Radis : variétés, semis et culture

Radis : variétés, semis et culture

Le radis propose un tel choix de variétés qu’il se cultive et se récolte quasiment toute l’année. Facile à semer et à entretenir, rapide à récolter, il vous régalera de son large panel de formes, de couleurs et bien sûr de goûts. Qu’il soit cru ou cuit, profitez des saveurs de ce légume-racine peu calorique mais riche nutritionnellement.

#Tuto : Comment semer des radis dans un pot de fromage blanc ?

Afin d’éviter le gaspillage, toutes les idées sont bonnes à prendre… En voici une pour vous transformer en un as du recyclage : semez des radis dans un pot de fromage blanc ! C’est simple, rapide et facile : on vous montre !

Principales variétés de radis et caractéristiques

À chaque saison son radis. Légume-racine qui nous vient de l’Antiquité, Raphanus sativus offre au printemps, en été, en automne et en hiver des variétés de tailles, couleurs et formes différentes. Il en existe pour tous les goûts, classées par période de récolte et en grandes familles culturales.

 

Les radis de tous les mois

Ils peuvent être semés du tout début du printemps à la fin septembre, une longue période qui leur vaut ce surnom. Ronds ou demi-longs, blancs et roses, rouge pâle ou rouge vif, ils se récoltent de quatre à six semaines après le semis et se déclinent en diverses variétés.

Parmi les plus connues, on citera le Radis de 18 jours, une variété mi-longue, rose avec un grand bout blanc. Elle est prête pour la récolte en 3 semaines et doit être impérativement cueillie jeune car elle se creuse rapidement. Elle se sème de mars à septembre.

Plus précoce encore (la récolte peut se tenir 2 semaines seulement après le semis), le ‘Flamboyant’ est une variété française ancienne demi-longue (4 à 7 cm) rouge à bout blanc. Sa chair est tendre et très croquante. Le semis s’effectue en pleine terre de février à octobre pour une récolte de mars à novembre.

 

Le ‘National’ est lui aussi précoce. Il se sème de mars à septembre et se récolte 3 à 4 semaines plus tard. C’est une variété ronde rose à bout blanc, assez grosse (2.5 cm de diamètre environ) dont la chair très blanche est tendre, ferme et très goûteuse. Bien cultivé, il ne creusera pas et ne piquera pas !

 

Plus original avec sa robe totalement rouge et très lumineuse, le radis ‘Raxe’ est tout aussi adapté à la culture précoce qu’à la culture tardive sous abri en raison d’une forte adaptabilité tant au froid qu’à la chaleur. À la fois souple et croquant, il bénéficie d’une saveur légèrement piquante qui reste intacte même si le radis est laissé un peu à grossir. Il se récolte d’avril à novembre, environ 1 mois après le semis.

Les radis raves

Radis d’automne et surtout d’hiver, ils se récoltent eux aussi sur une longue période mais le temps de culture est plus long que pour les radis de tous les mois puisqu’il est généralement de 6 à 8 semaines.

 

Belle variété d’hiver le Rave Noir Gros Long d’hiver de Paris peut atteindre les 35 cm de long. Sous sa peau noire et rugueuse se cache une chair blanche très ferme, compacte, légèrement piquante. Il se sème de juin à septembre et se récolte d’octobre en janvier, au cœur de l’hiver, grâce à une belle rusticité.

 

Pour une chair bien plus douce, choisissez le ‘Violet de Gournay’, une racine ancienne de quelques 25 cm de long à la belle robe violette. Il se sème en pleine terre de juin à août pour une récolte de septembre à novembre. On le consomme rapidement sans quoi sa chair devient piquante.

Quant au Bleu d’Automne et d’Hiver (Raphanus sativus ‘Blauer Herbst und Winter’), il peut être semé sous abri en février ou mars pour une récolte printanière ou en pleine terre de mai à juillet pour une récolte en septembre et octobre. Il vous séduira par sa belle peau bleu violacé, sa chair bien tendre, piquante juste ce qu’il faut. De forme très conique, il atteint généralement les 20 cm de long.

Les radis asiatiques

Ils sont pratiquement tous originaires du Japon, se sèment en été, se récoltent en automne ou en hiver et ont généralement une saveur plus douce et plus subtile que les autres radis. Ils ont également la particularité de bien résister à la sécheresse et de ne pas creuser ni piquer !

