Comment prendre soin d’un canari et l’apprivoiser ?

Comment prendre soin d’un canari et l’apprivoiser ?

Vous rêvez d’entretenir une véritable relation complice avec un oiseau ? Qu’il vous reconnaisse et vienne se poser sur votre main ? Sachez qu’élever un canari peut vous permettre de créer ce type de relation ! Avec beaucoup de patience et de calme, vous allez pouvoir ressentir un lien de maître à animal que vous n’auriez pas imaginé possible avec ce type de petit oiseau.

Les différents types de canaris

Il existe trois sortes de canaris :

– Les canaris de couleur : ce sont les canaris les plus répandus dans nos cages et volières. S’ils sont de couleur unie, ils sont lipochromes : jaune, vert, rouge… Mais certains peuvent posséder quelques pigments bruns dans leur plumage et sont qualifiés de mélaniques.

– Les canaris de chant : appréciés pour leur aptitude au chant, les mâles délivrent une véritable mélodie tandis que les femelles pépient.

– Les canaris de forme et de posture : ils développent des silhouettes et des plumages variés.

Astuce Jardiland : en procédant à une inscription sur un forum spécialisé, des passionnés pourront vous conseiller pour définir exactement quel type de canari correspond à vos attentes et à votre mode de vie.

La cage du canari

Un canari ne doit pas vivre seul dans une cage, et la cohabitation selon le sexe est à prendre en compte. Vous pouvez installer un couple, deux mâles ensemble ou encore un mâle avec plusieurs femelles. Évitez en revanche un duo de femelles sans mâle.

Votre volière doit comprendre des perchoirs, un nid ouvert, un abreuvoir, deux mangeoires et une coupelle remplie d’eau pour servir de baignoire. Tapissez le fond de votre cage avec de la litière végétale ou du sable anisé afin de nettoyer simplement les déjections tombées au sol.

Le canari déteste le changement. Essayez autant que possible de ne pas déplacer sa cage, à moins que ce ne soit pour lui faire prendre l’air aux beaux jours.

 

Conseil Jardiland : les canaris sont des animaux très sensibles au froid, ne le laissez pas dehors par de basses températures et évitez-lui les courants d’air.

La nourriture du canari

Le canari est un grand mangeur : il ingurgite environ un tiers de son poids chaque jour.

Il mange principalement des graines ou de l’alpiste dont il retire l’écorce avant de les ingurgiter. Le mélange classique proposé en animalerie constitue une bonne base d’alimentation, mais des compositions plus énergétiques sont disponibles et peuvent être ajoutées deux à trois fois par semaine.

Il existe également de la pâtée pour canari, à mélanger aux graines. Cette nourriture assez riche est notamment conseillée si vous souhaitez favoriser la reproduction dans votre volière.

Le canari apprécie également quelques fruits et légumes frais finement coupés (et sans pépins) comme la carotte, la pomme, la poire, le raisin, la banane ou encore les épinards.

Comme son régime majoritairement granivore est assez pauvre en calcium, il est conseillé de placer dans la cage du canari un os de seiche qui pourra venir compenser cette carence.

Les soins à donner au canari

 

La toilette

Si vos canaris ne vont pas d’eux-mêmes faire leur toilette dans la baignoire, alors vaporisez-les doucement avec un peu d’eau. Ils se chargeront du reste en s’ébrouant et en se séchant.

La mue du canari

Pendant la mue de votre canari, du milieu de l’été jusqu’au début de l’automne, changez l’eau de la baignoire au moins deux fois par jour.

Veillez également à donner une nourriture plus riche qu’à l’habitude.

 

Les soins du bec

Il se peut que le bec de votre canari pousse un peu trop et l’empêche de manger correctement. C’est l’une des causes de l’apathie du canari.

Consultez immédiatement votre vétérinaire afin qu’il puisse corriger le bec en le coupant très légèrement.

Les soins des griffes

Si les griffes de votre canari deviennent trop longues, il faut les couper à l’aide d’une pince spécifique. Cela peut se voir si l’oiseau a du mal à marcher au sol ou à s’accrocher au perchoir.

Les griffes sont légèrement transparentes et permettent de voir les circuits veineux afin de ne pas les sectionner. Ne coupez pas trop court !

Le mieux est d’aider l’oiseau à les user en installant des couvres perchoirs légèrement abrasifs dans sa cage.

 

L’espérance de vie du canari

Dans de bonnes conditions, et surtout s’il n’est pas seul dans sa cage, un canari a une longue espérance de vie et peut atteindre l’âge de 10 à 15 ans.

Comment apprivoiser un canari ?

Pour être apprivoisé, le canari doit se trouver dans un endroit calme et vous donner sa confiance. N’essayez pas réaliser une séance d’approche à un moment d’effervescence dans la maison.

Commencez par passer de longs moments près de sa cage. Parlez-lui, appelez-le par son nom, d’une voix douce et calme. Petit à petit, le canari va être moins méfiant et venir s’accrocher sur les barreaux de la cage à côté de vous.

Évitez au maximum les contacts visuels directs avec l’oiseau. Celui-ci possède un œil de chaque côté du crâne, comme toutes les proies. Tandis que les vôtres sont de face, tel un prédateur. L’amalgame pourrait vite être fait par le canari.

Lorsque votre oiseau semble s’intéresser à vous quand vous vous approchez de sa cage, vous pouvez passer à la seconde étape en ouvrant la porte de la cage et en plaçant votre main ouverte, paume vers le haut, index tendu, juste à l’entrée.

Habituez ainsi votre oiseau à voir votre main pendant quelques jours. Dès lors que votre canari ne s’agite plus quand votre main est à l’entrée de la cage, vous pouvez avancer lentement vos doigts vers lui. S’il panique, sortez doucement votre main et recommencez le lendemain.

Si votre canari reste calme quand vous approchez votre main de lui, la partie est presque gagnée ! Il ne vous reste plus qu’à placer un peu de millet dans votre main pour qu’il vienne s’y poser.

Ces conseils d’approche sont valables pour de nombreux oiseaux sociables, mais peuvent prendre plus ou moins de temps à être mis en place selon les espèces. Dans tous les cas, douceur et patience seront vos principales alliées !

Comment élever et apprivoiser une perruche ondulée ?

Lire la suite

Préparer l’hiver des oiseaux du ciel

Lire la suite

Accueillir des poules dans son jardin

Lire la suite