Tout ce qu'il faut savoir sur les bulbes

Tout ce qu'il faut savoir sur les bulbes

Narcisses, jacinthes, crocus, tulipes, et consorts à floraison printanière, se plantent à l’automne ! La période s’étale ainsi de la mi-septembre à décembre, sachant que plus ce sont des espèces ou variétés qui fleurissent tôt, en février ou mars, plus il préférable de les planter en septembre octobre. Parmi ces beautés printanières, certaines acceptent de fleurir à la maison avant les autres. C’est ce qu’on appelle le forçage. L’amaryllis est la plante à bulbe à forcer la plus spectaculaire, mais la jacinthe et le narcisse offrent aussi de ravissantes compositions…

Un jardin inondé de fleurs à moindre coût

Il faut reconnaître qu’avec ces bulbes, il est facile, pour une somme modique, d’inonder le jardin de fleurs… D’autant plus si vous privilégiez les espèces et variétés qui se naturalisent d’une année sur l’autre ! Vous en replantez, mais bénéficiez aussi de ceux de l’année précédente qui repoussent ! Alors, mettez-en partout, dans les massifs, dans la pelouse, dans des pots, au potager, le long de la clôture à l’extérieur du jardin, etc.…

Faites des taches ! Pour une fois, vous avez le droit !

Pour de beaux effets visuels, il faut éviter de planter les bulbes un par un, et partout dans le jardin ! Plantez-les plutôt par groupes d’au moins 5 ou 7 de la même variété. Non seulement vous les verrez de loin, mais la scène sera bien plus jolie. Même si vous pouvez évidemment associer et faire se toucher un groupe de tulipe ‘Angélique’ avec des jacinthes blanches, évitez les mélanges bariolés qui nuisent en fin de compte à la beauté de la scène…

Le B.A.BA de la plantation

Les bulbes doivent être enterrés à une profondeur d’environ deux fois leur hauteur. Il est sage de déposer une couche de sable de 2 cm d’épaisseur environ au fond du trou pour assurer un drainage minimum. Les bulbes ont horreur d’être assis dans l’eau !!

Comment les faire fleurir à maison ?

À défaut d’acquérir une potée ou une composition avec des narcisses, jacinthes ou amaryllis déjà préparés à fleurir, vous pouvez aussi vous amuser à forcer quelques bulbes à fleurir avant l’heure. Il vous suffit de les planter dans des pots remplis de terre de jardin, et de laisser ces pots à l’extérieur, au jardin ou sur le balcon. Laissez passer une période de froid de 8 à 15 jours, puis renter votre pot à la maison. La douceur de l’air va tromper le bulbe qui va se croire au printemps, et donc fleurir…

Les petits soins, c'est après la floraison

Après la floraison, il est impératif de ne pas supprimer le feuillage ! Coupez simplement les fleurs fanées, et continuez à arroser vos bulbes, en leur apportant un engrais spécial bulbes. C’est en effet à ce moment que le bulbe recharge ses batteries pour fleurir l’année suivante…

Pour les novices & experts

Il est possible d’arracher ses bulbes une fois que le feuillage est complètement fané. Ils devront simplement être replantés à l’automne. Mais vous pouvez aussi les laisser en terre, et ils redémarreront tout seul. Pour bien vous souvenir de leur emplacement et ne pas les abimer par mégarde, posez un accessoire déco, nain, luminaire, bain d’oiseau…. Si vous craignez pour vos bulbes à cause des mulots et autres rongeurs souterrains, plantez-les dans des cages maison faites avec un grillage à poules à petites mailles. Enterrez votre cage à la bonne profondeur. Les tiges passeront à travers les trous…