Quelle pompe à air choisir pour son aquarium ?

Quelle pompe à air choisir pour son aquarium ?

Pour le bien-être de vos petits poissons, un équipement de base et de qualité est nécessaire. Cela passe par exemple par un bac adapté, un filtre, ou des plantes. La pompe à air peut être utile dans beaucoup d’aquariums et indispensable dans certains cas. Voici quelques conseils pour savoir quelle pompe à air choisir pour son aquarium.

L'oxygénation de l'eau

Pour que la vie se développe dans l’eau, cette dernière doit contenir de l’oxygène. À l’état sauvage, cela se fait bien sûr naturellement. L’aération provient d’une part du brassage de l’eau, sous l’effet du vent et des courants. D’autre part, les plantes ont également un rôle majeur dans la production d’oxygène grâce à la photosynthèse.

 

Dans un aquarium, l’eau ne se renouvelle pas naturellement. Il y a peu ou pas de contact avec l’air et peu ou pas de brassage de l’eau. Aussi, un taux d’oxygénation minimal sera apporté de deux manières : le changement régulier d’une partie de l’eau et la présence de plantes naturelles dans l’aquarium.

En effet, un entretien périodique et rigoureux de votre aquarium va assurer un bon équilibre de l’eau. Enlever les déchets visibles avec une épuisette, utiliser une raclette pour nettoyer les vitres et un aspirateur de fond ou une cloche pour enlever les détritus se trouvant dans le substrat (gravier) permet de garder une eau propre. La pollution de l’eau par les déchets ou les algues diminuera son taux d’oxygène.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur 3 étapes à suivre pour le nettoyage de votre aquarium.

Ensuite, l’entretien de l’aquarium passe aussi par le renouvellement d’une partie de l’eau. Même si vous procédez à un nettoyage régulier, une eau qui n’est jamais renouvelée finira par avoir de mauvais paramètres (nitrites, nitrates, pH…) et par manquer d’oxygène. En général, il est conseillé de changer environ 10% de l’eau chaque semaine, ou 20 à 25% toutes les deux semaines.

 

Cela peut varier suivant le type d’aquarium que vous avez (taille, planté ou non) et le nombre de poissons qu’il contient. Avec un aquarium planté (plantes naturelles), les polluants seront plus neutralisés et l’oxygénation meilleure. Cela rendra les changements d’eau moins fréquents qu’avec un aquarium non planté. De plus, un petit aquarium aura besoin de renouvellement d’eau plus souvent qu’un grand. Enfin, si vous avez un grand nombre de poissons (évitez tout de même la surpopulation), l’eau sera plus rapidement polluée.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quand et comment changer l’eau d’un aquarium.

Conseil Jardiland : renseignez-vous auprès de nos conseillers vendeurs en magasin afin de savoir quel aquarium convient le mieux au type et au nombre de poissons que vous envisagez d’avoir. Cela peut être l’inverse : si vous avez déjà un bac, informez-vous sur le nombre de poissons qu’il peut contenir.

Pompe de filtration

En plus du nettoyage et du changement d’eau, un matériel de base assurera le maintien de l’équilibre de l’eau et son oxygénation. Il s’agit principalement du filtre. Quel que soit le type de votre aquarium ou sa taille, le filtre est indispensable à son bon fonctionnement.

 

Son rôle est d’aspirer l’eau grâce à la pompe incluse, de retenir les déchets et polluants grâce aux masses filtrantes et de rejeter l’eau purifiée

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Quel est le meilleur filtre pour aquarium.

Il existe également des modèles de pompe pour aquarium que l’on appelle pompe à eau ou pompe de brassage. On les utilise généralement dans les aquariums de grande taille ou les aquariums d’eau de mer. Ils permettent de recréer des mouvements dans l’eau et des courants. Cela peut convenir à un certain type de poissons qui aiment nager dans les courants.

Pourquoi mettre une pompe à air dans l'aquarium?

Le filtre pour aquarium associé à un bon entretien et à la présence de plantes naturelles peut suffire pour assurer un taux d’oxygénation satisfaisant. C’est le cas pour la majorité des aquariums (surtout si rejet en surface, en cascade ou avec système venturi).

 

En revanche, l’installation d’une pompe à air dans votre aquarium sera indispensable si vous n’avez pas de plantes naturelles, ou peu. Celles-ci produisent en effet une grande partie de l’oxygène contenu dans l’eau.

Par ailleurs, vous pouvez tout-à-fait placer une pompe à air dans votre aquarium même si vous avez des plantes naturelles. Comme elles utilisent la lumière pour effectuer la photosynthèse et produire de l’oxygène, le mécanisme s’interrompt la nuit. La pompe à air permettra donc de continuer à oxygéner l’eau même en l’absence de lumière.

