La plante du mois : Poinsettia

La plante du mois : Poinsettia

En Français, on les appelle communément « Étoiles de Noël ». Pas vraiment de rapport avec les étoiles, mais ces bractées aux couleurs vives sont superbes au moment des fêtes, une période où les enfants ont des étoiles plein les yeux… C’est donc peut-être là qu’il faut chercher l’origine de ce nom ! Botaniquement, il s’agit d’une euphorbe, et son nom latin est Euphorbia pulcherrima. Le poinsettia fleurit en hiver lorsque les jours sont courts. Les magnifiques bractées rouge vif entourant ses petites fleurs assurent le spectacle pendant des semaines !

Poinsettia : Fiche d’identité

Nom : Poinsettia ou Étoile de Noël (Euphorbia pulcherrima).

Mode de vie : intérieur (sous nos latitudes), extérieur sous son climat d’origine (Amérique du Sud)

Type : petit arbuste buissonnant à feuillage semi-persistant.

Dimensions : 30 à 50 cm de hauteur dans nos intérieurs (Plusieurs mètres dans leurs contrées d’origine)

Floraison : hivernale, fleurettes insignifiantes mais bractées très colorées.

Exposition : lumineuse mais sans soleil direct

Sol : drainé et humifère.

Rusticité : gélif.

Dans son milieu d’origine, le Mexique, cet arbuste peut atteindre 4 m de hauteur, l’étoile de Noël est cultivée chez nous en potée décorative d’intérieur et dépasse rarement les 50 cm de haut. De son origine, elle conserve en effet cette exigence de chaleur qui nous oblige à la cultiver en intérieur. Elle ne supporte pas les températures inférieures à 12°C ainsi que les courants d’air. Ces « feuilles » rouges, blanches, crème, roses ou saumon, selon les variétés, sont en fait les bractées des fleurs. Chez le poinsettia, ces bractées sont géantes et vivement colorées. C’est pour cette particularité qu’on les aime !

Culture et entretien du poinsettia

Le poinsettia ou étoile de Noël apprécie une situation lumineuse sans soleil direct pour conserver des bractées bien colorées. Épargnez-lui les courants d’air froids et la proximité des radiateurs.

Pendant sa floraison, conservez-le à une température comprise entre 16 et 20 °C. Hors floraison, il supporte des températures plus basses, mais craint le gel.

Le terreau doit rester frais, mais sans excès sous peine de faire pourrir les racines et de voir jaunir le feuillage. Un verre d’eau à température ambiante chaque semaine doit normalement suffire. Laissez sécher le terreau en surface entre deux arrosages. Arrosez alors copieusement pour bien hydrater la motte puis jetez le surplus, récupéré dans la soucoupe, au bout d’une vingtaine de minutes.

Brumisez régulièrement la plante si l’atmosphère de votre intérieur est chaude et sèche.

N’hésitez pas à ajouter un engrais liquide une fois par mois, à l’eau d’arrosage. Un engrais plantes fleuries d’intérieur sera idéal.

Après la floraison quand les bractées colorées tombent, vous pouvez tenter de garder le poinsettia pour le faire refleurir l’hiver prochain.

Soyez attentifs à l’état sanitaire de votre plante car celle-ci est parfois visitée par les cochenilles.

Un peu de culture : cette plante est appelée photopériodique, c’est-à-dire qu’elle ne fleuri que lorsque la durée de la nuit dépasse celle du jour ! En fin de cycle de production, les horticulteurs les mettent même dans le noir une partie de la journée, afin d’en accélérer la floraison et la couleur des bractées. Elle ne peut donc monter en fleurs qu’à partir de l’automne, pour être sur leur 31, pour Noël !

Conseils de plantation du poinsettia

Le poinsettia est acheté pendant sa période de floraison, c’est à dire de l’automne jusqu’en fin d’hiver. Placez-le dans un cache-pot si son pot n’est pas assez décoratif, mais évitez de le rempoter et donc de bouleverser ses racines.

Généralement, lorsqu’il est défleuri, il n’est pas conservé et finit au compost. Si vous souhaitez conserver et faire refleurir un poinsettia, faites-lui observer une période de repos végétatif (cf ci-dessus). À l’issue de celle-ci :

– Taillez ses rameaux assez courts pour l’inciter à se ramifier et à produire donc plus de bractées et rempotez-le dans un pot à peine plus grand impérativement percé de trous de drainage.

– Placez une couche de billes d’argile de 2 à 3 cm au fond du pot et comblez avec un bon terreau spécial plantes fleuries d’intérieur.

– Installez l’étoile de Noël à l’extérieur à exposition tamisée tout l’été et apportez tous les 15 jours un engrais spécial plantes fleuries d’intérieur.

– En tout début d’automne pour provoquer la floraison, réduisez la quantité de lumière qu’il reçoit en le plaçant dans une pièce noire au moins 12 h par jour.

– Stoppez les apports d’engrais au début de la floraison.

Conseil Jardiland : méfiez-vous lors de la taille du poinsettia à ne pas toucher le latex qui s’écoule des plaies. Il est caustique et corrosif pour la peau comme celui de toutes les euphorbes.

Le bon choix

Les étoiles de Noël sont généralement vendues sans dénomination variétale. Il existe des poinsettias à bractées rouge vif, mais aussi blanc crème, rose clair et saumon. Des paillettes dorées constellent parfois les bractées pour amplifier l’effet Noël.

Pour les tables festives, achetez des mini poinsettias. Veillez à ne pas les oublier ni à les arroser en excès, car ils sont plus fragiles que les grands.

Enfin, dès la Toussaint, vous pouvez trouver les « Princessia », qui sont plus compactes et à bractées roses.

Notre sélection

Etoile de Noël, poinsettia 'Princettia'

À partir de 5,50 €

Etoile de Noël, Poinsettia pailletée

À partir de 9,95 €

Etoile de Noël, poinsettia 'Christmas Feelings'

À partir de 9,95 €

Houx : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Hellébore : plantation, entretien et taille

Lire la suite