Quels légumes semer ou planter au mois de décembre ?

Quels légumes semer ou planter au mois de décembre ?

Les légumes à semer, planter ou repiquer en décembre sont plus nombreux qu’on ne le croit. Certes, cela dépendra du climat et des variétés choisies, mais vous pourrez tout de même, sous châssis, sur couche chaude ou en place, préparer de délicieuses récoltes printanières !

Les bulbes condimentaires

Vivace bulbeuse aromatique, l’ail propose plusieurs variétés, blanches ou roses, qui se cultivent en hiver. Pour les régions peu clémentes, plantez les variétés d’automne. Pour les zones à climats plus doux, toutes les variétés peuvent être cultivées dès maintenant. Vous ne vous lasserez pas de ses grandes qualités gustatives et condimentaires. Vous bénéficierez en plus de ses apports conséquents en sels minéraux, soufre, iode et silice mais également de ses bienfaits en matière de circulation sanguine et d’antisepsie.

 

Repiquez les bulbes en place dans une terre perméable et légère ; si celle-ci est lourde, cultivez plutôt en butte ou amendez la terre de plantation avec du sable. Cette précaution est impérative car l’humidité du sol est redoutée par l’ail. Les caïeux se placent, pointe vers le haut, à 4 cm de profondeur, à 15 cm les uns des autres. Laissez 40 cm entre chaque rang. Binez et sarclez régulièrement. N’arrosez pas. Récolte prévue en juin et juillet suivant.

De la même famille, l’oignon et l’échalote proposeront également plusieurs variétés qui se repiquent aussi en place entre octobre et janvier. Les conditions de culture sont les mêmes que pour l’ail, si ce n’est la profondeur de plantation des caïeux qui se situe plutôt à 2 cm pour l’échalote et à 3 cm pour les bulbilles d’oignons. Récolte entre juin et août selon la variété.

 

Condiment très apprécié et très utilisé en France – qui en est d’ailleurs le premier pays producteur – l’échalote bénéficie d’une haute teneur en glucides. Il est par ailleurs riche en fibres et en minéraux (potassium, phosphore, calcium). Pour tout savoir sur ce légume aromatique, découvrez notre article Échalote : plantation, culture et récolte.

 

L’oignon, qui reste en France le plus consommé de ces trois bulbes aromatiques, est lui aussi un indispensable de la gastronomie hexagonale. Il est riche en vitamines A, B et C, mais surtout en minéraux (plus concentrés quand il est cuit), en oligo-éléments et en fibres.

Les légumes-feuilles

Le cresson alénois, également appelé cressonnette, est une Brassicacée à ne pas confondre avec le cresson de jardin ou de terre plus connu et plus commun. Il s’agit plus d’une plante condimentaire que l’on consomme en soupe, en mesclun, en graines germées, en salade. C’est cru qu’il restitue le mieux ses propriétés nutritionnelles dont sa richesse en vitamines A, K, C et B ainsi qu’en sels minéraux.

 

Semez sous abri en pot ou dans une barquette, en mini-motte composée de terreau universel humide. Déposez 5 ou 6 graines par mini-motte, recouvrez du terreau universel sec. N’arrosez pas.

L’ensemble est conservé en intérieur, en situation très lumineuse, à 20°C environ.

La levée survient en 3 ou 4 jours. La récolte s’effectue dès lors que la tige dépasse les 5 cm de hauteur, au bout d’une dizaine de jours généralement.

Dans les climats les plus doux, il sera également possible de semer sous abri le chou cabus.

Ce légume très ancien et très rustique fait partie des choux dits à pomme lisse. Ils seront ronds ou pointus, rouge ou vert selon la variété.

 

Riche en fibres et en soufre, en vitamines C et B9, en sels minéraux – au premier rang desquels potassium et calcium – et en antioxydants, le chou peut être consommer cru, en salade, découpé en fines lanières ou encore blanchi, cuit à la vapeur ou à l’autocuiseur mais également rôti au four ou sauté au wok.

 

Semez en ligne ou la volée dans un sol riche et bien décompacté. Maintenez un substrat humide. Dès l’apparition des premières feuilles, éclaircissez à 5 cm. Les plants ainsi obtenus seront prêts pour un repiquage en place 4 à 6 semaines après et une récolte au printemps.

Les légumes-graines

La fève est une légumineuse qui pourra sous climat doux se semer en place en automne jusqu’au tout début de l’hiver pour une récolte de mars à mai.

 

C’est crue qu’elle délivrera ses vitamines, minéraux, protéines et fibres au mieux même s’il est plus commun de la consommer cuite, mijotée, poêlée ou en soupe.

 

Dans une terre qui aura été amendée avec un engrais de fond une quinzaine de jours avant semis, tracez des sillons d’une profondeur de 5 cm, à 40 cm les uns des autres. Placez une graine tous les 15 cm et recouvrez d’environ 5 cm de terre fine. Tassez légèrement et arrosez en pluie. Maintenez le sol humide. Binez et buttez dès que le pied mesure 20 cm.

