Comment mettre l’aquarium en marche ?

Comment mettre l’aquarium en marche ?

Vous avez fait l’acquisition d’un aquarium, de tout son équipement, des éléments de décor et même des plantes. Comment installer le tout et dans quel ordre ? Suivez nos conseils de l’installation de l’aquarium, de son décor et de sa mise en eau jusqu’à sa mise en route.

Choisir l'emplacement adapté

Le support doit être stable et solide. Un aquarium de 100 litres plein pèse environ 150 kg. La proximité d’une prise électrique est nécessaire.

 

Éviter de placer votre bac face à une baie vitrée ou un endroit éclairé directement par le soleil.

 

Pensez à intercaler une feuille de polystyrène de 10 mm maxi entre le support et l’aquarium s’il s’agit d’une cuve nue.

Poser le décor

Une fois l’aquarium bien installé, il reste à mettre en place tous les éléments de décor, préalablement rincés plusieurs fois à l’eau claire sans aucun détergent.

 

Placez précautionneusement les grosses pierres sur le fond en verre.

Ensuite étalez une couche de substrat fertilisant que vous recouvrirez de sable (rincé préalablement à l’eau claire), le tout sur une épaisseur de 5 à 7 cm.

 

Plantez aussi quelques plantes adaptées au décor que vous souhaitez réaliser et surtout compatibles avec les poissons que vous voulez introduire.

En effet, beaucoup d’entre eux sont de redoutables brouteurs ou des déracineurs invétérés.

Avant d’introduire les plantes, lavez-les avec délicatesse elles aussi sous l’eau claire, en insistant notamment sur le revers des feuilles qui pourraient abriter des parasites indésirables, notamment des escargots qui ne tarderaient pas à proliférer.

 

Conseil Jardiland : sachez qu’un décor planté évolue au cours du temps et demande souvent quelques retouches.

La mise en eau

Une fois cette précaution prise et vos plantations effectuées, il ne reste plus qu’à mettre en eau.

Plusieurs solutions sont envisageables : eau du robinet, eau minérale, eau de source.

 

Quel que soit l’option choisie, il est important de s’équiper d’un kit permettant de vérifier le pH, la teneur en chlore, la dureté et le taux de nitrates contenus dans l’eau.

L’eau du robinet, fortement chlorée et contenant souvent des nitrates est certes la solution la moins onéreuse. Si vous optez pour cette solution, il faudra utiliser un produit conditionneur d’eau.

 

Dans tous les cas, il faudra attendre plus longtemps, au moins 4 semaines, pour que l’équilibre biologique de l’aquarium soit établi et que vous puissiez y installer les poissons.

N’en déduisez pas pour autant que les eaux minérales ou de source sont meilleures. Certaines, trop dures, sont tout à fait déconseillées. Choisissez-en une au pH assez neutre, type Volvic.

 

Renseignez-vous auprès de nos experts qui vous guideront pour le choix et l’utilisation du kit de contrôle de l’eau. Celui-ci vous servira aussi par la suite, car il vous faudra faire des contrôles réguliers du milieu aquatique.

 

Remplissez en faisant couler l’eau dans un récipient posé sur le sable, jusqu’au deux tiers de l’aquarium avec de l’eau à 25°C. Vous pouvez alors poursuivre avec le reste de votre plantation.

La mise en route

Une fois la plantation et le remplissage terminée, il est temps d’installer l’aérateur et les systèmes de filtration, le chauffage et l’éclairage qui auront dû, eux aussi, être nettoyés à l’eau claire avant d’être introduits dans le bac.

 

Le chauffe-eau : il régule la température de l’eau.

Le filtre : intérieur, extérieur ou bac à décantation, il assure l’épuration de l’eau grâce à ses masses filtrantes.

La pompe à air : elle permet l’oxygénation de l’eau.

L’éclairage : il est fourni par des tubes fluorescents spécifiques. Ils sont nécessaires à la bonne croissance des plantes et à la mise en valeur des couleurs.

 

Pour être sûr qu’il n’y a aucun risque, vérifiez bien les branchements. Si tout va bien, il est l’heure, alors d’amorcer le filtre et de remplir les tuyaux d’eau.

Derniers conseils avant la mise en marche

Suivez scrupuleusement les notices, les explications et les consignes de sécurité pour l’installation et le branchement de ces éléments.

 

Soyez vigilant, l’eau de l’aquarium doit être équilibrée avant d’y plonger vos poissons. Attendez quelques jours pour que cet équilibre s’établisse. Des tests s’imposent avant toute introduction de poissons. Des kits d’analyse prêts à l’emploi permettent de mesurer les différents paramètres de l’eau.

 

Enfin ensemencez l’eau avec une pincée de nourriture pour poissons afin que les bactéries et microorganismes, indispensables à la constitution de l’écosystème, se développent.

 

Au bout de 4 semaines seulement, votre petit paysage se sera stabilisé, aura pris ses aises et pourra alors accueillir tel un palace 5 étoiles, vos hôtes scintillants.

Comment décorer son aquarium ?

Lire la suite

Comment entretenir son aquarium ?

Lire la suite