Plante du mois : hébé

La plante du mois : hébé

La véronique arbustive ou hébé forme un buisson compact décoratif toute l’année, à son aise en pleine terre comme en pot. Ses petites feuilles persistantes déclinent de nombreuses teintes valorisées par une multitude d’épis de fleurs en été ou en automne.

Hébé : Fiche d’identité

Nom : Hébé ou véronique arbustive. 

Genre : Hebe (famille des Scrophulariacées). 

Mode de vie : extérieur. 

Type : arbuste buissonnant, arrondi ou étalé à feuillage persistant.

Dimensions : 30 cm à 2 m de hauteur pour 30 cm à 1 m d’étalement.

Floraison : juin à octobre selon la variété. 

Exposition : soleil, mi-ombre. 

Sol : drainé, humifère. 

Rusticité : peu à modérément rustique : -5 à -10 °C.

Culture et entretien de la véronique arbustive

La véronique arbustive se plante au printemps une fois le risque de fortes gelées écarté. Elle aura ainsi le temps d’installer ses racines avant l’hiver. En climat doux, méditerranéen ou littoral atlantique, une plantation en automne est possible. 

L’hébé se plaît en plein soleil ou à mi-ombre légère pour une floraison optimale. Hors climat doux, épargnez-lui, les courants d’air froids qui peuvent griller son feuillage en hiver. En climat froid, montagnard ou continental, cultivez-la en pot pour la placer à l’abri des fortes gelées en hiver. Elle supporte bien les embruns et se montre parfaite pour les jardins de bord de mer.

Côté sol, elle a besoin de drainage, condition de son bon développement et de sa longévité. 

Côté sol, elle a besoin de drainage, condition de son bon développement et de sa longévité. 

Arrosez-la régulièrement le premier été suivant la plantation pour assurer la reprise. Les années suivantes, elle se débrouille avec les précipitations. Paillez régulièrement pour limiter l’évaporation et l’effet du gel en hiver. 

Si vous la cultivez en pot, arrosez-la pendant toute la belle saison (2 à 3 fois par semaine au cœur de l’été) pour assurer une abondante floraison. Diminuez les apports d’eau en automne et inutile d’arroser en hiver, car l’humidité peut lui être fatale. Fertilisez deux fois par mois, de mai à septembre avec un engrais spécial arbustes à fleurs. Rempotez tous les 2 à 3 ans au printemps, selon la croissance. Hivernez la potée dans un local hors gel et lumineux. Si les gelées sont faibles et de courte durée, placez-la près d’un mur bien exposé et emmaillotez-la avec un voile d’hivernage au cœur de l’hiver.

La taille de l’hébé n’est pas nécessaire, la plante prenant naturellement un joli port compact. Éliminez les fleurs de véronique fanées pour conserver un aspect soigné surtout pour les sujets cultivés au balcon ou sur la terrasse. Si vous privilégiez son aspect « topiaire » plutôt que sa floraison, taillez à la cisaille bien aiguisée au printemps.  

La véronique arbustive est une plante peu sujette aux maladies et aux parasites. Inutile de la traiter. Ses principaux ennemis sont le froid et l’excès d’humidité.

Conseils de plantation de l’hébé

Pour une plantation de la véronique arbustive en pleine terre, ameublissez le sol sur une quarantaine de centimètres de profondeur et amendez-le avec du compost bien mûr ou du terreau de feuilles s’il est de nature compacte. Hydratez bien la motte de la véronique une dizaine de minutes dans un seau d’eau avant la plantation. Prenez en compte les dimensions adultes de votre hébé afin qu’elle bénéficie d’un espace vital suffisant à son développement. Arrosez copieusement et paillez pour éviter la pousse des mauvaises herbes et limiter l’évaporation donc les arrosages.

Pour la plantation de la véronique en pot, offrez-lui un contenant, d’au moins 30 cm de profondeur, en matériau poreux comme la terre cuite et percé de trous de drainage pour limiter les excès d’humidité. Utilisez un mélange drainant de type terreau spécial plantes méditerranéennes ou un bon terreau pour géraniums additionné d’un tiers de sable grossier ou de perlite. Mélangez au substrat un engrais à diffusion lente et prolongée sur plusieurs mois pour éviter les apports d’engrais en été.

Le bon choix

Les principales espèces botaniques du genre Hebe viennent de Nouvelle-Zélande et d’Amérique du Sud, ce qui explique leur rusticité faible à moyenne. Elles ont donné naissance à de nombreux hybrides aux feuillages et aux floraisons très variés. Selon la variété choisie, leur port est buissonnant, étalé, tapissant ou arrondi. Elles savent aussi jouer les couvre-sols de 30 à 50 cm de hauteur ou les petits arbustes touffus qui peuvent atteindre les 2 m en pleine terre. Adaptez leurs dimensions à l’utilisation que vous souhaitez en faire. 

En pleine terre, les plus basses sont parfaites dans les talus, les dessus de muret, les bordures (à la place du buis !) tandis que les plus hautes s’intègrent bien dans une haie moyenne ou en arrière plan de massif. En pot, choisissez celles qui cumulent beauté du feuillage et de la floraison pour un intérêt prolongé. Les petites feuilles épaisses déclinent de belles teintes : vert clair, vert foncé, vert bleuté, vert cuivré, vert panaché de crème, de doré ou marginé de pourpre…   

La floraison commence à la fin du printemps chez les plus précoces pour s’étirer jusqu’en automne chez les variétés tardives, reines des compositions d’arrière-saison. Les épis ou grappes de fleurs de la véronique sont blanc pur, mauve bleuté, violettes ou roses. Chez certaines variétés, les fleurs peuvent être insignifiantes, mais leur feuillage décoratif et leur forme soignée compensent largement en général !

Notre sélection

Véronique arbustive 'Green Globe'

À partir de 9,50 €

Véronique arbustive

À partir de 7,50 €

Véronique arbustive'La séduisante'

À partir de 11,95 €

Camélia : plantation, culture et entretien

Lire la suite

Clématite : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Coquelicot : semis, culture et entretien

Lire la suite