Laisse, collier et harnais pour chien : comment bien choisir ?

Laisse, collier et harnais pour chien : comment bien choisir ?

La sellerie indispensable pour votre chien se compose d’un collier ou d’un harnais, sur lequel vous attacherez une laisse ou dans certains cas une longe. Pour bien choisir ce matériel, il est important de tenir compte de différents paramètres, tels que la taille et la morphologie de votre chien, de son tempérament et des activités que vous pratiquerez avec lui.

Bien choisir une laisse pour chien

Tenir un chien en laisse est obligatoire chaque fois qu’on le promène dans un lieu public ou ouvert au public. Aussi est-il important d’habituer votre chien à la laisse dès son plus jeune âge.

 

 Les différents types et dimensions des laisses pour chien

Il existe 3 grands types de laisses de promenade pour chiens, plus la longe, qui n’a pas le même but.

La laisse de promenade classique

La laisse classique vous permet de promener votre animal en toute sécurité, en ayant un bon contrôle sur lui, surtout en ville.

Le choix de la longueur de cette laisse est très important. En règle générale, une laisse de 100 à 120 cm offre un bon compromis entre contrôle et liberté, sachant qu’une laisse pour grand chien doit être d’autant plus courte (maximum 1 mètre) et plus résistante que votre chien est lourd et difficile à retenir.

Il existe également des laisses réglables, dont la longueur peut parfois être allongée jusqu’à 2 m, grâce à un système d’anneaux. Ces laisses réglables sont appelées « multi positions »

 

La laisse à enrouleur
Celles-ci sont adaptées à tout type de chien et à toutes races jusqu’à 50 kg. Si votre chien pèse moins de 10 kg et si vous le promenez souvent en dehors de la ville, vous pourrez éventuellement opter pour une laisse à enrouleur, qui lui laissera plus de liberté. Il s’agit d’un type de laisse qui s’allonge ou s’enroule automatiquement selon l’allure de votre chien, et que vous pouvez bloquer d’une simple pression. Ces laisses sont soit à sangle soit à cordon. Le cordon est recommandé pour les chiens de petites races.

Attention, une laisse à enrouleur convient mieux aux chiens qui ont déjà appris à obéir à vos ordres et à bien marcher, sans tirer sur leur laisse.

La laisse mains libres
Si vous aimez faire du vélo ou du jogging avec votre chien, il existe à cet effet des laisses mains libres. La laisse spéciale vélo s’attache sur le cadre ou la tige de selle, tandis que la laisse spéciale jogging s’attache à votre ceinture. 

 

Astuce Jardiland : les maîtres désireux de courir avec leur chien peuvent également se tourner vers une ceinture spéciale running, conçue pour être reliée à une longe spécifique de type cani-cross.

 

La longe pour chien

Une longe est en quelque sorte une laisse de dressage. Elle est plus longue qu’une laisse, mesurant de 3 à 15-20 m, et ne correspond pas au même type d’utilisation : elle n’est pas faite pour la promenade, mais pour l’éducation, afin d’enseigner en toute détente à votre chien des ordres simples tels que le suivi naturel et le rappel. Elle est également utilisée pour l’apprentissage des sports canins.

 Les matières d’une laisse pour chien

Laisse en cuir : le cuir est une matière noble, naturelle et élégante, mais elle résiste moins à l’humidité ou aux mordillements d’un chiot. Le cuir de buffle est le plus résistant, mais il a un coût plus élevé. 

Laisse en nylon : légères et solides, d’un coût modéré, elles présentent de grandes qualités et sont actuellement les plus en vogue. De plus, elles sont déclinées dans une multitude de couleurs et de designs. 

Laisse en métal : très solides, elles ont le défaut d’être lourdes au cou de l’animal et de cliqueter, ce qui peut effrayer votre chien. Les laisses en métal sont plutôt destinées à une utilisation temporaire, pour un chien qui mordille sa laisse. 

 

Conseil Jardiland : dans tous les cas, le confort du maître est un critère important de choix d’une laisse. Choisissez donc une laisse avec poignée facile à prendre en main, éventuellement antidérapante ou rembourrée, qui ne vous cisaillera pas la main si votre chien tire sur sa laisse.

Bien choisir un collier pour chien

Un collier sert avant tout à accrocher la laisse du chien et sa médaille d’identification. Il permet aussi d’attraper rapidement l’animal par le cou en cas de besoin. 

 

 Les différents types de colliers pour chien

Disponible en une multitude de modèles, le collier plat pour chien est le plus commun. Il est cependant à réserver aux chiens qui ne tirent pas en laisse.