 

De plus, elle peut être également utile lorsque la température extérieure augmente, entrainant également une augmentation de la température de l’aquarium. En période de forte chaleur, l’oxygénation de l’eau diminue. La pompe sera alors bien utile pour maintenir un taux d’oxygène correct.

Conseil Jardiland : il est également intéressant d’utiliser une pompe à air lors de la première mise en route de votre aquarium. En effet, le temps que les paramètres se stabilisent et que les plantes jouent bien leur rôle, la pompe assurera une partie de l’oxygénation.

Les différents modèles de pompe à air

Le principe d’une pompe à air est de générer des bulles d’air (on parle aussi d’ailleurs de « bulleur ») qui vont venir se briser à la surface de l’eau. Ce ne sont pas les bulles elles-mêmes qui vont produire l’oxygène. Mais en éclatant à la surface, elles entrainent une circulation de l’eau qui favorise les échanges gazeux et, par conséquent, l’oxygénation.

 

Aussi, lors de l’installation de la pompe, vous veillerez à ce que les bulles d’air se dirigent bien vers la surface, sans obstacle intermédiaire.

Les modèles standards se composent de plusieurs parties. Vous avez tout d’abord l’appareil principal, qui se positionne en dehors de l’aquarium et si possible au-dessus du niveau de l’eau. Ensuite, un tuyau est relié à l’appareil, il peut être de longueur variable. Enfin, à l’extrémité du tuyau, vous placerez un diffuseur d’air. Il s’agit du petit accessoire qui va former les bulles d’air. Sans lui, l’air sortirait de manière « brute » et il y aurait moins d’échanges gazeux.

 

Conseil Jardiland : vous trouverez dans nos magasins un vaste choix de diffuseurs d’air, de formes variées. En fonction de la manière dont vous souhaitez voir apparaître les bulles, vous prendrez un diffuseur boule, en forme de disque, de cube, d’étoile, de barre, cylindrique…

D’autre part, si le modèle n’en possède pas déjà, vous pouvez ajouter à votre installation d’autres accessoires. En particulier, il est possible de faire varier le débit de l’air grâce à un petit robinet (certains modèles d’aérateur contiennent par défaut un réglage du débit).

 

Un autre accessoire indispensable est le clapet anti-retour. Il est toujours conseillé de positionner l’appareil au-dessus du niveau de l’eau. Cela permet d’éviter les retours d’eau dans le tuyau, en cas d’arrêt de la pompe. Si vous n’en avez pas la possibilité, utilisez alors un clapet.

Enfin, il est également possible d’utiliser un répartiteur. Si votre pompe ne possède qu’une sortie d’air, ce petit objet permet de raccorder deux tuyaux et d’avoir ainsi deux diffuseurs à deux endroits différents de votre aquarium. Certains modèles de pompes possèdent déjà deux sorties d’air vous permettant de raccorder directement deux tuyaux.

 

Conseil Jardiland :  le répartiteur va diminuer d’autant le débit dans chaque tuyau qu’il y aura de sorties. Prévoyez dans ce cas une pompe plus puissante qu’avec une sortie unique. Placez aussi des robinets de réglage de débit sur chaque sortie pour uniformiser le débit de l’air dans chaque tuyau.

Quelle pompe à air choisir ?

 

Le choix de la pompe à air dépendra essentiellement de la taille de votre aquarium. Vous pouvez prendre en compte d’autres critères : la consommation électrique et le niveau sonore.

 

Généralement, le débit d’une pompe à air est adapté à plusieurs tailles d’aquarium. Le débit indiqué (litres par heure) correspond à la taille maximale du bac (en litres).

 

Par exemple, une pompe avec un débit de 50l/h conviendra à un petit aquarium jusqu’à 50l, un débit de 100l/h à un bac de 100 litres maximum, etc. Ces données correspondent à une hauteur d’eau standard (30cm pour 60l par exemple). Pour les aquariums atypiques avec une grande hauteur d’eau (type aquarium cylindre), prévoyez un débit plus important.

Concernant le niveau sonore, il est exprimé en décibels (db). Les pompes à air les plus silencieuses ont un niveau sonore inférieur à 40db.

 

Conseil Jardiland : pour les nano aquariums, jusqu’à 25 litres, il existe des aérateurs spécifiques. Ils se fixent sur les parois de l’aquarium avec une ventouse, n’émettent pas de vibration et sont donc silencieux.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection de pompes à air et accessoires pour un aquarium bien oxygéné

Jardiland - Diffuseur D'Air 3cm x 1

Jardiland

3,00 €

Aerateur Stick Air Vert

Zolux

25,50 €

Jardiland - Set Aération Tuyau + Accessoires

Jardiland

8,20 €

Inwa - Pompe à air pour aquarium Air 140

Inwa

19,95 €

Comment bien choisir sa pompe d'aquarium ?

Lire la suite

Combien de poissons mettre dans un aquarium ?

Lire la suite

Comment bien choisir son meuble d’aquarium ?

Lire la suite