Les meilleures plantes vivaces couvre-sol sans entretien

Les meilleures plantes vivaces couvre-sol sans entretien

On ne vantera jamais assez les avantages des plantes couvre-sols. Réduction du désherbage, végétalisation de zones difficiles, habillage élégant des espaces nus de vos massifs, de vos pieds d’arbres. Et pour ne rien gâcher, leur feuillage sont souvent très ornementaux et leur floraison aussi gracieuse que généreuse. Le choix est vaste et cet article non-exhaustif mais nous avons tout de même tenté de sélectionner pour vous les meilleures plantes vivaces couvre-sols, sans entretien, facile à cultiver à l’ombre ou au plein soleil

Des familles de plantes vivaces couvre-sols sans entretien pour l’ombre

Vous avez ce coin un peu sombre dans le jardin, un petit espace où le soleil peine à se montrer. Végétation en berne et nature triste ne sont pas des fatalités pour les situations ombragées. Nous avons sélectionné pour vous des familles de vivaces couvre-sols persistants qui y feront merveille sans entretien.

Les pervenches

 

Que vous les aimiez grandes (Vinca major) ou petites (Vinca minor, en photo) vous trouverez dans la vaste famille des pervenches une multitude de variétés toutes plus belles les unes que les autres.

 

Et si vous vous demandez quel couvre-sol adopter pour éviter les mauvaises herbes, eh bien elles semblent l’un des meilleur choix.

Elles couvriront rapidement tous les sols toute l’année.

 

Vous pourrez craquer pour de charmantes nuances de bleu, des violets romantiques ou des blancs lumineux.

 

La floraison viendra au printemps et parfois de nouveau en automne éclabousser de ces petites fleurs en étoile le feuillage persistant de cette plante vivace couvre-sol sans entretien.

Les campanules

 

Il existe une campanule pour chaque situation, un esthétisme pour chaque envie.

 

Si un grand nombre de variétés s’épanouiront au soleil ou à la mi-ombre, quelques-unes se satisferont d’une exposition ombragée. Ce sera le cas de Campanula poscharskyana, dite campanule tapissante bleue.

 

Le feuillage semi-persistant de cette vivace rustique viendra couvrir rapidement tous les sols (ou presque, elle n’aime pas les terres lourdes), traversera les périodes pluvieuses comme la sécheresse et formera, de mai à septembre, un tapis de fleurs étoilées bleu lavande culminant à 30 cm du sol pas plus.

 

Pour en savoir plus, Campanule : variétés, plantation et entretien.

Les géraniums vivaces

 

On ne confondra pas les géraniums vivaces (en photo) avec les pélargoniums qualifiés à tort de géraniums annuels des fleuristes, zonal ou lierre qui viennent habiller nos jardinières et nos balcons de leurs grosses fleurs en bouquets.

 

Non, nous parlons bien ici du véritable genre Geranium et de ses variétés vivaces à petites fleurs délicates blanc pur, roses de toutes sortes, violines ou même bleues.

 

Plus ou moins hautes selon les variétés – de 15 cm à 60 cm environ –, elles viennent recouvrir du printemps à l’automne un feuillage plus ou moins persistant, vert tendre à sombre, parfois aromatique, toujours très tapissant.

 

Elle est l’une des meilleures familles de plante couvre-sol tant son adaptabilité est grande en termes de sol, d’exposition et de climat.

Les brunneras

 

Là encore, nous ne parlons pas du genre Myosotis, même s’il en est très proche mais de Brunnera et plus précisément de Brunnera macrophylla, le myosotis du Caucase, un petit bijou précieux avec ses fleurs minuscules, parfaitement découpées, une nuée d’étoiles bleues d’un grand romantisme qui attirera l’œil autant que les abeilles et autres butineurs.

 

Et pour ne rien gâcher, vous aurez aussi le choix du feuillage.

Des feuilles cordiformes d’un vert allant du plus doré au plus argenté, parfois uni souvent motifé, panaché, texturé, nervuré.

 

Il appréciera particulièrement les sols frais, le pieds des arbres, la lisière des bosquets.

 

Une fois installé, robuste, il ne demandera plus aucun entretien.

Les sagines 

 

Les sagines ou plus précisément Sagina subulata, la sagine subulée ou mousse irlandaise (en photo), formeront une véritable moquette composée de tiges et stolons duveteux qui donnent à l’ensemble des allures de mousse.

 

Le vert est plus ou moins tendre, plus ou moins doré et toujours très lumineux. De quoi réveiller n’importe quel sous-bois endormi, n’importe quel dallage un peu triste.

 

Et si on ajoute à cela une floraison de plusieurs mois, une myriade de fleurettes, de petites solitaires blanc pur qui viennent parsemer le paysage.

