Comment prendre soin de son chinchilla ?

Comment prendre soin de son chinchilla ?

Prendre soin de son chinchilla est un objectif évident lorsque l’on en adopte un. Mais connaissez-vous bien tous les aspects de sa vie ? Ce sympathique animal de compagnie ne vous demandera pas beaucoup de temps mais de l’attention. Mais il est bon de s’informer sur ce qu’il faut faire ou non concernant son habitat, son hygiène ou son alimentation. Découvrez nos conseils pour vous aider à prendre soin de votre chinchilla.

Conditions de vie

Le lieu de vie

 

L’emplacement de la cage doit être pensé en amont de son achat et, bien sûr, de l’adoption de votre nouveau petit compagnon. En effet, c’est un point important pour sa qualité de vie.

 

La taille de la cage est le premier élément à prendre en compte, vérifiez que vous pourrez l’installer facilement. D’autre part, la pièce choisie doit avoir une température tempérée, entre 19 et 25°C. La cage ne doit pas être exposée aux courants d’air ni aux rayons directs du soleil. Elle sera à l’écart d’une source de chaleur (radiateur) et de bruits qui peuvent stresser l’animal (télévision, musique, machine à laver…).

 

Il vaut mieux une pièce plus fraîche que chaude. Le chinchilla, grâce à sa fourrure, est fait pour résister à de grands froid mais pas à la chaleur (dans la nature il est dans un terrier au frais la journée et ne sort que la nuit).

En revanche, placez la cage dans une pièce où vous serez régulièrement présent, surtout s’il n’y a qu’un animal. Le chinchilla pourra s’ennuyer s’il n’y a aucune présence autour de lui durant toute la journée.

 

La cage

La cage de votre chinchilla doit être suffisamment grande pour répondre à ses besoins et lui fournir un confort de vie optimal au quotidien. Elle sera d’autant plus spacieuse que vous aurez 2 individus (ou plus), le chinchilla étant un animal qui apprécie la compagnie de congénères.

 

Concernant ses dimensions, pour résumer, elle devra être aussi longue que haute ! Car le petit mammifère est un grimpeur et aimera se déplacer dans l’espace, à la verticale comme à l’horizontal. La cage étant haute, installez des niveaux ou étages (beaucoup de modèles de cages en possèdent par défaut. Les dimensions conseillées sont au minimum 80 centimètres de long, 50 de large et 80 à 100 de haut.

Choisissez une cage à barreaux en métal, qui sera la plus adaptée au chinchilla, avec une porte qui ne pourra pas s’ouvrir facilement de l’intérieur. Car le petit rongeur est habile de ses pattes avant et pourrait trouver l’astuce pour sortir ! Les cages aux parois pleines (plexiglas, verre) ne sont pas conseillées car elles empêchent l’animal d’avoir un contact avec l’extérieur.

 

Découvrez notre article sur quelle cage choisir pour son chinchilla, si vous avez envie d’en savoir plus.

 

Les éléments de la cage

Pour prendre soin du chinchilla, vous disposerez à l’intérieur de la cage tous les éléments nécessaires à sa vie quotidienne.

Pour la nourriture, il s’agit de l’écuelle, le râtelier à foin, le biberon à eau. Il aura également besoin d’un espace pour se reposer ou se cacher : vous lui fournirez une maisonnette ou un abri (ou même 2 si la superficie de la cage le permet). Pensez aussi à quelques petites branches de noisetiers ou rondelles à ronger vendues dans nos magasins, il s’amusera à les ronger et cela usera ses dents.

 

Son espace hygiène est composé de la litière, disposée dans le fond de la cage, pour qu’il puisse faire ses besoins, ainsi que de la terre à bain dans un bac à part. Il s’agit là d’une spécificité du chinchilla, qui adore se rouler dedans pour faire sa toilette, éliminer les résidus de sébum et lustrer son joli pelage.

 

Découvrez notre article sur comment aménager la cage de son chinchilla si vous avez envie d’en savoir plus.

Hygiène de la cage

L’entretien de la cage est un élément essentiel pour prendre soin du chinchilla, de son bien-être et de sa santé. Car une cage mal entretenue peut être source de maladies. 

 

Tout d’abord, enlevez les excréments, la litière souillée et les restes de nourriture tous les jours.

 

Le changement total de la litière doit se faire de manière hebdomadaire. Profitez-en pour nettoyer la totalité de la cage. Enlevez tous les accessoires et éléments, que vous nettoierez séparément à l’eau savonneuse, puis rincez à fond. Ensuite, lavez la cage et laissez-la bien sécher.

Vous pouvez utiliser des produits naturels, qui ne seront pas toxiques pour l’animal et ne diffuseront pas d’odeur désagréable. Sinon, vous trouverez dans nos magasins des produits spécialement conçus pour le nettoyage des cages.

 

Conseil Jardiland : le chinchilla étant actif en fin d’après-midi ou le soir, utilisez ce moment pour le laisser sortir dans une pièce sécurisée et pour procéder au nettoyage de la cage !

