Comment bien nourrir son lapin nain ?

Comment bien nourrir son lapin nain ?

L’alimentation du lapin nain représente un aspect important pour son bien-être quotidien et aider à le maintenir en bonne santé. De la même manière que pour n’importe quel animal de compagnie, il est nécessaire d’avoir toutes informations sur la nourriture qui lui conviendra le mieux, avant son arrivée à la maison. Parmi les produits vendus dans le commerce et les aliments frais, il n’est pas simple, d’un premier abord, de s’y retrouver et de savoir précisément quoi lui donner. Voici nos recommandations pour bien nourrir son lapin nain.

Le régime alimentaire du lapin nain

Le lapin nain est un animal herbivore, son régime alimentaire sera donc composé essentiellement de fibres. Celles-ci peuvent se trouver dans différents types d’aliments : foin, légumes, verdure, herbes, fruits. D’une manière générale, ces lapins domestiques doivent avoir une alimentation variée incluant quelques produits à ronger afin qu’ils puissent user leur dentition (qui pousse constamment). 

 

Par ailleurs, de l’eau doit leur être mise à disposition pour qu’ils puissent y accéder à tout moment. Le petit animal aura l’occasion de faire plusieurs repas par jour, sa nourriture doit donc toujours être disponible.

Quelle quantité de nourriture donner au lapin nain ?

Le lapin nain peut avoir tendance à manger beaucoup. Cela peut d’ailleurs être un signe pour vous, si vous le voyez perdre l’appétit, il faudra contacter rapidement un vétérinaire.

Il est conseillé de lui donner entre 25 et 30 grammes de nourriture quotidiennement mais cela reste une moyenne. Le meilleur indicateur  reste sa silhouette, il ne doit être ni maigre, ni grassouillet. En cas d’embonpoint diminuez sa ration de granulés et augmenter la ration de foin (riche en fibre mais très peu calorique).

 

Si vous vous absentez toute la journée, veillez à ce que son râtelier soit rempli de foin afin qu’il n’en manque pas durant votre absence. Essayez d’équilibrer ses repas avec le foin, des granulés et des légumes frais. Les fruits seront donnés plus occasionnellement (car très sucrés).

Le foin représente l’aliment principal des repas du lapin, il ne faut pas hésiter à laisser son râtelier constamment plein. 

Pour les légumes et parfois les fruits, vous les lui donnerez en morceaux et plutôt en petites quantités à chaque fois, afin qu’il les mange rapidement et qu’il ne reste pas de morceaux avariés au bout de plusieurs jours (ils sont importants car ils apportent des fibres et des vitamines).

Attention en hiver votre lapin aura tendance à faire plus de poils et paraitra plus rondouillard, ce n’est pas pour ça qu’il faut le mettre au régime !!

 

Conseil Jardiland : Il ne faudra pas vous affoler si vous constatez que votre petit compagnon mange ses excréments (ce sont en fait ses « crottes molles » pas complètement digérées) : cela arrive régulièrement et c’est normal, il cherchera à ingérer les nutriments qui s’y trouvent, on parle de caecotrophie,

Quel est le budget alimentation pour un lapin nain ?

Le budget à prévoir pour nourrir votre lapin nain est variable suivant ce que vous souhaitez lui donner. Si vous respecter les conseils sur une alimentation variée et équilibrée, contenant à la fois des granulés, des légumes et végétaux et du foin, on peut estimer le coût mensuel à environ 30 euros maximum.

 

Vous pouvez trouver par exemple un sac de 20 litres de foin ainsi que des granulés de qualité à des prix compétitifs.

 

Les légumes et fruits frais feront partie de vos courses quotidiennes ou hebdomadaires pour votre famille. Si vous habitez à la campagne ou avez un jardin, vous les cueillerez ou récolterez directement sans avoir à les acheter, en veillant à ce qu’ils ne soient pas pollués ni exposés aux pesticides.

Quels sont les aliments à donner au lapin nain ?

Le foin est un aliment de base pour les lapins nains. On estime qu’il doit constituer entre 50 et 70% du menu quotidien de l’animal. Il faut leur en donner dès les premiers mois de leur vie. Il possède plusieurs qualités : il contient beaucoup de fibres, aide à avoir un bon système digestif et une bonne dentition.

 

Ensuite, les croquettes, granulés et aliments complets vendus en magasins font aussi partie d’une nourriture quotidienne. Ces aliments secs contiennent une part plus ou moins importante de légumes et végétaux. Ils conviennent bien à l’animal et permettent aussi d’user ses dents en grignotant.

 

Lorsque vous venez d’adopter un jeune lapin nain pas encore adulte, il faudra lui fournir des granules spéciales pour lapin junior, qui sont plus riches pour accompagner la croissance de l’animal.

Quel est l’avantage des granulés par rapport à des mélanges de graines ?

Le granulé est complet (enrichis avec des vitamines, composition validée par des vétérinaires), avec l’apport de foin c’est donc une alimentation complète et équilibrée. Par ailleurs, lorsque l’on donne du mélange de graines/fibres le lapin va trier et prendre ce qui l’attire le plus (et pas forcément ce qui est le meilleur pour lui , comme les enfants entre des bonbons et des haricots verts). Il risque d’avoir un déséquilibre alimentaire et des carences (de plus il ne mangera pas tout et il y aura donc du gaspillage).