 

Le plus connu d’entre eux, le ‘Daïkon’ – également appelé radis chinois, radis japonais ou radis blanc – regroupe en réalité à lui seul plusieurs sous-variétés : Miyashige White, Pastèque, Minowase Summer Cross ou encore Alpine. La plupart d’entre elles sont effectivement blanches, longues, à la chair douce et peuvent se consommer crues comme cuites.

Plus original, le ‘Red Meat’ vous séduira par son goût doux. Sphère d’environ 8 cm, verte et blanche à la chair rose vif, ce radis d’automne et d’hiver japonais se consomme sans la peau pour une saveur sucrée ou bien râpé avec la peau pour un goût alors proche du wasabi. On le sème de juillet à septembre pour une récolte de septembre à novembre.

Utilisation et bienfaits du radis

Membre de la famille des Brassicacées, le radis contient comme la plupart des légumes crucifères des anti-oxydants, des vitamines C et B9, des fibres, il est riche en oligo-éléments, potassium, magnésium et en composés soufrés. Son petit goût piquant stimule l’appétit mais on lui accorde également des qualités diurétiques et détoxifiantes. Riche en eau (de 93 à 95% de son poids total)  et peu calorique, il est un allié minceur.

 

Il se choisit ferme avec de belles fanes. Les radis rouges ne se conservent pas plus de trois jours dans un endroit bien frais. Les radis noir et les asiatiques peuvent eux se garder plusieurs semaines.

 

Tous se mangent crus. Simplement à la croque-sel, plus gourmand accompagné d’un beurre demi-sel ou râpé, en salade avec d’autres crudités.

Le daïkon est par ailleurs délicieux en condiment.

Certains comme le radis noir, le chinois et les gros radis blancs japonais sont délicieux cuits.

On les bout, grille, rôtit ou on les prépare à la vapeur ou sautés dans de l’huile de sésame.

 

On en fait une délicieuse soupe aigre-douce en mélangeant un bouillon de base japonais – le dashi – à du vinaigre de riz, du miel, du gingembre râpé, de la ciboulette, un légume feuille haché et donc des tranches de radis.

 

Enfin les fanes de radis entrent également dans la composition de quelques mets : petites, jeunes et fermes, elles se mangent crues ou en salades ; hachées, elles agrémentent les omelettes ; sautées, elles rejoignent une poêlée de légumes asiatiques. Généralement associées à de la pomme de terre, elles composent une excellente soupe et peut s’agrémenter d’un peu de crème liquide pour plus de velouté.

Quand et comment semer le radis ?

En fonction de la variété choisie, vous devrez suivre un calendrier de culture et des méthodes diverses.

De la mi-février à la fin du mois de mars ainsi qu’en octobre, les radis dits à forcer se sèment à la volée sous tunnel ou en pleine terre, en lignes espacées d’une dizaine de centimètres. Ils se récoltent rapidement – 4 semaines plus tard – car ils creusent vite.

De la mi-mars à la fin du mois de septembre, les radis de tous les mois et les radis rave sont semés en pleine terre, en large rang ou sur des lignes espacées de 20 cm environ. Les premiers se récolteront de 4 à 6 semaines après le semis, les seconds de 6 à 8 semaines.

De mai à août, on sème les radis d’été et d’automne à la volée, en pleine terre, en large rang ou en lignes espacées de 20 cm. Ils restent en terre de 6 à 8 semaines.

Enfin au cœur de l’été, de juin à août, se sèment les radis d’hiver, en lignes suffisamment espacées (pas moins de 25 cm). Ils se récoltent en novembre et décembre.

Comment réussir la culture du radis ?

Choisissez pour vos semis un emplacement ensoleillé – ou mi-ombre dans des régions particulièrement chaudes – et une terre plutôt riche – même si le radis s’accommodera de tout.

 

Affinez la terre de plantation en la travaillant à la bêche puis au râteau, en la désherbant avec minutie, en prenant garde de supprimer mottes dures et cailloux.

Assurez un environnement suffisamment humide, le manque d’eau sera l’ennemi du radis. Il aura un impact sur sa taille mais surtout sur ses qualités gustatives. Un bon arrosage encouragera le croquant et la douceur. Une mauvaise gestion de l’eau et votre radis se creusera plus facilement et piquera plus !