En dehors de ces colliers classiques, il existe des colliers d’éducation de type étrangleurs ou semi-étrangleurs : plus le chien tire, plus le collier se resserre autour de son cou. Parfois controversé, ce type de collier n’occasionne pas de blessures au chien, mais rend la traction désagréable, incitant donc l’animal à cesser de tirer sur sa laisse. 

 La taille du collier

Le collier de votre chien doit avant tout être confortable pour lui. Un collier suffisamment large et rembourré répond à ce critère.

Mais ce qui est plus important encore, c’est que le collier soit adapté à la taille de votre chien. Les tailles vont du XXS (collier pour petit chien de moins de 3 kg), au XXL (collier pour gros chien de plus de 50 kg) : vous choisirez la bonne taille en mesurant le tour de cou de votre animal au plus fort du cou, sans serrer.

Dans le cas d’un collier étrangleur, mesurez la circonférence de la tête de votre chien et comptez 3 à 5 cm de plus afin qu’il puisse l’enfiler facilement.

 Les matières d’un collier pour chien

On trouve des colliers pour chiens en cuir, en similicuir , en nylon ou en pvc :  

– Les colliers pour chien en cuir sont particulièrement robustes et élégants, mais relativement lourds à porter pour le chien et peuvent parfois provoquer des allergies.

– Aussi esthétiques, mais moins solides, les colliers en similicuir sont à réserver au chien de petite taille (15-20 kg max).

Les colliers en nylon, à la fois légers, résistants à l’eau et robustes, sont les plus prisés à l’heure actuelle. Ils se déclinent dans une vaste gamme de coloris et de designs.

 

Conseil Jardiland : dans le cas de très gros chiens ayant beaucoup de force, préférez un collier se fermant à l’aide d’une boucle métallique plutôt qu’un clip en plastique. En effet, les clips en plastique sont moins résistants pour ce type de chien et de ce fait moins sécuritaires.

Bien choisir un harnais pour chien

Le harnais est une alternative au collier pour chien. Son avantage est de mieux répartir les forces de traction en appuyant sur la cage thoracique de votre chien, plutôt que sur son cou. L’inconvénient est qu’il est plus long à mettre en place sur votre chien par rapport à un collier.

Le harnais convient particulièrement dans les cas suivants :

Chiens faisant du sport avec leur maître (vélo, jogging).

Chiens tirant sans arrêt sur leur laisse (harnais anti-traction)

Chiens prédisposés aux problèmes de dos (teckels) ou aux problèmes respiratoires (bouledogues). 

 Les différents types de harnais pour chien

Il existe des harnais de promenade de plusieurs formes (H, T, Y), pourvus d’une seule attache au niveau du dos de l’animal ou de 2 attaches, au niveau du dos et du poitrail. Dans tous les cas, il est indispensable que cette ou ces attaches soient pratiques et surtout solides.

En dehors des harnais de promenade classiques, il existe aussi des harnais plus spécifiques : 
Harnais pour le sport : pour le canicross, le flyball ou pour faire du jogging ou du vélo avec votre chien. 
Harnais anti-traction : muni d’une attache au niveau du poitrail, il est destiné à l’apprentissage de la marche en laisse.
Harnais baudrier : il permet d’aider un peu le chien à se déplacer, s’il est blessé ou handicapé. Ce harnais est simple à mettre en place.
Harnais Mesh en tissu : harnais idéal pour les chiens de petites races. Il est très léger et bénéficie d’une mise en place rapide et simple. Ce modèle est bien souvent équipé de bandes réfléchissantes.

 Un harnais adapté à la morphologie de votre chien

La chose la plus importante pour le confort de votre animal, est de lui procurer un harnais adapté à sa taille. Vous trouverez dans le commerce des tailles allant du 3XS harnais pour petit chien, type chihuahua, Yorkshire jusqu’au XXL (harnais pour grand chien, type Bouvier bernois). 

Pour parfaire l’adaptation à la morphologie du chien, les harnais sont généralement réglables, avec plus ou moins de possibilités d’ajuster le réglage. 

 

 Les matières d’un harnais pour chien

Un harnais doit être à la fois léger, lavable et imperméable, ce qui n’est pas le cas du cuir. C’est pourquoi la plupart des harnais proposés sur le marché sont fabriqués en matériaux synthétiques : nylon ou polyester.

Conseil Jardiland : pour être vu lors de vos promenades nocturnes, optez pour un harnais équipé de bandes réfléchissantes ou de lettres fluorescentes.

 

Pour aller plus loin, consultez également notre article : Les 10 règles d’or pour éduquer et dresser son chien

Quelle alimentation pour mon chien ?

Lire la suite

Comment bien choisir une niche pour son chien ?

Lire la suite