Le guppy

Le guppy

Grâce notamment à la beauté et à la diversité de sa nageoire caudale, le guppy (Poecilia reticulata) est devenu l’un des poissons les plus populaires dans nos aquariums. Plutôt résistant et capable de supporter des petites erreurs de maintenance, le guppy est parfait pour débuter en aquariophilie.

Le guppy, un poisson facile

Originaire d’Amérique du Sud, le Poecilia reticulata est un petit poisson atteignant une taille de 4 à 6 cm à l’âge adulte (les femelles peuvent atteindre 8 cm). Si, à l’état sauvage, ses teintes sont plutôt grisâtres, les variétés issues des sélections d’élevages proposent aujourd’hui toute une palette de couleurs pour garnir leurs robes et leurs nageoires caudales surdimensionnées.

Car c’est bien cette caudale (nageoire de queue) ouverte comme un éventail coloré qui a contribué au succès des guppys. Les femelles quant à elles ne bénéficient pas de cet attribut aussi développé et sont moins colorées.

Parmi les variétés les plus prisées de guppy mâle, l’on retrouve notamment le guppy kohaku, semblable à un poisson rouge et blanc, ou encore le guppy léopard, tacheté sur tout le corps et adoptant différentes nuances.

Le guppy est un poisson facile à maintenir en aquarium, car il demande relativement peu d’entretien. De plus, il se reproduit très facilement en captivité.

Le guppy peut aussi vivre dans un bassin d’extérieur de mars à octobre, mais doit être mis à l’abri pendant les mois les plus froids.

L’aquarium pour guppy

À cause de sa nageoire caudale encombrante et peu efficace, le guppy est un piètre nageur. Il peut en devenir le souffre-douleur d’autres espèces plus vives qui viendraient mordre sa queue. Il est toutefois possible de le faire cohabiter avec un petit banc de 5 ou 6 néons ou avec des rasboras heteromorpha qui sont des poissons paisibles et ne l’embêteront donc pas.

En revanche, le guppy ne peut pas vivre seul. Un groupe de 4 individus au minimum est nécessaire. L’idéal pour commencer est d’introduire un guppy mâle pour trois femelles. Car le guppy aime avoir son petit harem, et réunir plusieurs mâles pour peu de femelles risquerait de tendre la situation au point de créer des bagarres chez ce petit poisson pourtant pacifique.

Le guppy n’est pas un poisson de fond, l’aquarium devra donc être plus large que haut. Pour quatre guppys, et en considérant la facilité de ce poisson à se reproduire, un volume de 75 l d’eau est un minimum pour commencer.

L’environnement aquatique

Le guppy est un poisson d’eau douce tropicale. Une température comprise entre 22 et 26 °C sera parfaite pour lui. Le pH doit être maintenu au dessus de 7 et la dureté de l’eau n’a que peu d’effets sur le guppy, ce dernier préférant l’eau dure, même légèrement salée. Comme toujours, il faut limiter les nitrates et éliminer tous nitrites.

Pour l’entretien, le renouvellement de 25 % du volume d’eau toutes les deux semaines sera suffisant si vous possédez un système de filtration adapté à l’aquarium pour guppy.

La filtration

Pour maintenir une eau propre, optez pour une pompe d’un débit de 2 à 3 fois le volume de l’aquarium par heure. Attention de ne pas créer trop de courant car le guppy aura du mal à nager avec sa grande nageoire et risque de s’épuiser.

Dans notre exemple, pour un aquarium de 75 l, la pompe devra présenter un débit de 300 l/heure. Plus ce débit est élevé, plus votre eau restera saine entre deux nettoyages.

Conseil Jardiland : pour les aquariums supérieurs à 200 l, une filtration externe est recommandée. En dessous, une filtration interne peut suffire.

La décoration

En raison de la fragilité de sa nageoire caudale, le guppy craint les décorations qui peuvent être acérées, même à minima. Il faut donc proscrire les plantes artificielles, les rochers tranchants et les graviers saillants.

Préférez du sable naturel ou du sable noir, des galets ronds, des plantes naturelles et de la mousse sur le fond. Prévoyez plusieurs de ces cachettes pour les alevins guppys en particulier.

L’alimentation du guppy

À l’état sauvage, le guppy raffole des larves de moustiques, ce qui le rend très apprécié dans certains pays. Mais cet omnivore se délecte d’autres mets comme les vers de vase, les artémias ou encore les daphnies. Vivantes ou congelées, ces proies feront le bonheur de vos guppys.

Au quotidien, offrez-leur des granulés spécial guppy, spécifiquement conçus pour leur petite bouche et enrichis avec des activateurs naturels pour avoir un maximum de couleurs.

Durée de vie et reproduction du guppy

La durée de vie d’un guppy est d’environ 3 ans dans des conditions idéales. Mais surtout, il se reproduit extrêmement bien en captivité. De fait, il est possible de conserver une certaine population d’individus dans l’aquarium.

Le guppy est ovovivipare. Cela signifie que les œufs éclosent dans le ventre de la femelle et sortent sous la forme d’alevins prêts à frétiller dans l’eau. Attention toutefois aux adultes qui n’hésitent pas à manger les juvéniles. Pour y parer, vous pouvez les séparer dans un aquarium utilitaire, ou placer diverses cachettes au fond de l’aquarium, et notamment de la mousse, afin de permettre aux jeunes alevins guppys de s’y réfugier. Les petits doivent être nourris avec des granulés spécifiques alevins.

Mâture sexuellement à l’âge de 2 mois, une femelle guppy peut avoir jusqu’à dix portées par an, avec à chaque fois une quarantaine d’alevins en moyenne.

Aller plus loin avec notre article : Comment peupler son aquarium ?

Notre sélection

Racloir Télescopique

Zolux

10,75 €

Distributeur de nourriture à pile

Eheim

50,20 €

Aquadream 80 - Noir

Zolux

164,90 €

Quelles sont les espèces de poissons qui peuvent cohabiter?

Lire la suite