Philodendron : rempotage, arrosage et entretien

Philodendron : rempotage, arrosage et entretien

Adieu le philodendron de mamie trônant sur son napperon en macramé : le style Urban Jungle en a fait une nouvelle star. Il faut dire qu’avec ses feuilles généreuses et son port altier, le « philo » a tout pour jouer les divas. Sans les caprices, heureusement… Découvrons comment transformer votre philodendron ou votre monstera en VIP (Very Important Plant) des réseaux sociaux.

Présentation du philodendron

Les philodendrons, plantes de la famille des aracées, sont originaires des biotopes forestiers d’Amérique du Sud. Sous nos latitudes, ils sont cultivés comme des plantes d’intérieur à feuillage décoratif sagitté (en forme de flèche), lobé ou découpé. Longtemps cantonnés à leur rôle de plante facile, ils opèrent aujourd’hui un retour en grâce : très graphiques, ils s’inscrivent à merveille dans les styles d’intérieurs les plus variés (ethnique, scandinave, bohème). 

Prévoyez pour cette belle plante un emplacement de choix, sur un marchepied par exemple, et un cache-pot dans les tons de votre pièce. De plus, les philodendrons ont des propriétés dépolluantes avérées, notamment vis-à-vis du formaldéhyde, une substance nocive que l’on retrouve dans nos intérieurs. Beau et bon, le philodendron a donc tout bon !

Le saviez-vous ? Le faux philodendron, alias Monstera deliciosa, a longtemps été considéré comme un vrai philodendron. Que cela ne vous empêche pas d’adopter cette généreuse plante d’appartement au feuillage si découpé que les Anglais l’ont surnommé « Cheese Plant ».

Espèces et variétés de philodendron

Les philodendrons peuvent être soit des plantes à port buissonnant, soit des lianes. Du côté des acrobates, le monstera s’impose par sa taille et son feuillage spectaculaire. Plus modeste, le philodendron scandens et sa variété à feuillage panaché ‘Brasil’ pourront être conduits sur tuteur ou suspendus pour admirer leur feuillage retombant. 

Les Philodendron erubescens offrent quant à eux un port plus traditionnel, mais leur feuillage s’affranchit du vert : par exemple, ‘Red Emerald’ arbore de jolis revers rouges et ‘Cobra‘ des taches blanches.

Parmi les espèces buissonnantes, le philodendron ‘Xanadu’ offre une jolie silhouette compacte et des feuilles proches du monstera. Quant à la variété ‘Narrow’, elle étonne par ses feuilles oblongues et découpées.

Rempotage du philodendron

Pour rempoter un monstera ou un philodendron, choisissez un pot légèrement plus grand que l’ancien, disposez une couche de drainage (billes d’argile, pouzzolane) dans le fond et utilisez un terreau spécial plante d’intérieur. Ajoutez un tuteur rembourré de fibre de coco pour les philodendrons grimpants. Procédez à ce rempotage tous les 2 ou 3 ans.

Pour les grands sujets, envisagez un surfaçage annuel, une opération qui consiste à changer le substrat sur quelques centimètres, et non un rempotage complet. Pensez aussi à glisser un support à roulettes sous votre grand pot pour ménager votre dos.

Culture et entretien du philodendron

Le philodendron et le monstera ne sont pas très exigeants sur leur emplacement. Comme toute plante d’intérieur, ils apprécient la lumière, mais s’épanouiront plus à la mi-ombre, spécialement l’été. 

L’arrosage se fera à raison d’un apport d’eau tempérée hebdomadaire, moins l’hiver. La terre de votre pot doit sécher entre deux arrosages. N’hésitez en revanche pas à brumiser votre plante avec de l’eau non calcaire deux fois par semaine en été et une fois en hiver, et à mouiller le tuteur des philodendrons grimpants. Dépoussiérez régulièrement les grandes feuilles vernissées du Monstera à l’aide d’un chiffon en coton doux. 

Nourrissez les philodendrons dès les beaux jours avec un engrais spécial plantes vertes, afin de doper leur croissance

Tuteurez les lianes avec du raphia ou de la ficelle sur un tuteur garni de fibre de coco ou de mousse. 

Astuce Jardiland : le philodendron est idéal pour les jardiniers généreux : les feuilles se bouturent aisément dans l’eau et une fois repiqués en pot, ils font de parfaits cadeaux « faits maison ».

Taille du philodendron

Le philodendron est un grimpeur émérite, mais parfois un peu envahissant ! Pour ne pas crouler sous les longues pousses, vous pouvez endiguer sa croissance grâce à la taille. A contrario, s’il est bien jugulé, nul besoin d’intervenir avec votre sécateur. Seules les feuilles séchées seront éliminées à la main. 

Sachez également que vous pouvez pincer les extrémités pour encourager la ramification.

Maladies et parasites du philodendron

Votre feuillage s’affaisse ? Araignées rouges et cochenilles peuvent menacer votre grand philodendron. Bassinez le feuillage en cas d’attaque, et si elle est d’ampleur, faites une pulvérisation à base de savon noir. 

Attention, des feuilles tachées, jaunies ou moins découpées sont plutôt le signe de mauvaises conditions de culture. Vérifiez que vous n’arrosez pas trop votre philodendron, et rapprochez-le d’une source de lumière.

Philodendron 'Red Emerald'

À partir de 22,95 €

Philodendron 'Xanadu'

À partir de 24,95 €

Philodendron 'Narrow'

À partir de 13,95 €

Monstéra

À partir de 25,95 €

Philodendron 'Brasil'

À partir de 3,95 €

Philodendron 'Cobra'

À partir de 31,95 €

Ficus ginseng : rempotage, entretien et taille

Lire la suite

Calathea : rempotage, arrosage et entretien

Lire la suite

Orchidée : rempotage, arrosage et entretien

Lire la suite