 

On l’aime tellement que l’on remplacerait volontiers des parcelles engazonnées pour moins d’entretien et de meilleures qualités environnementales.

Si les coussins végétaux vous séduisent, d’autres plantes de type mousse existent. L’helxine (Soleirolia soleilrolii), jolie plante d’intérieur comme d’extérieur recouvrira de ses minuscules feuilles rondes tous les sols frais et ombragés.

Les variétés vivaces de saxifrages (Saxifraga) seront de fantastiques plantes vivaces de rocaille, des couvre-sols sans entretien, denses, qui se couvriront de petites fleurs blanches, jaunes, roses ou pourpres du printemps à l’automne.

Les lierres

 

Si l’on aborde les qualités écologiques, le genre Hedera ne sera pas en reste car l’esthétisme des divers feuillages qu’il propose est loin d’être son seul atout. La persistance de celui-ci, les ombelles florales ultra mellifères qui le parsèment en automne et les baies bleu foncé presque noir qui s’installent en hiver font du lierre une plante très utile au jardin pour le gîte et le couvert qu’elle apporte aux butineurs, aux oiseaux et à toute une petite faune qui viendra y trouver refuge.

 

En fonction de vos goûts esthétiques – et du climat car toutes les espèces n’ont pas la même rusticité –, il vous restera à choisir votre variété préférée. Tous ces lierres seront des plantes d’extérieur vivaces couvre-sols sans entretien, d’une grande robustesse, utiles et d’un esthétisme sans faille.

 

Allez plus loin avec notre article dédié, Lierre grimpant : variétés, plantation, culture et entretien.

Des couvre-sols de plein soleil

Dans des jardins baignés de soleil, les couvre-sols apportent souvent un supplément de couleur, de la gaieté en plus. Nous avons sélectionné pour vous quelques familles de plantes vivaces couvre-sols sans entretien qui apprécie particulièrement l’astre solaire, dont quelques-unes qui supporteront même ses rayons les plus ardents !

Les aromatiques

 

Bon nombre de plantes aromatiques demanderont une exposition ensoleillée mais, parmi les sujets rampants, thym et romarin seront particulièrement adaptés au plein soleil.

 

Que vous le choisissiez commun, précoce, citron ou serpolet, le thym (Thymus) s’installera dans des sols chauds et bien drainés, déploiera sa végétation gracile et son parfum délicieux, se couvrira de petites fleurs très mellifères et se récoltera toute l’année pour venir, frais ou séché, parfumé vos salades, vos grillades et vos sauces.

 

Le romarin sera lui aussi une plante vivace couvre-sol sans grand entretien qui viendra ravir vos sens. Plusieurs variétés rampantes sont à votre disposition comme Rosmarinus officinalis ‘Repens’ qui se parera de ravissantes fleurs bleu pâle s’accordant à merveille avec le feuillage à revers argenté, délicieux au nez et au goût.

Les succulentes

 

Dans la grande communauté des plantes grasses et cactées, nombre adulent le plein soleil et traversent l’été caniculaire et la sécheresse sans encombre grâce à leur qualité xérophyte, c’est-à-dire qu’elles ont besoin de très peu d’eau. Dans ce groupe de plantes vivaces, les couvre-sols sans entretien sont pléthore.

Nos préférés ?

Les pourpiers vivaces (Delosperma) et plus particulièrement le pourpier de Cooper avec ces petites feuilles cylindriques qui se couvrent de mai à octobre d’une floraison spectaculaire, rose très vif.

 

Dans le genre Crassula, optez pour la bien nommée Crassula radicans ‘Small Carpet’ (petit tapis en anglais), succulente tapissante qui se pare de rouge sous l’effet des rayons ardents et fleurit en fin d’hiver. Elle est réservée au climat doux car peu rustique (-4°C).

 

Quant aux orpins, leur genre Sedum est riche en variétés tapissantes. Sedum acre, spurium, album ou reflexum, à petites feuilles succulentes, plates ou cylindriques, vertes, jaunes, pourpres ou parfois rouges, ces espèces culmineront à 10 ou 15 cm du sol et se couvriront de petites fleurs étoilées généralement en été et/ou en automne.

Les cotonéasters

 

Dans le genre Cotoneaster, vous trouverez forcément votre bonheur. De grands sujets grimpants pour composer des haies colorées, des variétés naines à cultiver en potées. Pour le thème qui nous intéresse aujourd’hui, tournez-vous vers les variétés rampantes plus ou moins vigoureuses qui culmineront à 15 cm du sol pour les plus prostrés jusqu’à une quarantaine de centimètres du sol.

Toutes seront des plantes vivaces couvre-sols faciles à installer et sans entretien. Et toutes présenteront un fort intérêt écologique en raison d’une floraison très mellifère et d’une longue fructification en petites baies qui viendra régaler les oiseaux jusqu’au cœur de l’hiver.

