Prendre soin de son furet lorsqu’il fait chaud

Prendre soin de son furet lorsqu’il fait chaud

Le furet est sensible à la chaleur. Notamment lorsque les températures sont à la hausse. Exposé trop longtemps à une température élevée, à partir de 26° en moyenne, peut être très dangereux pour sa santé. L’été, lorsque le thermomètre monte, mais aussi en toutes saisons dans son environnement quotidien, il est important de faire en sorte de le protéger de la chaleur. Aussi que ce soit dans sa cage, à la maison ou à l’extérieur, ou bien encore lors de vos déplacements, il est important de prendre certaines précautions pour son confort et préserver sa santé.

Comment fait mon furet pour transpirer ?

Comme le chien et le chat, le furet transpire très peu par la peau. C’est en haletant qu’il parvient à réguler sa température. Lorsqu’il a trop chaud et qu’il n’est plus en mesure de lutter contre l’augmentation de sa température corporelle, votre furet risque d’être victime d’un coup de chaleur (hyperthermie). C’est une véritable urgence vétérinaire.

Mon furet est victime d’un coup de chaleur : comment réagir ?

Si malgré toutes les précautions prises votre furet est victime d’un coup de chaleur, il est impératif de consulter très rapidement le vétérinaire le plus proche. Vous pouvez le « refroidir ». Pour cela, servez-vous d’une serviette ou d’un linge humide. Attention à ne pas utiliser de l’eau trop froide afin d’éviter un choc thermique. Placez votre compagnon dans un endroit ombragé, aéré et frais avant de le conduire sans attendre en consultation. Lors de vos déplacements et afin de ne pas céder à la panique, il est prudent de noter le numéro des cliniques et cabinets vétérinaires des lieux dans lesquels vous vous rendez.

Comment le protéger de la chaleur ?

En votre absence, lorsque votre furet est dans la maison et à l’intérieur de sa cage, vous devrez placer celle-ci dans un endroit bien aéré. La pièce ne devra pas être trop chaude. Entre 15 et 20° est l’idéal.

Lorsqu’il fait chaud, on peut donc choisir une des pièces les plus fraîches de la maison. Bien entendu, il faudra tout de même faire en sorte de l’abriter des courants d’air. Car si votre furet supporte mieux le froid que la chaleur, il y est tout de même aussi sensible. Dans tous les cas, évitez de placer la cage de votre furet à proximité d’une fenêtre ou encore dans une véranda, où la température peut rapidement grimper. Ni près d’un radiateur en hiver. Si vous disposez d’un chauffage par le sol, la cage de votre furet devra être placée en hauteur.

 

A l’extérieur, comme dans son parc par exemple, prenez les mêmes précautions afin que votre furet soit à l’abri de la chaleur et du soleil.

Quel que soit la nourriture que vous distribuez à votre furet, il faudra veiller à ce qu’il dispose toujours d’eau fraîche, régulièrement renouvelée. C’est essentiel afin qu’il s’hydrate suffisamment.

Attention aux gamelles, car le furet peut facilement les renverser en jouant. Quand ce n’est pas les prendre pour des baignoires ! Choisissez donc des bols assez « lourds ».

Vous trouverez également dans les jardineries des biberons spécialement étudiés pour la distribution de l’eau. Ils s’accrochent aux barreaux de la cage ou du parc. Mais encore faut-il que le furet… apprenne à les utiliser.

Comment bien voyager avec mon furet en pays chauds ?

Si vous voyager avec votre furet en voiture, ne le laisser jamais à l’intérieur du véhicule lorsqu’il fait chaud. Même si le ciel est nuageux ou couvert, même si votre voiture est stationnée à l’ombre. Et même si les vitres sont entre-ouvertes. Car le temps peut rapidement changer et, dans la journée, le soleil tourne ! Durant le trajet, pensez à faire des pauses régulières. Un brumisateur peut permettre d’apporter un peu de fraîcheur à votre furet lorsqu’il voyage avec vous.

 

Si vous vous rendez avec votre furet dans certains pays chauds comme le sud de la France ou de l’Europe, il faut se méfier là aussi de la température. Mais également des moustiques. Certains peuvent transmettre la dirofilariose. Appelée encore « maladie des vers du cœur », celle-ci s’attaque au système lymphatique et cardiaque. Votre vétérinaire pourra vous proposer une protection en vue de prévenir et de protéger votre furet. Demandez-lui conseil.

Quelle alimentation pour mon furet ?

Lire la suite

Protéger ses poules de la canicule

Lire la suite