Les légumes primeurs à semer en février

Les légumes primeurs à semer en février

Semez dès maintenant les légumes primeurs qui vous régaleront dès le début du printemps. Une foule de légumes peu frileux à cycle de culture court viendront agrémenter vos repas de salades fraîches et croquantes, de jardinières vitaminées et parfumées, de poêlées de légumes fondants.

Les légumes primeurs faciles

On raffole de ces légumes printaniers « maison » encore rares et chers sur les étals des marchés au début du printemps. Ils se distinguent par leur peau fine, leur chair tendre et fondante et leur absence d’amertume grâce à des récoltes rapides de légumes jeunes, souvent à peine rendus à maturité. Ces mini-légumes du potager sont de véritables concentrés de goût et de fraîcheur. Riches en minéraux et en vitamines, ils sont un bienfait pour notre santé.

Conseil Jardiland : vérifiez sur les sachets de graines que vous achetez, qu’il s’agisse bien des variétés à semer et récolter au printemps (mention « hâtive », « précoce », « de printemps »).

La carotte

La carotte adore un sol bien ameubli et affiné au râteau. Il faut l’humidifier par un arrosage en pluie, quand les précipitations naturelles sont peu abondantes.

– Semez clair sur des lignes distantes de 30 cm.

– Couvrez avec une fine couche de sable ou de terreau.

La carotte primeur (pensez aux variétés grelots !) se récolte 2 mois et demi après le semis.

L’épinard

Il aime un sol consistant, frais, mais bien drainant. Il tolère bien la mi-ombre.

– Le semis à la volée peut être réalisé uniquement sur des grandes surfaces. Pour des rangs, plus pratiques à entretenir, il faut semer en ligne dans une tranchée de quelques centimètres de profondeur.

– Tassez au râteau après le semis.

– Espacez les rangs de 30 cm.

L’épinard peut se récolter à peine 6 semaines après le semis.

La fève

La fève pousse bien en terre riche, ameublie et fraîche.

– Semez par poquets de 3 à 4 graines à 4/5 cm de profondeur et distants de 20 cm.

– Prévoyez le développement futur des plants en écartant les lignes d’au moins 50 cm.

– Buttez la base des fèves quand elles dépassent 30 cm.

Récoltez les gousses encore jeunes pour des fèves bien tendres.

Attention : dans les régions froides, les fèves doivent être protégées en début de printemps.

La laitue

La laitue se sème clair, en lignes ou à la volée, sur un sol fertile et affiné.

– Maintenez une terre fraîche pendant la levée.

– Éclaircissez pour laisser 20 cm entre les plantules quand celles-ci ont 3 à 4 feuilles.

– Repiquez aussitôt les plants arrachés ou mangez-les en mesclun.

La laitue peut se récolter à peine 6 semaines après le semis.

Le navet

Craignant la sécheresse et le repiquage, le navet est adapté aux semis précoces directement en place. Il apprécie un sol fertile, enrichi en compost pendant l’hiver.

– Semez-le à la volée ou en lignes (selon la place disponible) et couvrez avec un centimètre de terreau.

– Maintenez frais jusqu’à la levée.

– Eclaircir les plants, deux à trois semaines après la germination.

Le navet se récolte 7 à 8 semaines après le semis. Un navet récolté jeune n’est pas creux, amer ou filandreux.

 

Le petit pois

Offrez-lui un sol bien ameubli et prévoyez des supports (ou rames) si votre variété n’est pas naine.

– Laissez préalablement les graines trempées une nuit dans l’eau pour gagner quelques jours sur la germination.

– Enfoncez-les sous 3 à 4 cm de terre en les espaçant de 10 cm sur des lignes écartées d’au moins 50 à 60 cm.

– Conservez un sol frais en paillant et en arrosant régulièrement si la fin d’hiver est sèche.

La récolte des petits pois a lieu environ 3 mois après le semis.

Le radis

Privilégiez les variétés de radis dits « à forcer » destinées aux semis précoces.

– Semez-le clair, une graine tous les 3 à 4 cm. Maintenez un sol frais.

Le radis se récolte 4 à 5 semaines après le semis.

Afin d’éviter de semer de façon trop dense les graines de radis, il suffit de mélanger les graines avec du sable lors du semis.

La reine des légumes primeurs : la pomme de terre

Même si on ne peut pas parler de semis, mais plutôt de plantation, impossible d’oublier ce tubercule. Il est possible de planter la pomme de terre au jardin dès février en climat doux dans un sol profond et réchauffé. Ailleurs, mettez les plants à germer à la lumière et au frais pour développer des germes trapus et robustes et plantez-les en mars ou en avril selon votre région.

Les pommes de terre nouvelles ou « primeurs » sont récoltées 60 jours après la plantation (au contraire des pommes de terre de conservation dont la récolte intervient selon la variété entre 90 et 130 jours). Elles sont alors riches en eau et en sucres, et pauvres en amidon. Elles se dégustent rapidement après récolte.

L’accessoire indispensable pour vos semis de légumes

Le voile de forçage est l’allié de vos semis de février, et même de tous vos semis du potager jusqu’au printemps. Il permet de gagner quelques degrés et de hâter les cultures. Les semis puis les jeunes plantules sont préservés des gelées, des courants d’air froids et desséchants, de la gourmandise des oiseaux, qui adorent les sols bien remués… Maintenez-le au sol avec des petits piquets de fixation.

Vous pouvez aussi forcer vos semis de février avec un tunnel, un châssis, une petite serre mobile, une cloche en verre…

Pomme de terre : plantation, culture et récolte

Lire la suite

Quelles fleurs planter à la fin de l'hiver ?

Lire la suite

Comment planter un arbre à racines nues ?

Lire la suite