir de 3,50 €

Succulente, plante grasse

À partir de 1,95 €

Jungle Fever - Terreau Cactus et Succulentes

Undergreen

3,50 €

Les 5 erreurs à éviter pour vos plantes d’intérieur

Lire la suite

Attention à la chaleur pour vos plantes d’intérieur

Lire la suite

Focus sur l’entretien des plantes en pots d’intérieur

Lire la suite