Arrosez en pluie fine au moment du semis puis maintenez un sol frais jusqu’à la levée. Encouragez cette fraîcheur en sarclant délicatement et régulièrement le sol.

En règle générale, il est recommandé de ne pas semer trop dru afin de laisser la racine bien se développer et d’éclaircir après la levée. On laisse généralement un radis tous les 4 cm pour les petites variétés et tous les 15 cm pour les plus grosses.

 

Quant à la profondeur du sillon, elle dépend de la forme finale de la racine. Les variétés rondes seront semées à fleur de surface alors que les variétés longues seront positionnées entre 1.5 et 3 cm de la surface.

 

Si vous n’avez pas de jardin, ne vous privez pas pour autant de cultiver le radis. Choisissez un grand pot ou encore une jardinière longue. Remplissez d’un terreau de bonne qualité et procédez selon les mêmes conditions qu’une plantation en pleine terre. Plus que jamais, prenez garde à l’arrosage en ne laissant jamais le substrat se dessécher.

Astuce Jardiland : une culture de radis réussie c’est aussi de bonnes associations au jardin. Traditionnellement, le radis se cultive avec la carotte, à tel point qu’il existe des mélanges de graines prêt-à-planter. On pourra également associer celui-ci à des légumes qui lui apporteront un peu d’ombre par temps très chaud comme le haricot mené en palisse par exemple.

Comment lutter contre les maladies et parasites du radis ?

On l’a vu précédemment, la sécheresse est l’ennemie du radis. Mais Raphanus sativus, comme tous les Brassicacées, résistera tout aussi difficilement à l’altise du radis. Ce petit insecte attiré par leur odeur en dévore les feuilles, limitant ainsi le développement de la plante potagère. Si l’attaque a lieu en début de levée, elle peut être fatale. Là encore, un arrosage régulier du sol et du feuillage sera la meilleure protection car l’altise n’aime pas l’humidité. Pour les radis à récolte hivernale, un paillage pourra aider. Si les attaques sont récurrentes et incontrôlables, n’hésitez pas installer un filet anti-insectes sur vos cultures.

 

Le radis peut également, en fin d’été, souffrir d’attaques de mouches du navet. Celles-ci, adeptes des terres sableuses, y creusent de fines galeries et y déposent de petites larves blanches qui dégradent les racines. Débarrassez-vous immédiatement des plantes atteintes.

Astuces Jardiland : enrayez l’installation des mouches en déposant, près des semis de radis, des déchets de végétaux répulsifs pour la mouche comme des branches de tomates ou certaines plantes aromatiques comme l’aneth ou la coriandre ou des fleurs répulsives comme le souci.

Évitez une association avec le navet ou le chou qui attirent les mêmes parasites.

Idée de recette : Mille-feuille de radis, saumon fumé et cresson

Récolte : avril à juin. Préparation : 15 min
Ingrédients pour 4 personnes : 1 radis blanc, 100 g de saumon fumé, 1 bouquet de cresson de fontaine, 4 cuil. à café de mayonnaise, 1 cuil. à café de jus de citron, 1 cuil. à soupe de faisselle, sel, poivre

 

Épluchez le radis et coupez-le en longueur en tranches fines, puis en triangles. Lavez et égouttez le cresson.

Mélangez faisselle, mayonnaise, jus de citron, sel et poivre.

Recouvrez les tranches de radis de la préparation obtenue.

Ajoutez des feuilles de cresson et un morceau de saumon fumé.

Étalez dessus une fine couche de l’appareil à la faisselle, une couche de cresson, une autre couche d’appareil et une tranche de radis.

Notre sélection de radis

Graines de Radis rave noir gros long hiver de paris

Fourche & Compagnie

3,00 €

Fourche & Cie - Graines de Radis rave blauer herbst und winter

Fourche & Compagnie

5,00 €

Graines de Radis raxe

La Ferme de Sainte Marthe

4,25 €

Graines de Radis Rave Violet De Gournay

Caillard

2,20 €

Caillard - Graines de Radis de 18 Jours

Caillard

5,95 €

Caillard - Graines de Radis National 2

Caillard

2,20 €

Graines de Radis Flamboyant 2 race Patricia

Caillard

4,50 €

4 légumes racines incontournables du potager

Lire la suite

6 légumes verts incontournables du potager

Lire la suite

8 légumes fruits incontournables du potager

Lire la suite