Comment prendre soin de votre canari ?

Comment prendre soin de votre canari ?

Le canari est un charmant petit oiseau domestique, facile à apprivoiser. Si vous n’avez jamais eu d’oiseaux chez vous et que vous souhaitez en adopter, le canari est idéal. Sociable et jovial, il vous fera profiter de son agréable chant. C’est un animal grégaire qui apprécie la vie avec un congénère ou en groupe. Si vous le pouvez, adoptez-en plusieurs en même temps ! Le canari a une espérance de vie moyenne de 10 à 15 ans s’il vit dans de bonnes conditions. Voici donc comment prendre soin de votre canari.

La cage du canari

L’emplacement de la cage de votre canari doit être pris en compte afin de le mettre dans les meilleures conditions. Vous choisirez un lieu tempéré, qui ne sera pas soumis à de grands écarts de températures ni aux courants d’air. Évitez également une exposition à la fumée, aux vapeurs, ou aux bruits.

 

Posez-la sur un meuble ou un support, à environ 1,5 mètre de hauteur : car les petits volatiles n’aiment pas être au ras du sol ! Comme dans la nature, ils se sentent plus en sécurité en hauteur.

 

Par ailleurs, votre petit oiseau a besoin de luminosité une grande partie de la journée, entre 8h et 12h par jour. Il est donc conseillé de placer la cage dans une pièce assez lumineuse, sans toutefois l’exposer directement au soleil.

 

A l’inverse, le reste du temps, vous respecterez sa période nocturne, durant laquelle vous ne l’exposerez pas à la lumière.

Sa cage ou volière doit être assez grande pour qu’il puisse y voler. Dans le cas contraire, faites le sortir une fois par jour, dans une pièce d’où il ne pourra pas s’échapper, avec des rideaux ou des volets fermés pour éviter qu’il ne se cogne contre les vitres. Naturellement, vous adapterez ses dimensions au nombre d’oiseaux que vous souhaitez adopter.

 

Vous disposerez un fond de cage adapté, sable anisé ou litière végétale, les deux sont  inoffensifs pour l’oiseau. Vous pouvez aussi utiliser des feuilles sablées utilisées comme tapis de cage. Evitez le papier journal, qui n’est pas idéal. En effet, il y a un risque que l’oiseau le déchiquette et le mâchouille.

 

Par ailleurs, vous procéderez à un nettoyage complet de la cage une fois par mois, ainsi que de tous les accessoires qu’elle contient. Pour cela, vous utiliserez les produits vendus dans nos magasins et adaptés aux habitats des animaux, comme un désinfectant et un insecticide.

En plus, un nettoyage une à deux fois par semaine suivant le nombre d’oiseaux est recommandé. Il concerne surtout les perchoirs et la litière. Et tous les jours, vous laverez la gamelle d’eau et la baignoire.

 

Nous proposons également de nombreux modèles de cages pour oiseaux ou volières.

Les accessoires de la cage

Afin que vos canaris se sentent bien dans leur cage, vous l’équiperez d’un certain nombre d’éléments. Cela concerne tout d’abord les perchoirs, qui doivent être placés à plusieurs endroits de la cage. Vous en choisirez de différents modèles, tailles et diamètres.

 

Ainsi, le petit volatile aura des points de pression variés au niveau des pattes, ce qui est bénéfique car cela peut lui éviter de l’arthrose.

 

Vous pouvez aussi varier avec une ou deux balançoires, que vous installerez plutôt sur un côté pour ne pas gêner l’oiseau lorsqu’il vole.

Le deuxième élément à prévoir est une baignoire ! Saviez-vous que les canaris aiment se baigner ? Vous installerez donc un petit récipient rempli d’eau qui fera office de baignoire (ou achèterez une petite baignoire adaptée). Placez-la à l’opposé de sa mangeoire, pour que l’eau ne gicle pas dans la nourriture, et renouvelez l’eau quotidiennement.

 

D’autre part, le nid est également un élément indispensable pour le bien-être de votre canari. Vous trouverez notamment dans nos rayons un nid en osier conçu pour les canaris.

 

Enfin, il ne faut bien sûr pas oublier les ustensiles pour l’alimentation. Ils se composent d’une ou plusieurs mangeoires et d’un abreuvoir.

Conseil Jardiland : les cages et volières sont commercialisées avec l’équipement minimum nécessaire à la vie quotidienne de vos oiseaux : perchoirs, mangeoire, abreuvoir et parfois baignoire.

Nourrir votre canari

L’alimentation quotidienne du petit oiseau est principalement composée de mélanges de graines spéciales canaris, que vous trouverez facilement dans nos magasins. Ils sont élaborés sous contrôle vétérinaire pour répondre à tous les besoins des canaris.  Ils contiennent un mix de diverses semences : colza, lin, avoine, chanvre, niger, millet…

 

Il faut savoir que le canari est un oiseau granivore, c’est-à-dire que son régime alimentaire est constitué de graines. D’ailleurs, il aime les décortiquer, ce qui peut générer quelques déchets… En plus, vous pouvez leur proposer une gamelle d’alpiste et une branche de millet.