De plus, vous équilibrerez ses repas en lui donnant quelques morceaux de légumes frais plusieurs fois par semaine. La dose de légumes ne doit jamais dépasser celle du foin ou des granulés. Vous pouvez alterner entre 3 ou 4 types de légumes, propres et coupés en morceaux. Ne lui en redonnez pas s’il n’a pas fini les premiers et enlevez les légumes de sa gamelle s’ils commencent à s’altérer.

 

Quant aux fruits, ils doivent être donnés en quantités limitées, 2 fois par semaine, car ils contiennent du sucre qui peut être néfaste pour la santé du petit lapin.

 

Voici une liste non exhaustive de légumes et végétaux conseillés pour les lapins nains : artichaut, basilic, brocoli, carotte, concombre, épinard, luzerne, navet, roquette, trèfle, pissenlit.

 

Pour les fruits : abricot, cerise, fraise, kiwi, melon, pêche, pomme.

Conseil Jardiland : pour des raisons sanitaires et d’hygiène les jeunes lapins ne sont pas habitués à manger des fruits et légumes, il va donc falloir les habituer progressivement à en consommer.  Comme ils sont riches en eau (beaucoup plus que les granulés !), l’animal peut mal les digérer au début et il y a un risque de diarrhée. Il faut donc  attendre au moins 1 à 2 mois  avant de commencer à lui en donner, en petite quantité d’abord puis en augmentant les rations progressivement.

Quels sont les aliments à proscrire ?

Certains aliments ne doivent jamais être donnés à un lapin nain car ils peuvent être toxiques et provoquer des problèmes de santé. En cas de doute sur un produit, n’hésitez pas à demander l’aide d’un de nos vendeurs ou de contacter votre vétérinaire.

 

De manière générale, il ne faut pas être tenté d’offrir à ce petit animal des produits alimentaires destinés aux humains, comme les gâteaux, confiseries ou friandises, trop riches en sucres et en matière grasse.

 

Voici une liste non exhaustive d’aliments à proscrire des repas de votre petit compagnon : avoine, légumineuses, noix, pain, pomme de terre, produits laitiers, une trop grande quantité de persil.

Donner à boire à son lapin nain

Un lapin nain peut boire entre 80 et 150 millilitres d’eau quotidiennement. Il doit toujours avoir de l’eau à température ambiante à sa disposition à tout moment. Le biberon à eau est le meilleur système de distribution d’eau. En effet, cet abreuvoir se fixe facilement aux barreaux de la cage et l’animal peut y avoir accès facilement. Lors de l’installation, vérifiez le bon fonctionnement du dispositif, s’il n’est pas ni trop haut ni trop bas pour que votre petit lapin puisse y accéder sans peine et s’il ne goutte pas.

 

Il est préférable d’utiliser un biberon plutôt qu’une écuelle remplie d’eau. Car le petit mammifère pourrait renverser de l’eau sur sa litière, son alimentation ou d’autres éléments de la cage, rendant cette dernière humide et pouvant générer des bactéries. Il pourrait aussi la remplir avec de la litière qui absorberait le liquide (le lapin n’en aurait donc plus à disposition) ou faire ses besoins dedans et donc boire de l’eau souillée….

Comment nourrir un lapin nain ?

Dans la cage de votre lapin nain, un espace doit être réservé pour ses repas. Il sera composé par un râtelier à foin (ou boule à foin), une gamelle ou une mangeoire à suspendre pour le reste de sa nourriture et un biberon à eau. Ce sont des éléments indispensables à prévoir avant l’arrivée de l’animal chez vous.

 

L’animal doit toujours avoir du foin à disposition, son râtelier doit constamment être rempli. Vous disposerez par ailleurs les granulés dans son écuelle ou sa mangeoire.

Vous couperez les légumes et les fruits en morceaux après les avoir lavés et séchés et les servirez à température ambiante. Ne les disposez pas dans la gamelle juste après les avoir sortis du réfrigérateur.

 

Conseil Jardiland : si vous introduisez de nouveaux aliments dans son menu ou si vous changez le contenu des ses repas, faites-le de manière très progressive. De cette manière, vous laisserez votre lapin s’habituer à ces nouveaux produits et éviterez des problèmes digestifs (diarrhées) en lui donnant une trop grande quantité de nourriture qu’il n’a pas l’habitude d’ingérer.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

Notre sélection

Feedeez - Foin Excellence 20 L

Feedeez

5,50 €

Feedeez - Granules pour lapin junior - 800g

Feedeez

5,50 €

Biberon verre Grand modèle

Rongis

7,95 €

Mangeoire à suspendre Bordeaux pour Lapin Cobaye

Hamiform

8,20 €

Mélange Nature Cuni Lapin 2,3 kg Versele Laga

Versele Laga

15,95 €

Râtelier métal avec support de fruit - L.19 x l.19 cm

Rongis

6,30 €

Lapin nain : races, caractère, alimentation, santé

Lire la suite

Comment aménager la cage du lapin nain ?

Lire la suite

Comment comprendre et interpréter le comportement du lapin nain ?

Lire la suite