Concevoir son potager urbain

Concevoir son potager urbain

La notion de potager urbain recouvre bien des définitions. On peut le concevoir comme “partagé” c’est-à-dire cultiver collectivement une parcelle, entre voisins ou à l’échelle d’un quartier par exemple. On peut intégrer un jardin dit “ouvrier” et louer une parcelle individuelle à l’intérieur d’un ensemble collectif où se partage généralement savoir, connaissances, matériels et bonne humeur. On peut également tenter de trouver des solutions individuelles, à l’échelle du foyer. Ce sont à ces modes de cultures en habitat de ville, sur un balcon, dans une véranda, sur le rebord d’une fenêtre que nous nous intéressons ici. Suivez le guide pour concevoir VOTRE potager urbain

Des contenants pour tous

La culture hors-sol n’a pas fini de vous séduire et de vous surprendre avec sa multitude de possibilités et ses méthodes ultra adaptables. Un rebord de fenêtre, un balconnet, une véranda ouverte, un petit toit terrasse, autant de lieux où vous pourrez développer un jardin à l’échelle, un concentré de saveurs, de couleurs, un monde à part, riche, varié et nourricier.

Pots, Sacs & Compagnie

 

Optez pour des pots que vous organiserez en fonction de la surface au sol disponible.

On les choisit les plus grands possibles suivant le type de plante, pour permettre un bon enracinement et minimiser l’assèchement de la motte et donc l’arrosage.

Quand l’endroit le permet, on choisit des matières naturelles respirantes qui favoriseront le drainage et l’aération, de la terre cuite par exemple.

 

Taille, matériau, forme, couleur… allez plus loin sur le sujet avec notre article sur le choix des pots.

 

On pose les pots à ras du sol, sur un roule-plante ou un chariot roulant pour les plus encombrants, en ligne sur une série d’étagères, en dégradé de hauteur sur une échelle décorative, dans des porte-pots muraux. On utilise ces supports de surélévation tant pour un jardinage à la verticale que pour y palisser quelques grimpantes potagères ou fleuries.

Conseil Jardiland : les matières respirantes recommandées – terre cuite, bois, etc. – remplies de terreau sont souvent lourdes. Si vous êtes sur un balcon ou même un toit terrasse, assurez-vous qu’une telle charge peut-être tolérée. Ou tournez-vous vers des alternatives comme la culture en sac de jute, sac de plantation ou pots en feutre.

Carrés & Bacs potagers

 

À chaque espace, configuration, ambition et envie, son carré potager.

 

De la classique planche de culture d’1 m x 1 m plus ou moins profonde à la structure en escalier.

 

De systèmes modulables au potager sur pied, en bois ou en acier galvanisé.

 

De contenants récupérés et détournés à des concepts plus élaborés comme l’espace potager Veg&Table – qui propose un bac de culture avec zone de rétention d’eau, évacuation du trop-plein et possibilité d’une option serre – ou encore la jardinière junior Calipso qui vous permettra d’associer les enfants à l’aventure.

 

Pour les plus manuels, créer votre propre carré potager grâce à notre DIY en texte et en vidéo.

Une méthode pour chacun

Chacun pourra se lancer dans l’aventure de la culture hors-sol, se faire plaisir, tendre à son échelle vers un peu plus d’autonomie alimentaire, explorer de nouvelles façons de produire, découvrir des techniques ancestrales revenues sur le devant de la scène ces dernières années. En proposant, selon les modèles, une activité en surélevé, la culture hors-sol permettra également plus de confort et un accès à toutes sortes de publics, plus âgés, moins mobiles…

Les plus jeunes se retrouveront aussi dans ces modes de fonctionnement ; nous allons plus loin sur ce sujet en consacrant un article au potager des enfants.

 

Certains contenants vous permettront de mettre en œuvre les préceptes du potager en carrés, de l’association des plantes potagères et fleuries, de la rotation des cultures ; des notions que nous abordons plus en détail dans notre article dédié à la création d’un carré potager.

 

Vous pourrez également explorer des alternatives. Pourquoi ainsi ne pas tenter la culture sur une botte de paille, adhérer au concept de permaculture – que nous abordons dans notre article Mon jardin en permaculture – et par exemple tester la technique lasagne, un mode de culture particulièrement adapté au potager urbain.

Cette technique permet en effet de recycler les déchets en même temps que de produire de nouvelles cultures puisqu’il s’agit de composter directement dans un pot, un bac, un carré, une jardinière.

Pour résumer, on dépose en couches successives matières brunes (feuilles mortes broyées, brindilles, fleurs séchées, etc.) et matières vertes (épluchures, déchets de fruits et légumes, etc.) jusqu’à remplir le contenant au 2/3. Après un repos de quelques jours, 2 ou 3 au moins, placez de 5 à 10 cm de terreau… Votre substrat est prêt, il ne vous reste plus qu’à planter !

Pour tout savoir des matières compostables, découvrez nos précisions sur que mettre au compost.

 

Outre le choix du support, la nature du substrat, vous vous pencherez également sur l’entretien en fonction de la méthode choisie. Bien sûr, chaque végétal aura ses exigences mais tous auront des impératifs en matière de mélange de culture, de terreau potager, de paillage, d’amendement, d’engrais naturels et d’arrosage.

 

Nous vous donnons quelques indications générales sur comment choisir son paillage ou choisir son terreau, quand et comment arroser les plantes en pots, et revenons plus particulièrement sur l’arrosage des plantes en pot en été.

Un grand choix de plantes

Exposition, climat, contenants, disponibilités, préférences gustatives, bien des facteurs entreront en compte dans le choix. Optez pour un équilibre entre plantes potagères, gourmandises fruitières et fleurs bienveillantes.

