Quelles sont les meilleures friandises pour chien ?

Quelles sont les meilleures friandises pour chien ?

Motiver, récompenser, apprendre, soigner ou simplement faire plaisir, les raisons pour lesquelles vous choisirez d’offrir une friandise à votre chien sont nombreuses. Lesquelles choisir, dans quelles circonstances et comment les donner, quelles précautions prendre ? Suivez le guide…

Pour quelles raisons donner une friandise à son chien ?

Que ce soit pour gratifier un nouvel acquis, saluer un bon comportement, faire avaler un médicament ou partager un instant de complicité, la friandise est un plaisir partagé.

Mais sa nature, son volume et sa fréquence est à adapter en fonction de la raison, de l’effet escompté, de la taille et de l’âge du chien, de ses goûts et de sa personnalité.

 

Dans tous les cas, il vous faut considérer que les friandises font partie de la ration alimentaire de votre animal. Si celui-ci est en phase d’apprentissage et reçoit une dose quotidienne généreuse de friandises, vous devez ainsi réduire le contenu de sa gamelle.

 

La diversité des produits proposés vous permettra également de varier les plaisirs et d’ajuster la récompense en fonction du degré de réussite, de l’importance de l’acte accompli ou du message que vous souhaitez faire passer à votre chien.

Conseil Jardiland : dans tous les cas, hors période d’apprentissage, les friandises doivent être occasionnelles, non systématiques et jamais quémandées !

Quelles friandises donner à son chien ?

Plusieurs types de friandises sont envisageables à condition qu’elles respectent les besoins et les interdits nutritionnels du chien.

 

Le “fait maison”

 

Ainsi si vous choisissez l’option friandises “maison”, assurez-vous de lui donner des aliments autorisés et dans des quantités raisonnables.

 

Votre chien étant omnivore, vous pourrez le récompenser, en fonction de ses préférences, tant avec un dé de viande, qu’une petite tranche de saucisson ou un bout de fruit. Vous pouvez également confectionner vous-même de petits biscuits – peu gras sans gluten sans sel et sans sucre – en mélangeant farine complète, carotte ou potiron, fromage frais et bouillon de bœuf par exemple.

Si la qualité est souvent au rendez-vous avec la friandise maison, le point d’achoppement reste la quantité. Travaillez toujours dans la modération et ne perdez jamais de vue le poids de votre animal.

 

Astuces Jardiland : si vous avez du mal à juger de la quantité, ramenez les choses à votre propre poids. Vous faites 70 kg et votre chien en pèse 10 ? Quand vous lui donnez 2 tranches de saucisson, c’est l’équivalent d’une collation de 14 tranches pour vous !!!

Par contre, vous ne devez jamais perdre de vue

les interdits.

 

Les os par exemple se consomment crus et jamais cuits ; après cuisson, les os sont en effet plus susceptibles de se fendre, de se casser et d’abîmer voire de perforer la paroi intestinale de votre animal. Donnez toujours un os de taille assez importante (pas d’aile, pas de cou), pas trop dur pour qu’il ne se casse pas les dents, charnu pour faciliter le transit, et jamais plus d’une fois par semaine. Il est préférable de le congeler au préalable, cela permettra de tuer d’éventuelles bactéries et de ralentir les ardeurs de votre compagnon canin. En plus de lui faire plaisir et de l’occuper, l’os est une excellente brosse dentaire ! Il reste que sa consommation est plutôt à réserver aux grands chiens que l’on surveillera durant cette collation.

Le sucre est à proscrire tout comme le chocolat ; les raisins secs, les fruits secs en général à l’exception des cacahuètes que l’on pilera ; la viande, le poisson et les œufs crus ; le sel et tous les biscuits salés.

L’industriel

 

Biscuits, lamelles, bâtonnets, os, viande séchée, bouchées fourrées… les friandises disponibles au rayon animalerie prennent généralement en compte les interdits alimentaires, les contraintes liés au poids, à l’âge mais également les recommandations liées à d’éventuelles pathologies. Vérifiez toujours la provenance des friandises et privilégiez les produits fabriqués au sein de l’Union Européenne.

