Comment planter un rhododendron ?

Comment planter un rhododendron ?

Lorsque l’on possède un extérieur ombragé, on se demande souvent quel arbuste y installer pour bénéficier, chaque année, d’un environnement fleuri et harmonieux malgré le manque de soleil. Le rhododendron est l’arbuste idéal pour ce type d’emplacement. Son nom provient du grec ancien et signifie « arbre à rose ». Il compte plus de 500 espèces et de 1000 variétés et offre des couleurs très variées. A la vue de ces magnifiques fleurs, il est difficile de croire que, dans le langage des fleurs, le rhododendron symbolise le danger. Néanmoins, on lui attribue également la signification d’un premier aveu d’amour. Les nuances de couleur de ces fleurs délicates vont du blanc au rouge en passant par le rose pâle, le mauve, jaune ou l’oranger. En deux mots, vos rhododendrons vous en feront voir de toutes les couleurs, sauf pour ce qui est de sa plantation !

Quelle espèce choisir pour mon balcon ou mon jardin ?

Le rhododendron trouve ses origines dans diverses régions du monde. Certains proviennent de régions montagneuses, telles que les Alpes, les Pyrénées, le Caucase, les Carpates et l’Himalaya. Toutefois, beaucoup arrivent de Chine et du Japon. Aujourd’hui, on peut aussi le rencontrer en Laponie et en Sibérie ou dans les forêts d’Inde et de Birmanie.

 

Compte tenu de l’incroyable diversité qui existe parmi les différents types de rhododendrons, vous pourrez prendre en compte de nombreux critères pour choisir le ou les sujets les plus adaptés à vos envies. La couleur et la forme des fleurs, des feuilles, la taille, la période de floraison sont autant d’éléments de différenciation.

En effet, de nombreuses variétés de rhododendrons sont proposées dans les jardineries. La plupart sont très florifères avec une floraison de coloris uni ou bicolore et, plus rarement, de plusieurs couleurs, tachetées ou avec une bordure.

 

Les fleurs peuvent présenter des formes en tube, en trompette, en cloche, en entonnoir ou même avoir une forme presque plate. Elles apparaissent en bouquets entre février et juillet selon l’espèce et, pour certaines, offrent aussi un parfum très agréable.

 

Le feuillage vert ou vert-foncé est souvent persistant ou semi-persistant mais il peut être caduc chez certaines espèces. Parfois, il peut prendre des tonalités plus pourpres en automne.

La taille des rhododendrons est également très variable. La hauteur de l’arbuste est de 50 cm environ au minimum et peut parfois atteindre plus de 10 mètres selon les espèces. Ainsi, ils sont aussi bien adaptés à une culture en pot, sur un balcon ou pour orner une terrasse, qu’en massif, en haie ou isolé. Plantés en massifs, ces arbustes doivent être espacés de 1,50 à 2 mètres.

 

Le rhododendron ‘nain jaune’, les fleurs blanches des yaks ‘schneekrone’, ‘Daniel Gelin’ et ‘edelweiss’ ou le rouge vif du ‘Vulcan‘ ou de la variété naine ‘Baden-Baden‘ seront un véritable ravissement pour vos yeux. Sans oublier, les fleurs orangées en entonnoir du ‘jingle bells’ ou plates bicolores, blanche et fuchsia, du ‘President Roosevelt’ à l’originalité indéniable.

 

Si vous vous demandez que planter à côté d’un rhododendron, vous pourrez aisément l’associer à d’autres plantes, arbustes ou arbres aimant les terres acides tel que le magnolia, les camélias, hortensias ou les érables. D’autres plantes, moins connues, comme le skimmia ou les andromèdes créeront également une belle harmonie de couleur. Vous n’aurez plus qu’à laisser libre court à votre imagination !

Quand et où le planter ?

La plantation du rhododendron doit être réalisée de préférence au printemps, ou au début de l’automne. Pour planter un rhododendron en pleine terre, choisissez un sol acide, frais, léger et bien drainé du type terre de bruyère. Les sols neutres ou calcaires ne lui conviennent pas. Dans ce cas, il est recommandé de planter votre rhododendron en pot ou en bac avec une terre adaptée. Vous pouvez aussi  créer une grande fosse, isoler la terre avec un feutre géotextile, et remplir la fosse de terre de bruyère.

 

Astuce Jardiland : Vous ne connaissez pas la nature de votre sol ? Il existe des tests PH qui vous permettront de savoir si votre sol est calcaire, neutre ou acide. Ainsi vous pourrez sélectionner et planter vos plantes et arbustes en connaissances de cause ou effectuer les amendements recommandés. Retrouvez aussi en magasin notre service d’analyse du sol.