 

Pour de petits espaces tournez-vous vers le cotonéaster à feuilles de thym (Cotoneaster integrifolius) qui poussera lentement pour atteindre par pied 40 cm de haut pour 80 cm d’envergure.

 

Pour de grandes surfaces, des talus, des recoins inaccessibles, optez pour le cotonéaster de Dammer qui sera plus bas mais atteindra rapidement une envergure de 2 m.

 

Tous deux s’adaptent à tous les sols, toutes les conditions et ont en plus l’avantage d’être persistant pour une couverture permanente !

Les céanothes

 

Tout comme les cotonéasters qui peuvent se conduire en haie, en massif ou en couvre-sols, il existe chez Ceanothus bien des variétés rampantes. En choisissant ce genre, vous opterez non seulement pour une plante vivace couvre-sol sans entretien (à l’exception d’une petite taille de nettoyage de temps en temps) mais vous offrirez à votre jardin l’une des plus spectaculaires floraisons bleutées qu’il soit !

 

Car les céanothes – également appelés lilas de Californie – offrent à voir au printemps ou en été une multitude de panicules qui explorent toute une palette de bleu, du plus tendre au plus lavande. Les variétés tapissantes iront de 40 cm à près d’1 m et seront toutes très étalés pouvant couvrir plus de 3 m pour certaines. Le petit feuillage vert bien vif, lustré le plus souvent, persiste toute l’année et offre une belle couverture végétale. En fonction de votre climat, choisissez des cultivars plus ou moins rustiques.

Les phlox

 

Quand on commence à aborder les floraisons époustouflantes, on ne peut pas ne pas mentionner les phlox ! Dans cette grande famille d’herbacées, vous trouverez des variétés annuelles, des ports dressés, qui se plairont en situation mi-ombragée et fraîche mais vous trouverez également des plantes vivaces couvre-sols sans entretien et qu’une exposition ensoleillée flattera encore plus l’extraordinaire esthétisme.

 

Bien sûr vous apprécierez la couverture végétale persistante qu’offriront certaines variétés même si elle est n’est jamais très originale mais ce qui vous fera craquer à coup sûr ce sera la générosité de la floraison. Là encore, selon la variété elle sera printanière ou estivale mais toujours extrêmement généreuse. Un tapis de fleurs en étoile blanc pur, rose pâle à vif, violet franc ou même rouge, le plus souvent uni, parfois bicolore. Ils aimeront les ambiances chaudes, les sols secs, les rocailles et le caillouteux qu’ils viendront éclabousser de couleurs.

L’armeria

 

Terminons cette sélection par une curiosité communément appelé Gazon d’Espagne. Au départ, c’est un coussin herbeux, des touffes denses, arrondis, légèrement dodues qui s’installent au jardin dans une terre difficile, de plein soleil. Son vert est franc, lumineux. Sa végétation persistante et rustique (-15°C au moins). Puis au cœur du printemps s’élèvent des tiges nue, rigides, qui mesureront à termes de 8 à 45 cm de haut selon la variété. Au sommet, une sphère fleurie, un pompon compact composé d’une multitude de fleurettes parfois blanche ou explorant tout un nuancier de roses, du fuchsia, du magenta… Et ainsi, d’avril à septembre s’installe au jardin une floraison joyeuse et atypique. Robuste, peu exigeante, voici là une plante vivace couvre-sol sans entretien qui s’adaptera tant aux jardins côtiers qu’aux extérieurs alpins. Les plus basses viendront habiller de petits dallages parfois foulés au pied. Les plus hautes ponctueront une allée, rejoindront un massif ensoleillé. À planter en nombre pour un effet plus couvrant et un joli jeu de couleurs.

Pour plus d’inspirations encore, découvrez notre sélection de 9 plantes vivaces qui se plaisent à l’ombre et de 5 vivaces pour un jardin fleuri tout l’été.

Et si vous vous demandez quand et comment planter des vivaces couvre-sols, retrouvez tous nos conseils, dans comment réussir la plantation des vivaces et comment cultiver des plantes vivaces !

Notre sélection de plantes vivaces couvre-sol

Lierre Commun 'Glacier'

À partir de 5,37 €

Cotoneaster Suecicus 'Coral Be'

À partir de 2,95 €

Phlox mousse

À partir de 4,95 €

Campanule des murs, campanule des murailles

À partir de 3,50 €

Céanothe

À partir de 12,90 €

Quelles vivaces planter pour un massif ?

Lire la suite

5 vivaces pour un jardin fleuri tout l’été

Lire la suite

Pourquoi laisser le lierre sur les arbres ?

Lire la suite