Lavatère : plantation, entretien et taille

Lavatère : plantation, entretien et taille

En arbre ou annuelle, la lavatère assure le spectacle tout l’été, et même jusqu’aux gelées, avec sa floraison constamment renouvelée. Ses fleurs, en coupes simples, déclinent une large palette de roses. Facile à cultiver, la lavatère est l’alliée des jardiniers débutants.

Principales espèces et variétés de lavatère et caractéristiques

Le genre Lavatera fait partie de la famille des Malvacées et comprend une vingtaine d’espèces annuelles, bisannuelles, vivaces ou arbustives dont la rusticité est variable. La majorité de celles qu’on cultive au jardin sont des plantes méditerranéennes.

 

La lavatère arbustive ou mauve arbustive (nombreuses espèces et variétés hybrides) se distingue par un port arbustif, une grande vigueur et une croissance très rapide.

Cette plante vivace du pourtour méditerranéen forme un buisson de près de 2 m de haut rapidement !

Son feuillage est semi-persistant (il reste en place sous climat doux). Ses feuilles gris vert sont légèrement lobées et palmées. Pendant tout l’été, la lavatère arbustive produit de grosses fleurs de 6 à 7 cm de diamètre, solitaires ou en grappes.

Utilisez-la dans une haie moyenne, en fond de massif ou dans un grand bac sur la terrasse.

 

Particulièrement adaptée aux jardins de bord de mer (elle ne craint pas les embruns). Sa résistance au froid ou rusticité est bonne à modérée : de -10 à 15 °C.

De nombreuses espèces et variétés sont disponibles, voici quelques-unes de nos préférées :

 

Lavatère maritime (Lavatera maritima) : 1,50 m de haut pour 1 m d’étalement. Feuillage duveteux, gris cendré. Fleurs solitaires, lilas ou blanches à pétales crantés et à cœur rose magenta. ‘Princesse de ligne’ offre une belle floraison rose lilas. Rusticité modérée.

Lavatère d’Hyères (Lavatera olbia ‘Rosea’) : 1,50 m de haut sur 2 m de large. Espèce très florifère, bien résistante aux embruns. Floraison rose foncé. Bonne rusticité.

Lavatère ‘Burgundy Wine’ : 2 m de haut comme de large. Grande vigueur. Floraison rose foncé. Bonne rusticité.

Lavatère ‘Barnsley’ : 2 m de hauteur et de largeur. Vigoureuse. Floraison blanche à cœur rose pâle. Bonne rusticité.

Lavatère ‘Bredon Spring’ : 2 m de haut comme de large. Vigoureuse. Floraison d’un rose vif veiné de rose plus sombre. Bonne rusticité.

La lavatère annuelle ou mauve annuelle (Lavatera trimestris) forme un petit buisson d’allure très champêtre d’environ 70 à 80 cm de hauteur pour 60 cm de largeur.

Son feuillage est vert vif arrondi et faiblement lobé. Ses fleurs forment une trompette largement évasée rose vif, rose foncé ou blanches.

Elles sont parfaites en bordure de massifs ou dans le potager et même dans des grandes potées sur la terrasse.

 

Parmi les différentes variétés, citons :

 

‘Mont Rose’ qui offre un port compact (60 cm) et une floraison rose vif veiné de sombre.

Mont Blanc qui est son sosie en version blanc pur.

Silver Cup qui se hisse à plus de 80 cm et produit des grandes fleurs roses veinés de carmin.

Quand et comment planter les lavatères ?

La lavatère arbustive

Plantez la lavatère arbustive au printemps après la fin des fortes gelées. Une plantation de début d’automne est également possible en climat doux.

 

Offrez-lui une situation bien ensoleillée et un sol profond, plutôt fertile et surtout parfaitement drainé pour augmenter sa rusticité. En climat froid, préservez-la des courants d’air.

 

Si vous la plantez en pot, offrez-lui un contenant d’au moins 40 cm de profondeur et de diamètre et une bonne couche de drainage de 10 cm.

 

En godet, elle ne paye pas de mine, mais son développement est rapidement impressionnant. Terminez la plantation par un arrosage copieux surtout si la plante est déjà bien développée.

La lavatère annuelle

Semez la lavatère annuelle au printemps (avril à juin selon le climat) au soleil et en sol bien ameubli et affiné. Semez-la directement en place, car elle se repique mal. Couvrez avec un centimètre de terreau et arrosez en pluie fine.

Attention, n’enrichissez pas la terre sinon son feuillage se développe abondamment au détriment des fleurs.

 

Au potager, semez en lignes distantes de 40 à 50 cm. La germination prend 2 à 3 semaines.

 

Vous pouvez aussi la semer directement en pot. Si vous la cultivez au balcon après avoir fait tremper les graines de lavatère pendant une nuit pour hâter la germination.

Comment entretenir la lavatère ?

Entretien de la lavatère arbustive

La lavatère arbustive nécessite peu d’entretien. Contentez-vous de soutenir sa reprise le premier été surtout s’il est sec par des arrosages réguliers. Les années suivantes, ses racines profondes la préservent de la sécheresse.

Arrosez régulièrement les sujets en pot et fertilisez-les avec un engrais spécial arbustes à fleurs tous les 15 jours de mai à août.

 

En climat rigoureux, hivernez les potées à l’abri du gel. Protégez la souche plantée en pleine terre, en la paillant en début d’automne avec des feuilles mortes ou des frondes de fougères.

 

La taille de la lavatère s’effectue au début du printemps. Coupez tous les rameaux à 10-20 cm du sol pour lui permettre de développer une partie aérienne vigoureuse, gage d’une floraison abondante. Cette taille courte printanière est également une garantie d’une meilleure longévité.

Entretien de la lavatère annuelle

La lavatère annuelle nécessite un sol frais pendant toute sa période de croissance.

Arrosez régulièrement surtout les plantes en pot sans mouiller le feuillage.

Au besoin, paillez les plants pour conserver à la terre sa fraîcheur et éviter la pousse de mauvaises herbes.

 

N’hésitez pas à tuteurer les lavatères les plus hautes pour éviter qu’elles ne s’effondrent en cas de fortes pluies ou de bourrasques de vent.

Quelles vivaces planter pour un massif ?

Lire la suite

10 arbres et arbustes pour massif

Lire la suite

6 arbustes à floraison estivale

Lire la suite