 

Quelle litière pour un chinchilla ?

 

Parmi les différents types de litières existants, les litières végétales en rafle de maïs, chanvre et lin sont bien adaptées à votre animal. Elles sont peu poussiéreuses et absorbent bien l’urine. N’utilisez jamais de litière minérale, nocive, entre autres, pour les voies respiratoires.

Comment nourrir un chinchilla ?

Tout d’abord, prévoyez les éléments indispensables pour qu’il puisse se nourrir facilement : gamelle, biberon à eau, râtelier à foin.

 

Ensuite, le chinchilla est un herbivore et il faut donc respecter son régime alimentaire. Le foin représente son alimentation de base, on estime qu’il constitue 70% de sa nourriture quotidienne. Vous le placerez dans un râtelier accroché à la cage, ce dernier doit toujours être rempli.

 

D’autre part, disposez dans sa gamelle des granulés complets adaptés à son espèce que vous trouverez dans nos magasins. Il est conseillé de donner environ 30 grammes de granulés par jour.

De plus, il est possible de lui fournir quelques végétaux, légumes et fruits, mais en petites quantité, car le foin et les granulés suffisent à répondre à ses besoins alimentaires. Il doit toujours avoir de l’eau à sa disposition dans son biberon, renouvelée tous les jours.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur comment bien nourrir son chinchilla.

 

Conseil Jardiland : le chinchilla possède un système digestif assez fragile, ne modifiez pas brusquement son alimentation. Cela pourrait provoquer des diarrhées qui peuvent être graves. Si vous souhaitez introduire un nouvel aliment, faites-le très progressivement afin qu’il s’y habitue.

L’entretien des dents

Pour bien prendre soin de votre chinchilla, sachez que c’est un rongeur dont les dents poussent continuellement. Ses incisives peuvent même pousser de 6 centimètres en un an ! Il est donc indispensable qu’il puisse les user principalement grâce à son alimentation. C’est le foin qui va jouer ce rôle, car il a un effet « lime » en plus d’être riche en fibres. L’animal peut en consommer autant qu’il le veut et le râtelier doit toujours être plein !

 

De plus, d’autres produits peuvent aider à l’usure des dents : les branches de noisetiers, les rondelles à ronger que vous trouverez facilement dans nos magasins, ou la pierre minérale.

 

Un mauvais entretien de la dentition peut provoquer une malocclusion dentaire, qui empêchera le rongeur de se nourrir correctement et peut avoir des conséquences graves. Vérifiez donc régulièrement l’état des dents de votre petit compagnon et au moindre doute, contactez votre vétérinaire.

Hygiène du chinchilla

Le chinchilla fait sa toilette tout seul, il n’est pas nécessaire de le laver. Pour cela, il a besoin d’un bac contenant de la terre à bain. Vous en trouverez dans nos magasins, spécialement adaptée à votre chinchilla. Il se roulera dedans afin d’entretenir sa fourrure. Le bain de terre permet d’éliminer les résidus de saleté, d’enlever les excès de sébum et de lustrer son poil. Cela permet aussi d’éviter certaines maladies de peau comme des mycoses.

 

Découvrez notre article sur les maladies du chinchilla si vous avez envie d’en savoir plus.

 

Pour une hygiène parfaite, renouvelez régulièrement le bain de terre (tous les 10 jours environ). En plus, vous enlèverez tous les jours ou tous les 2 jours les petits résidus qui pourraient s’y trouver à la suite de la toilette du petit rongeur.

Par ailleurs, lorsque l’animal sera habitué à votre présence et lorsque vous pourrez le prendre sans problème, commencez à le brosser. Faites-le régulièrement et surtout en période de mue. Utilisez une brosse adaptée et effectuez le mouvement dans le sens du poil. Vous devrez, au préalable, familiariser votre petit compagnon à être manipulé : n’essayez pas de le prendre dès les premiers jours, mais habituez-le à l’odeur de votre main. Puis, petit à petit, vous gagnerez sa confiance et arriverez à le prendre. Il ne doit pas crier lorsque vous le portez, si c’est le cas reposez-le car il souhaite rester tranquille !

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

Notre sélection pour prendre soin de votre chinchilla

Bain Pour Chinchilla - L.35 x l.23 x H.15 cm

Savic

9,50 €

Biberon verre moyen modèle

Rongis

6,95 €

Cage Neo Panas noire

Zolux

54,95 €

Feedeez - Sticks pour Chinchilla Eglantier Groseille 115 g

Feedeez

2,50 €

Versele Laga - Aliment Nature Chinchilla 2,3 kg

Versele Laga

17,95 €

Zolux - Terre à bain pour chinchillas 2 kg

Zolux

5,95 €

Ferplast - Clapier Cottage pour lapins L.108 x l.59 cm

Ferplast

259,95 €

Comprendre et interpréter le comportement du chinchilla

Lire la suite

Chinchilla : caractère, alimentation, santé

Lire la suite

Les différentes couleurs de chinchillas

Lire la suite