 

Pour tout savoir sur cette annuelle, découvrez notre article Fève : plantation, culture et récolte.

Les pois, et particulièrement les variétés naines et à grains ronds se sèment aisément en place d’octobre à janvier dans les régions aux hivers peu rigoureux.

 

Ainsi, de mars à juillet, pourrez-vous profiter des bienfaits de cet aliment assez atypique puisqu’il cumule les avantages d’un légume vert et d’un légume sec avec une richesse à la fois en vitamines B, en protéines et en fibres ! Vous le dégusterez cru en croque-sel, cuit en soupe, en purée ou, mijoté à la cocotte, seul ou accompagné.

 

Dans un sol léger, frais, aéré et bien drainé, semez les graines à 2 cm de profondeur en poquet (en plaçant 4 à 5 graines par trou) ou en ligne à 2 cm les unes des autres, en espaçant les rangs d’une quarantaine de centimètres pour les variétés naines et une soixantaine pour les variétés à rame. Recouvrez d’une fine couche de terre affinée. Tassez légèrement et arrosez en pluie. Buttez trois semaines après la levée.

En climat doux, il sera également possible

de semer en place le pois chiche.

En ligne, en poquet, à raison de 2 ou 3 graines tous les 25 cm, à 2 cm de profondeur. Les rangs sont espacés de 30 à 40 cm. La nature de la terre importe peu même si un sol profond et sec est préférable. Buttez 2 à 3 semaines après la levée. N’arrosez pas. Récolte entre juillet et septembre.

 

Cette légumineuse est particulièrement riche en protéines végétales, en glucide complexe (l’amidon), en vitamines (en particulier B9), en minéraux et en fibre. Il est en plus sans cholestérol.

Ingrédient phare de mets nord-africain comme le couscous, il a également donné son nom à un mezzé levantin célèbre, le hommos ou houmous – “hommos” veut d’ailleurs dire, littéralement, “pois chiche” en arabe littéraire ! Vous pourrez aussi le déguster en salade, en soupe ou en velouté, ou mixé et frit façon falafel.

Les légumes-racines

Dans la grande famille des Daucus carota, la carotte Amsterdam est une variété très précoce parfaitement adaptée à un semis hâtif sous abri ou voile de forçage en décembre. Sa racine est bien cylindrique, longue, fine, sans cœur. Sa chair, juteuse et très aromatique fait honneur au genre. Car c’est bien pour ses saveurs parfumées et sucrées que la carotte est recherchée. Crue ou cuite, râpée, en salade, en purée, en gratin, sucrée, glacée… elle est le deuxième légume le plus consommé en France. Elle est riche en vitamines, en bêtacarotène et contient un grand nombre de minéraux.

 

Son semis s’effectue sur une parcelle préparée avec application, dans une terre travaillée en profondeur, bien affinée, un sol légèrement humide et une exposition ensoleillée. Semez clair, à 1 cm de profondeur, en lignes distantes de 30 cm. Recouvrez d’une fine couche de terre légère mélangée à du sable. Arrosez en pluie fine. Maintenez humide. Récolte prévue en milieu de printemps. Pour tout savoir sur cette plante potagère, découvrez notre article Carotte : variétés, semis et culture.

Certaines variétés de poireau comme le ‘Gros Jaune du Poitou’ – un gros fût court et blanc d’excellente qualité gustative – pourront se semer sous châssis dès décembre pour un repiquage 3 mois après et une récolte en été. Les graines se sèment dans des sillons de 1 cm de profondeur à 1 cm de distance les unes des autres. Les sillons sont eux espacés de 5 cm. Recouvrez le tout de terreau, tassez et arrosez. Maintenez humide.

Si c’est de septembre à avril que la saison du poireau bat son plein, vous pourrez, en échelonnant semis et plantation de diverses variétés profiter de ce légume populaire toute l’année. Bonne source de fibres mais également de vitamines et minéraux, il réveille les papilles de ses saveurs légèrement soufrées. Récolté très jeune, il peut se déguster cru, en salade, finement ciselé. Cuit à l’eau ou à la vapeur, il s’accommodera en vinaigrette ou en sauce. Il est fantastique en gratin, parfume les soupes, se prépare en fondue pour accompagner les poissons. Ces feuilles pourront, elles, rejoindre un bouquet garni.

Pour tout savoir sur ce légume phare du potager, découvrez notre article Poireau : plantation, culture et récolte.

Notre sélection

Graines de Cresson alénois commun

Fourche & Compagnie

4,00 €

Graines de Chou Cabus Tête De Pierre Hybride F1

Caillard

5,95 €

Graines de Carotte Touchon Race Première

Caillard

4,50 €

Poireau

À partir de 5,95 €

Film de forçage maraîcher Climapro L300 x h1000 cm

Nortène

27,50 €

Bulbes Ail violet Germidour 40/50 500 g

4,20 €

4 légumes racines incontournables du potager

Lire la suite

6 légumes verts incontournables du potager

Lire la suite

8 légumes fruits incontournables du potager

Lire la suite