La plupart des légumes, fruitiers, fleurs et aromates nécessiteront une exposition ensoleillée mais certaines variétés s’accommoderont de la mi-ombre. De même, un des éléments majeurs de sélection sera la profondeur des contenants. On privilégiera les pots de 60 cm de profondeur voire de 45 cm, et on ne descendra pas, dans tous les cas, en-dessous de 25 cm de terreau.

Des légumes

 

Pour les contenants les moins profonds, choisissez des plantes à faible enracinement. Les salades, des mélanges mesclun qu’on cueille à la feuille, des assortiments de laitues à couper. Des radis que l’on choisira ronds ou demi-longs comme le Flamboyant ou le radis de 18 jours. Des carottes courtes. Des tomates naines en particulier certaines variétés de tomates cerises dont nous vous disons comment réussir la culture. Optez d’ailleurs le plus possible pour des variétés naines de légumes aussi variés que les haricots ou encore les pois.

 

Faites grimper ou courir des légumes sarmenteux, des melons, des variétés non coureuses de courgettes comme la Verte non coureuse des Maraîchers ou la Ronde de Nice, des aubergines et plus particulièrement la Blanche Ronde à œufs qui en plus d’être très décorative sera particulièrement adaptée aux petits espaces et à la culture en pot.

Pour en savoir plus sur les légumes incontournables du potager, découvrez nos sélections de 8 légumes-fruits, 4 légumes-racines et 6 légumes verts. Sans oublier notre top 10 des légumes faciles à cultiver en pot sur un balcon !

Des fruits

 

Ne vous privez pas de pures gourmandises, de fraisiers dont toutes les variétés se prêtent à la culture en contenant tant le système racinaire est superficiel ; et de tout un tas de petits fruits rouges.

 

Si l’espace vous le permet, osez la vigne que vous palisserez et taillerez avec minutie.

 

Nous vous guidons dans la culture de la vigne à raisin et dans les techniques de taille dans nos articles.

 

Nous vous en disons également plus dans notre sélection de 6 petits fruits faciles à cultiver et vous parlons de la culture des fruitiers en pot en vous disant quels arbres fruitiers choisir pour un balcon !

Des plantes aromatiques

 

Les herbes et aromates seront parfaitement à leur aise. En plus de rejoindre avec délice vos préparations culinaires, elles seront décoratives et des compagnes bien utiles pour vos plantes potagères.

Par exemple, le basilic, que vous choisirez de préférence ‘Fin Vert ou ‘Grand Vert’, se place à proximité des courgettes, concombres, melons et tomates, et repousse les pucerons. Le thym – que vous préfèrerez commun, d’hiver ou serpolet – fera fuir la piéride du chou.

Pour une exposition à la mi-ombre, préférez la menthe et l’une de ses innombrables variétés, toutes puissamment répulsives pour de nombreux ravageurs. Ou encore le persil qui se plaira même à l’ombre et protègera la carotte de sa mouche.

 

Nous vous disons comment cultiver les plantes aromatiques et plus spécifiquement comment créer un jardin aromatique sur votre balcon !

Des fleurs

 

Enfin nous ne pourrions clore l’allusion à l’association de plantes et à la lutte écologique sans parler des fleurs au potager.

Tantôt répulsives, tantôt amies, toujours décoratives et, qui plus est, précieuses pour les butineurs, les fleurs ont plus que jamais leur place dans le paysage urbain.

 

On citera pêle-mêle le souci, fleur utile s’il en est, qui éloigne mouches blanches et pucerons.

La capucine qui attirera à elle pucerons noirs et éloignera bon nombre de ravageurs. Découvrez cette dernière dans notre article dédié, capucine : variétés, méthode de plantation et culture.

Répulsif puissant, la lavande tiendra éloignée les pucerons mais également les fourmis souvent présentes en milieu urbain. On choisira un pot assez grand, au moins 30 cm de diamètre, et une variété de petite taille comme la ‘Little Lady’ et ses 50 cm de hauteur maximum ou les ‘Munstead’ et ‘Rosea’, à peine plus hautes.

Pour une mise en œuvre simple et rapide, particulièrement accessible aux enfants, n’hésitez pas à avoir recours à nos kits et autres pots de culture ou à nos capsules prêtes à planter.

 

Pour un jardinage en famille justement, découvrez

8 plantations à faire avec les enfants et les outils de jardin adaptés à eux.

 

Trouvez l’inspiration dans quelques-uns de nos livres.

 

Approfondissez le sujet des Potagers surélevés, de la construction à la plantation.

Ayez une vision générale de la culture des plantes en pot avec Jardiner sur mon balcon.

Découvrez comment appliquer les principes de la Permaculture dans un petit jardin ou comment y obtenir des récoltes abondantes.

Prenez de la hauteur avec 70 projets novateurs de fusion entre végétal et urbanité avec le beau livre Villes-jardins.

Notre sélection pour votre potager

Jardiland - Terreau potager 80 L

Jardiland

11,95 €

Potager sur Pied mélèze huilé - L.100 x l.50 x H.95 cm

Robin Hood®

149,95 €

Récoltes Abondantes Dans Un Petit Jardin

Ulmer

16,90 €

Jardiner Sur Mon Balcon

Ulmer

7,90 €

Garantia - Carré potager Ergo Set de 6 parois base avec fixations

Garantia

49,95 €

Radis et Capucine - Trio pots zinc - graines aromates bio à semer

Radis et Capucine

22,95 €

Les bonnes associations de légumes au potager

Lire la suite

5 façons de dessiner son potager

Lire la suite