 

Les canaris ont plutôt bon appétit. Par conséquent, il est conseillé de surveiller régulièrement leur poids et de doser leur alimentation, en limitant en particulier l’apport de graisses.

Vous compléterez l’alimentation de base par d’autres produits. Ce peut être de petits morceaux de légumes et fruits frais : carotte (rappée finement), endive, épinard, laitue, pissenlit, poire, pomme… Pensez à retirer chaque jour les morceaux non consommés, qui peuvent vite s’abimer.

 

De plus, un apport régulier en calcium est utile pour le maintenir en bonne santé. Vous pouvez le faire par l’intermédiaire d’os de seiche par exemple. Placez également une pierre à picorer, constituée de grit, coraux et gravier, indispensable pour une bonne digestion.

 

Conseil Jardiland : prévoyez plusieurs abreuvoirs en fonction des différents types d’aliments. Par exemple, l’un contiendra le mélange de graines, l’autre les morceaux de fruits et légumes.

Vous pouvez aussi lui apporter des compléments nutritionnels sous forme de pâtée, que vous réaliserez vous-même ou achèterez toute prête en magasin. Il existe par exemple une pâtée aux œufs utile pour la croissance et la formation des plumes, ou encore une pâtée fortifiante riche en nutriments. Vous leur donnerez occasionnellement, notamment après les périodes de mue.

 

Naturellement, le petit volatile doit avoir à sa disposition de l’eau fraîche à tout moment. Afin qu’elle soit toujours saine, vous la changerez quotidiennement.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article pour bien nourrir votre canari.

Les soins à apporter

L’hygiène de base de votre canari est relativement simple. Tout d’abord, nettoyez les fientes et autres saletés tous les jours. Puis, une fois par semaine, lavez la cage à l’eau savonneuse. Enfin une fois par mois, désinfectez la cage et ses accessoires.

 

Ensuite, votre canari prendra de lui-même des bains dans sa petite baignoire. En plus, vous pouvez, une fois par semaine, lui vaporiser sur le corps un peu d’eau tiède. Il se sèchera tout seul en se secouant.

 

Le canari vit une période de mue en été, sur environ 8 semaines. Cela lui permet de renouveler son plumage. Vous le remarquerez à un petit changement d’attitude, vous pourrez en effet le trouver moins joyeux.  Il se baignera plus fréquemment : il est donc important que sa baignoire soit propre et l’eau changée tous les jours, voire 2 fois par jour pendant cette phase.

Par ailleurs, il est recommandé d’entretenir le bec et les griffes de votre oiseau. En effet, son bec peut devenir assez long et provoquer une gêne pour se nourrir. Il peut donc être utile de le couper. Si vous lui laissez toujours un os de seiche ou un bloc minéral à disposition, vous ne devriez pas avoir besoin d’entretenir vous-même le bec.

 

De même, les griffes peuvent atteindre une taille assez longue et peuvent le gêner. Le canari ne pourra alors plus poser sa patte correctement ou enserrer le perchoir. 

 

Conseil Jardiland : passez par votre vétérinaire pour effectuer cette opération qui est assez précise, afin d’éviter de faire mal à votre petit compagnon à plumes. Il existe aussi des couvre-perchoirs qui permettent l’usure régulière des griffes.

Quelles maladies peuvent toucher le canari ? La variole tout d’abord, peut être prévenue grâce à un vaccin. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire. Ensuite, une femelle canari peut souffrir d’une rétention d’œufs : il s’agit d’un œuf qui reste coincé. Si vous constatez chez elle un ventre plus gonflé que d’habitude et un affaiblissement général, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire. De plus, les canaris peuvent être atteints de troubles respiratoires causés par des acariens : cette maladie s’appelle l’acariase. Afin de la prévenir, veillez à respecter les conseils d’hygiène et de nettoyage régulier de la cage.

 

Ainsi, en respectant ces quelques conseils et en donnant de l’attention à vos canaris, vous les rendrez heureux et ils vous le prouveront par leur gaîté quotidienne !

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection de produits pour votre canari

Feedeez - Menu Complet Canari 900 g

Feedeez

4,70 €

Poudre insectifuge oiseaux 150G - Oiseaux de cage ou volière

Francodex

12,50 €

Feedeez - Sticks pour canari Alpiste Miel 85g

Feedeez

2,50 €

Mangeoire pour oiseaux avec perchoir coloré taille L

Zolux

3,60 €

Belcanto - Mélange de graines céréales Oiseaux de la nature 20 kg

Belcanto

25,50 €

Cage ronde Bali pour canaris/oiseaux exotiques Ø.73,5 x H.68,5 cm

Ferplast

Prix normal 77,50 € Prix Spécial 59,95 €

Comment bien nourrir son canari ?

Lire la suite

Canari : races, cage, nourriture, soin

Lire la suite

L'adoption d'un oiseau de compagnie & responsabilité

Lire la suite