Comment prendre soin de son chien en hiver ?

Comment prendre soin de son chien en hiver ?

Baisse des températures, pluie, vent, neige… afin que votre chien affronte les frimas de l’hiver, quelques précautions peuvent être mises en place pour son bien-être et sa santé.

Avec le froid, quelles sont les mesures à prendre pour mon chien ?

Au retour de promenades, notamment s’il pleut, pensez à bien essuyer le ventre de votre chien. S’il marche dans la neige, veillez à ce que de petits morceaux de glace ne restent pas coincés dans ses coussinets. Si tel est le cas, rincez-lui les pattes à l’eau tiède avant de bien les sécher. Il existe des produits afin de protéger les coussinets de votre chien. Cela peut éviter qu’il ne souffre de crevasses et/ou de gerçures. Attention aussi à la réverbération du soleil sur la neige qui peut provoquer des problèmes oculaires.

Puis-je mettre un manteau à mon chien ?

Si votre chien est jeune ou encore du genre frileux. S’il est âgé et/ou convalescent ; s’il souffre d’arthrose ; s’il fait partie d’une race sans sous-poil… il est tout à fait possible de lui mettre un manteau pour ses sorties afin qu’il n’ait pas froid. Vous en trouverez de nombreux modèles dans votre magasin spécialisé. Au-delà du look, qui ne doit pas être le plus important pour votre chien, l’essentiel est de choisir un manteau confortable, et qui corresponde bien à sa taille. Votre compagnon ne doit pas être trop « serré », libre dans ses mouvements. Vous pourrez commencer à le lui enfiler dans la maison, sans le contraindre, afin qu’il s’y habitue. Tout comme la laisse et le collier, cet accessoire sera pour lui synonyme de sorties, de promenades… et donc de moments de plaisir !

Est-ce que je dois changer la nourriture de mon chien en hiver ?

Du point de vue de l’alimentation, il est possible de demander conseil au vétérinaire pour les rations du chien vivant à l’extérieur ou pour celui pratiquant une activité ou un sport canin. Car dans ce cas – à la différence de l’animal vivant à l’année à l’intérieur et chez lequel il ne faut rien changer -, il peut être recommandé d’augmenter la ration journalière : jusqu’à 30% en moyenne en fonction de votre chien, de son mode de vie et de son activité. Le chien sportif aura également besoin d’un échauffement avant de fournir des efforts afin de prévenir tout risque de claquage, entorse, rupture des ligaments croisés, et autres troubles musculaires.

Mon chien peut-il s’enrhumer ou attraper une gastro ?

Le chien est sensible à certains virus, même s’ils ne sont pas semblables à ceux que peuvent contracter les humains. Votre chien peut tout à fait attraper un « coup de froid », souffrir d’affections respiratoires touchant les poumons, les voies nasales, le larynx, etc. Mais aussi être victime de gastro-entérites. Cela n’est pas rare. En cas de toux, de fièvre, d’une baisse d’appétit, d’un état léthargique, de vomissements ou de diarrhée ne tardez pas à consulter votre vétérinaire. Après 24 heures, si les symptômes ne disparaissent pas, consultez rapidement.

Est-ce encore utile de lutter contre les puces durant l’hiver ?

Il est important de continuer de traiter votre chien contre les puces, même en hiver. En période de froid, elles sont toujours présentes et ont par ailleurs tendance à apprécier l’intérieur des foyers. Elles se nichent et se « multiplient » un peu partout : tapis, moquette, lieu de couchage de votre chien, lames de parquet, etc. Il existe des traitements spécifiques pour l’environnement de votre maison que vous trouverez dans votre magasin spécialisé ou chez votre vétérinaire.

Est-il possible de laver mon chien, même en hiver ?

Dès lors que votre chien s’est sali, il est tout à fait possible de le laver, même en hiver. Il faut toutefois toujours utiliser un shampoing spécialement adapté, car les chiens n’ont pas le même pH que le nôtre. Vous trouverez un shampoing spécialement élaboré pour les chiens. Un bon séchage et garder votre compagnon au chaud est bien entendu préconisé !