L’adoption d’un chat & responsabilité

L’adoption d’un chat & responsabilité

Vous envisagez d’adopter un chaton ou un chat ? Pensez avant tout que cette démarche vous engage pour de longues années : vous allez certes connaître bien des joies, mais vous devrez aussi lui consacrer du temps, des soins et un certain budget. Vous allez devenir responsable du bien-être de ce petit compagnon. Aussi, réfléchissez bien ! Voici tous nos conseils pour faire le point sur votre motivation, trouver un chat qui vous corresponde et réussir une belle adoption.

Adopter un chat en toute connaissance de cause

L’adoption d’un chaton ou d’un chat vous tente ? Cependant, êtes-vous réellement préparé à accueillir ce nouveau compagnon chez vous ? Adopter un chat, c’est être prêt à se soucier sur le long terme de sa santé et de son bien-être physique et psychologique. Avant de vous engager, prenez le temps de bien réfléchir à ce que cela implique

Temps à consacrer à votre animal : bien entendu, vous consacrerez du temps à jouer avec votre chat et à l’éduquer si c’est un chaton. N’oubliez pas que vous devrez aussi lui prodiguer quelques soins d’hygiène et de beauté et nettoyer son bac tous les 2 ou 3 jours, car un chat apprécie les endroits propres.


Responsabilité 
:
vous serez responsable du bien-être et du comportement de votre compagnon, ce qui exige des soins, du respect et un engagement dans la durée, puisqu’un chat peut vivre plus de 15 ans.


Budget 
:
avoir un chat entraîne des dépenses régulières pour son alimentation et sa litière, des frais de vétérinaire et de médicaments : au minimum vaccinations annuelles indispensables, traitements vermifuges et antiparasitaires. Au total, comptez une soixantaine d’euros par mois.


Vacances 
:
bien que le problème des vacances soit moins compliqué avec un chat qu’avec un chien, pensez que vous devrez emmener votre chat partout où vous allez ou encore trouver une personne pour le garder en votre absence, si possible à votre domicile, car les chats sont casaniers.

Quel chat adopter ?

Il est important de réfléchir à l’âge de votre futur compagnon : chaton ou chat adulte ?

– Les chatons sont adorables et vous font craquer ? Si vous disposez du temps suffisant les premières semaines pour éduquer un chaton, vous pourrez former son caractère, l’habituer à votre environnement, à voyager, etc. À terme, il sera familiarisé dès son plus jeune âge et apprivoisé à votre style de vie.

– Un chat adulte est déjà éduqué et exigera moins de temps et d’attention au départ. Lors des premières rencontres, vous verrez son apparence définitive, une idée de son caractère, vif ou calme, indépendant ou câlin… En revanche, il sera compliqué de brusquer ses habitudes et ses comportements ; vous pourrez difficilement le confiner dans un appartement s’il a été habitué à l’extérieur.

Quant à la race de votre futur chat, vous n’aurez le plus souvent pas le choix, les chats de race étant rares dans les refuges. Il existe toutefois quelques associations spécialisées dans l’adoption des chats de race.

Où adopter un chat ?

Adopter un chat auprès de particuliers

Il est possible également d’adopter un chat auprès de particuliers, surtout si vous souhaitez adopter un chaton. Consultez pour cela les petites annonces dans la presse locale ou sur Internet, ou adressez-vous à un vétérinaire pour savoir si, parmi sa clientèle, il y a des chatons à adopter.

L’adoption auprès d’un particulier est moins encadrée qu’une adoption après d’un refuge : avant de vous décider, observez le lieu de vie de l’animal et son comportement. À vous de vérifier également que les vaccinations sont à jour et que l’identification obligatoire au moyen d’une puce électronique ou d’un tatouage a bien été faite.


Conseil Jardiland :
n’adoptez pas un chaton de moins de douze semaines, le temps pour lui d’être sevré, propre et un minimum indépendant.

Adopter un chat auprès de refuges ou d’associations

De nombreux refuges et associations de protection des animaux proposent des chats à l’adoption, le plus souvent des chats adultes. Il s’agit de chats vaccinés, généralement stérilisés, qui ont été examinés par un vétérinaire. En contrepartie, on vous demandera une participation allant de 100 à 200 € environ.

En fonction de votre style de vie et de la composition de votre famille, les responsables du refuge sauront vous orienter vers un chat qui vous correspondra au mieux. Certains justificatifs (pièce d’identité, justificatifs de domicile) vous seront demandés et vous signerez un contrat d’adoption stipulant vos engagements vis-à-vis de l’animal.

Accueillir votre nouveau compagnon chez vous

Prévoir les espaces et le matériel nécessaires

Pour transporter votre chat depuis son lieu d’adoption, vous aurez besoin d’une caisse de transport.


À la maison
, il vous faudra :

– un bac à litière et de la litière pour chats ;

– une gamelle pour l’eau et une pour la nourriture ;

– quelques jouets.

Pour garantir le confort et le bien-être du nouvel arrivant, vous déterminerez enfin plusieurs espaces distincts : un espace repos, un espace toilette avec le bac à litière et un espace repas éloigné du précédent. Vous prévoirez en sus un arbre à chat, sur lequel votre protégé pourra faire ses griffes en toute impunité, grimper et jouer.

Consulter le vétérinaire

Après l’adoption d’un chat, il est bon de consulter rapidement un vétérinaire. Il fera le point sur l’état de santé de l’animal, complétera les vaccinations effectuées, le stérilisera si besoin et prescrira les traitements antiparasitaires et vermifuges indispensables.

Établir la nouvelle vie de l’animal

Lorsque votre nouveau compagnon arrivera chez vous, montrez-lui sa litière et ses espaces de repos et de jeu, puis accordez-lui du temps pour prendre tranquillement ses repères et venir à vous.

Quelques astuces peuvent faciliter son adaptation : diffuser des phéromones apaisantes et lui donner les premiers jours la nourriture à laquelle il était habitué au refuge ou chez son précédent propriétaire.

Si vous avez des enfants, il leur faudra attendre un peu avant de caresser le chat et de jouer avec lui. Apprenez-leur dès le départ à respecter le nouvel arrivant, à ne pas déranger son repos.

Dans tous les cas, ne laissez pas sortir votre animal le premier mois, afin qu’il s’habitue d’abord bien à son nouvel environnement.

Accueilli avec patience et respect, votre chat deviendra rapidement un agréable compagnon avec lequel toute votre famille nouera une belle relation.

Notre sélection

Smooz - Maison de toilette Fancy

Smooz

17,95 €

Smooz - Corbeille ronde Fancy pour chat

Smooz

19,95 €

Smooz - Arbre à chat Cinto gris charbon

Smooz

29,95 €

Comment créer un habitat confortable pour mon chat ?

Lire la suite

Comment bien nourrir son chat ?

Lire la suite

Comment entretenir les griffes de mon chat ?

Lire la suite