Il apprécie un emplacement mi-ombre, à l’abri des vents violents. En effet, il est fortement recommandé de planter un rhododendron en exposition peu ensoleillée, dans l’idéal nord-ouest, avec le soleil du matin et l’ombre l’après-midi. Vous pourrez également l’installer sous un arbre pour lui éviter de subir les rayons directs du soleil de l’après-midi. Cela vous permettra en même temps de  protéger ses racines, particulièrement dans les zones où le soleil peut être brûlant.

 

Conseil Jardiland : Si vous constatez que le feuillage se développe beaucoup mais qu’aucune fleur n’apparaît, cela peut signifier que votre sol est trop riche en azote. Dans ce cas, évitez les engrais organiques type corne broyée ou sang desséché et privilégiez un simple compost ou fumier. 

Comment l’entretenir au fil des saisons ?

Cet arbuste possède un feuillage persistant et est extrêmement rustique. Il supportera donc bien les hivers rigoureux. Quelques espèces hybrides peuvent même supporter des températures très basses allant jusqu’à -40° C.

 

Afin de se développer parfaitement, le rhododendron apprécie un sol frais et humide. Il est donc conseillé de mettre du paillis au sol et de l’arroser légèrement dès que le sol est sec et notamment lors de la floraison. En effet, son réseau racinaire reste très proche de la surface du sol. Ainsi, sans racine principale à même de s’enfoncer dans la terre, il ne peut pas aller chercher l’eau et les nutriments en profondeur. Il faudra donc le protéger de la chaleur, tout comme des sols détrempés, des gelées et du vent. Si votre rhododendron est installé en pot ou en bac vous pourrez l’arroser un peu plus généreusement pour que le substrat ne se dessèche pas.

Le rhododendron nécessite peu d’entretien s’il est planté dans un terrain adapté. Dans une optique purement esthétique, il vous suffira de retirer les fleurs fanées à la main, en les faisant tourner sur elles-mêmes, jusqu’à ce qu’elles se détachent toutes seules. Une fois la floraison terminée, vous pourrez également couper les tiges qui dépassent pour lui conserver une jolie forme. C’est aussi à ce moment que vous pourrez apporter un engrais spécial « terre de bruyère » ou spécifique pour les plantes aimant les terres acides. Il vous suffira de griffer légèrement le sol, en faisant attention aux racines, pour l’intégrer simplement à la terre.

 

Si votre sol est pauvre, là aussi un ajout d’engrais « terre de bruyère » en début de printemps sera très bénéfique pour votre rhododendron.

Après quelques années, vous pourrez procéder à une coupe plus importante (au tiers ou à la moitié des rameaux) pour lui redonner de la vigueur. Cependant, ne soyez pas étonné s’il vous faut attendre 3 ans au minimum avant d’obtenir une nouvelle floraison.

 

Astuce Jardiland : Le rhododendron n’appréciant pas l’eau calcaire de nos robinets, un récupérateur d’eau de pluie vous permettra d’arroser votre rhododendron toute l’année et d’économiser de l’argent.

 

Il est sujet à différentes maladies et attaques d’insectes. Il sera d’autant plus sensible s’il n’est pas installé dans un sol bien drainé. La chlorose, généralement due à un sol trop calcaire, provoque un jaunissement des feuilles. Il faudra aussi vérifier la présence de charançons, d’araignées rouges ou de pucerons.

Enfin, si vous constatez l’apparition d’une poussière blanche sur les feuilles, il s’agira d’une attaque d’oïdium. Une pulvérisation de lait écrémé dilué avec de l’eau devrait suffire à l’éradiquer.

 

Toutefois, son ennemi sans doute le plus dangereux est le mildiou. En effet, celui-ci trouvera un environnement propice à son développement dans un climat humide et doux (20°C). Dans ce cas, vous n’aurez guère d’autre choix que de retirer et de détruire les plants touchés.

Notre sélection

Jardiland - Engrais Plantes de Terre de Bruyère 2 Kg

Jardiland

9,95 €

Feutre géotextile

Forest Style

Prix normal 10,50 € Prix Spécial 8,93 €

Rhododendron nain jaune

À partir de 15,72 €

Feutre de plantation pour arbustes terre de bruyère

Nortène

9,10 €

10 arbres et arbustes pour massif

Lire la suite

15 arbustes en fleurs au printemps

Lire la suite

Comment entretenir un rhododendron ?

Lire la suite