Préférez les produits de marque qui énonce clairement la composition. Assurez-vous de la provenance et de la nature réelle des produits carnés.

Privilégiez les friandises peu grasses, avec peu ou pas de céréales et de gluten.

De plus en plus de marques proposent des compositions totalement naturelles voire bio.

Enfin, choisissez la friandise en fonction des raisons pour lesquelles elle est offerte, des goûts de votre chien et de la praticité.

Les friandises à vocation hygiénique

 

Une bonne hygiène bucco-dentaire est vitale pour votre chien. Même si la friandise à mâcher ne remplace en aucun cas le brossage qui devrait être au moins bi-hebdomadaire, elle a son utilité car elle permet de détacher les débris alimentaires et de participer ainsi à l’élimination de la plaque dentaire mais également du tartre. Elle se présente généralement sous forme de bâtonnet que vous choisirez adapté à la taille et à l’âge de votre compagnon canin. Elle a en plus l’avantage de rafraîchir l’haleine. Vous pourrez également opter pour l’os à mâcher légèrement agrémenté de fluor.

 

Conseil Jardiland : le brossage des dents s’effectue avec une brosse adaptée et une pâte à dentifrice spéciale pour chien (ou chat). N’utilisez en aucun cas votre propre dentifrice.

Les friandises facilitatrices

 

Tous les propriétaires savent à quel point il peut être difficile de faire absorber un médicament à son animal de compagnie. La friandise peut être une solution. Dans ce cas, et parce que le traitement est provisoire, le but sera d’appâter votre compagnon, de l’amadouer avec un ingrédient dont il est particulièrement friand et dans lequel vous pourrez dissimuler le comprimé. Il pourra s’agir de nourriture fraîche comme un dé de viande, un cube de fromage, un fruit sucré ou bien d’une friandise humide, malléable et très appétente.

 

Les friandises de récompense et de plaisir

 

Elles participeront de l’éducation de votre compagnon canin ou ponctueront également un moment de simple partage, de plaisir réciproque.

Dans ce dernier cas, la friandise pourra être une véritable gourmandise comme une simple croquette alimentaire ; sa nature importera bien peu puisque que le bonheur résidera dans l’instant, cet instant ensemble

Dans le cas d’un apprentissage, en fonction de la tâche réalisée et du degré de succès, vous pouvez adapter la récompense et classer les friandises.

Réservez les plus appréciées aux exercices les plus difficiles, les plus petites – et les moins caloriques – aux acquis ordinaires. N’hésitez pas à morceler les portions si sa friandise préférée s’avère trop volumineuse.

Récompensez si possible immédiatement après l’action à gratifier. Accompagnez l’action d’un ordre vocal, d’un commentaire, le tout dans le calme.

 

S’il s’agit d’un chiot, choisissez parmi les friandises adaptées au jeune âge. S’il s’agit d’un chien âgé, gare aux dentitions fragiles et aux bâtonnets trop durs. Variez les plaisirs en cas de signe de lassitude.

 

Pour le bien-être de tous, mental et physique, récompensez mais récompensez avec cohérence et modération.

Notre sélection

Pedigree Dentastix pour grand chien 28 sticks

Pedigree

13,95 €

Feedeez - Os Au Fluor 17cm x 1

Feedeez

4,50 €

Pedigree Dentastix pour petit chien 7 sticks

Pedigree

2,95 €

Feedeez - Biscuits fourrés 400gr

Feedeez

6,95 €

Friandises pour chien Fish Twisters 60 g

Bubimex

5,50 €

Quelle alimentation pour mon chien ?

Lire la suite

Comment lutter contre le tartre chez le chien ?

Lire la suite

Les 10 règles d’or pour éduquer et dresser son chien

Lire la suite