Préparer l’hiver des oiseaux du ciel

Préparer l’hiver des oiseaux du ciel

L’hiver est une saison très difficile pour les oiseaux, qui peinent à trouver de quoi se nourrir alors qu’ils auraient besoin d’un maximum de calories pour se défendre du froid. Sols gelés, neige et journées courtes sont en effet peu propices à la chasse aux insectes et aux vermisseaux. Mal nourris, rouges-gorges, mésanges, chardonnerets, moineaux… deviennent très vulnérables, au point qu’un sur deux ne résiste pas aux basses températures ! Votre aide est alors précieuse : pour préparer l’hiver des oiseaux du ciel, vous pouvez leur offrir les ressources naturelles de votre jardin et des aliments d’appoint, leur proposer aussi de l’eau pour s’abreuver, voire un nichoir dans lequel ils pourront s’abriter la nuit.

Offrir aux oiseaux les ressources de votre jardin en hiver

En plantant dans votre jardin des arbustes produisant des baies hivernales (houx, églantiers, aubépine, sorbiers, troènes…), vous offrirez des ressources naturelles aux oiseaux pour la mauvaise saison.

Vous pourriez aussi renoncer à un nettoyage trop drastique avant l’hiver : un carré d’herbes folles non fauchées, quelques vivaces non rabattues (monnaie du pape, hélianthus, asters…), ou encore des salades montées en graines, seront autant de provisions précieuses pour vos amis les oiseaux.

Apporter une nourriture d’appoint aux oiseaux en hiver

Quelle nourriture supplémentaire donner aux oiseaux du jardin en hiver ?

Pour résister aux températures hivernales, les oiseaux ont besoin d’aliments caloriques et riches en graisse. Cependant, toute nourriture n’est pas bonne pour eux : les graisses animales, comme celles du beurre et du lait, sont dangereuses pour leur système cardio-vasculaire ; le pain et les restes de votre propre nourriture ne conviennent pas davantage.

Dès les premières gelées, veillez donc à offrir aux oiseaux du jardin une nourriture adaptée à leurs besoins, composée de graines non salées et non sucrées (tournesol, millet, avoine, blé, maïs…) et de matières grasses végétales : les graines pour oiseaux et les boules de graisse vendues en jardinerie sont tout à fait indiquées.

Comment présenter la nourriture aux oiseaux ?

La nourriture des oiseaux doit être protégée des intempéries, de l’humidité et des prédateurs. L’idéal est de disposer une ou plusieurs mangeoires en hauteur, sur votre balcon ou dans votre jardin. Il en existe pour tous les goûts : des modèles charmants de mangeoires en bois, des mangeoires grillagées et des distributeurs automatiques de nourriture préservant les graines de toute contamination par les déjections, ou encore des supports métalliques pour boules de graisse. Dans tous les cas, maintenez ces contenants toujours propres pour éviter la transmission de maladies.

Veillez aussi à approvisionner régulièrement vos mangeoires : une fois que vous avez commencé à nourrir les oiseaux des jardins en hiver, il serait néfaste pour eux d’interrompre cet apport. Par contre, diminuez progressivement les quantités de nourriture en mars et cessez tout apport début avril : le but est d’aider les oiseaux en hiver, pas de les rendre dépendants de vous.

Abreuver les oiseaux du jardin en hiver

Autant que la nourriture, l’eau est essentielle à un oiseau en hiver, aussi bien pour se désaltérer que pour nettoyer son plumage. Là encore, donnez un coup de pouce à vos amis ailés en installant un abreuvoir dans votre jardin ou sur votre balcon. Vous pouvez vous laisser tenter par un joli bain d’oiseaux, ou disposer une simple soucoupe remplie d’eau, ou tout autre récipient peu profond pour éviter les risques de noyade. 

Pour répondre aux besoins des oiseaux assoiffés, renouvelez l’eau chaque jour, ou même deux fois par jour, et veillez à ce qu’elle ne gèle pas, en utilisant au besoin de l’eau tiède.

Installer un nichoir à oiseaux

Une autre manière d’aider les oiseaux du jardin est de leur installer des nichoirs où ils viendront pondre leurs œufs au printemps. 

Si vous disposez ces nichoirs en automne ou au début de l’hiver, ils pourront aussi servir d’abri la nuit, lorsque les températures se font trop rigoureuses. Vous laisserez de plus aux oiseaux le temps de repérer leur futur nid et de s’y habituer : ils viendront plus facilement y pondre leurs œufs quand le printemps reviendra.

En installant chez vous des abris et des endroits de nourrissage, vous viendrez en aide aux oiseaux, si utiles au jardin, et vous aurez en prime l’occasion d’observer de près leurs allées et venues, un spectacle dont vous ne vous lasserez pas.

Notre sélection

Mélange Tournesol 2 kg

Gardman

7,95 €

Mangeoire Trio Azur

Zolux

15,95 €

Zolux Support pour boule de graisse cabane vert

8,95 €

Comment attirer les oiseaux dans son jardin ?

Lire la suite