Jardiner avec les enfants

Jardiner avec les enfants

Jardiner avec les enfants, c’est avant tout partager un plaisir, transmettre des savoirs puis les regarder grandir. En les invitant au jardin, vous leur permettez de découvrir la nature qui les entoure, le lien qui les relie à elle ; vous dévoilez une partie d’eux-mêmes, de leur capacité à observer, comprendre, agir. En leur proposant des espaces et des activités, vous leur donnez l’occasion de mener leurs propres expériences, d’interagir et de prendre la mesure de leur impact sur leur environnement. Découvrez quelques réflexions et idées pour jardiner avec les enfants

À la découverte de soi

Avant d’acquérir une meilleure connaissance de son environnement, de la flore, de la faune et de tous les gestes pour l’aborder et la maîtriser, c’est à une découverte de soi que le jardinage invite.

 

L’enfant et son parent, mis en situation de travailler la terre, de l’apprivoiser, d’y semer, d’y planter, y testent l’effort physique, le bien qu’il procure et toutes les limites du corps aussi.

Les enfants y apprennent l’entraide, cet élan de l’un vers l’autre juste pour le plaisir ; ce sens du collectif, aussi, qui permet à chacun d’accomplir un peu plus et d’atteindre ensemble un objectif partagé. Tous savourent la complicité qu’elle génère et tous ces instants passés entre copains ou en famille.

 

Le jardinage, prétexte aux rires et au plaisir, est une formidable fabrique à souvenirs communs.

Mais le jardinage permet également d’inculquer à l’enfant l’art de la patience, de cultiver chez lui la satisfaction du soin apporté, la notion du temps consacré et de la tâche accomplie.

 

Et le moment venu de récolter salades et carottes, de déguster fraises et radis, de mettre en bouquet cosmos et marguerites, enfants et adultes se retrouveront à la croisée de sentiments partagés. Chacun pourra alors percevoir son rôle.

 

L’enfant qui, jour après jour, a participé aux soins, au nettoyage, à l’arrosage, prend au moment de la cueillette toute la mesure de sa responsabilité dans le processus, de son impact sur son environnement. Après le plaisir vient ainsi la fierté.

 

Deux sentiments partagés par l’adulte qui, en transmettant une mémoire, en diffusant un savoir et en accompagnant le geste, participe avec bonheur à la construction de l’enfant et à la poursuite de sa propre histoire.

Le lien à la nature

Si le jardinage, nous l’avons vu, encourage à une découverte de soi, en tant qu’individu mais également comme maillon indispensable du collectif, il est le moment parfait de la connexion avec la nature, de la révélation du lien qui unit chacun d’entre nous à elle. Pour les enfants, ce sera l’instant de la prise de contact concrète, physique, avec la terre.

 

Une phase d’observation, quelques premières interactions… et déjà tous leurs sens sont en éveil.

Invitez-les à observer discrètement le vol frénétique d’un papillon de fleur en fleur, le lent cheminement d’un ver dans la terre. À écouter le chant des oiseaux

et celui des feuilles au vent. À sentir le parfum des fleurs, des herbes et de la pluie. Apprenez à toucher ce qui peut l’être, délicatement sans bousculer, des feuillages duveteux, des herbes aromatiques qui embaument l’air et les doigts. Montrez ce qui ne peut être touché et dites pourquoi ; les épines et les orties, les insectes qui piquent et ceux qui ne veulent pas être dérangés.

Faites goûter une feuille de salade toute fraîche, croquer un radis. Laissez-le chaparder quelques gourmandises, des fraises bien mures. Rappelez que tout ne se mange pas ni ne se porte à la bouche.

Et, en vous appuyant sur notre article sur les plantes d’extérieur dangereuses pour le chien et le chat, vous pouvez également rappeler aux enfants qu’ils doivent aussi faire attention à leurs petits compagnons.

 

En encourageant ce temps de la découverte, vous permettrez à l’enfant de composer un carnet de sensation, un premier recensement du vivant. En observant faune et flore, les plus petits, inlassablement émerveillés, commencent ainsi à en mesurer la diversité. Les plus grands en soupçonnent la complexité, s’interrogent déjà sur le pourquoi et le comment, devinent les interactions et leurs propres rôles.

 

Le lien ainsi tissé, le sentiment d’appartenance installé, l’instant de tous les apprentissages est venu.

Des activités seul ou accompagné

Après cette étape d’observation et un début de sensibilisation, les rendez-vous réguliers au jardin seront autant de prétexte à approfondir les connaissances et mettre en œuvre quelques expérimentations.

Apportez informations et savoirs à tous en fonction de leur âge et de leur niveau de compréhension.

Puis laissez-les, seuls ou accompagnés selon les circonstances, apprendre par la lecture, deviner par le jeu, tester par la pratique, s’épanouir par l’action.

 

Des possibilités à l’infini

 

Offrez-leur des espaces de jardinage bien à eux, un vrai carré potager, par exemple, toute une plate-bande ou une multitude de pots. Ils testeront alors plusieurs types de culture, plusieurs méthodes. À votre disposition par exemple, dans votre jardinerie, des kits de culture comme le coffret Je cultive mes champignons ou une sélection de graines en duo avec leur pot de culture

Choisissez avec eux des rubans de graines, un procédé original et facile à mettre en œuvre. Les graines sont disposées en bonne quantité et en bon intervalle entre deux couches très fines de fibres biodégradables. L’enfant n’a lui qu’à déposer ce ruban sur la parcelle de son choix et recouvrir celui-ci d’une fine couche de terreau. Un petit arrosage et voilà… il n’y a plus qu’à attendre que carottes nantaises et radis de 18 jours pointent leur nez par exemple !

 

Pour de jolis lignes d’aromatiques, de la ciboulette

ou du persil, l’enfant tracera un petit sillon avec son doigt, un crayon ou le manche fin d’un petit outil.

Pour un tracé bien droit, proposez-lui de fabriquer lui-même un cordeau : 2 petits bouts de bois reliés par une cordelette, plantés de part en part de la parcelle, et le tour est joué. Pour un semis bien régulier, il utilisera un semoir bien pratique avec ces toutes petites graines parfois difficiles à manipuler !

 

Les très gourmands n’échapperont pas à l’envie de cultiver la fraise.

Pour les soirées entre amis, ils choisiront la tomate cerise ‘Apéro’. Plante grimpante par excellence, celle-ci aura besoin d’un support. On achète des tuteurs spéciaux ou on fabrique un petit tipi en bambou – trois cannes d’environ 1.50 m plantées en triangle et rassemblées au sommet par un lien solide, de la corde ou du fil de fer. Au pied, dès les gelées passées, l’enfant enterre le plant jusqu’aux premières feuilles et fixe la tige au tuteur sans la blesser. Rendez-vous de juillet à octobre pour se régaler…

 

Les romantiques, eux, opteront pour les fleurs. Au printemps, on sème des tournesols qui suivent le soleil et s’endorment la nuit venue. Dans un pot d’au moins 30 cm de diamètre rempli de terre végétale et de terreau universel, l’enfant creuse un petit trou à 3 cm de profondeur et sème les graines en poquet, c’est-à-dire qu’il dépose 2 ou 3 graines dans le même trou. On recouvre, on ajoute un peu de compost et on arrose. Les pousses les plus chétives seront à supprimer. Au cœur de l’été apparaîtra une jolie plante de 50 cm de haut et de grosses fleurs jaune vif.

Les enfants organisent leurs plantations en potées. Au jardin, sur une terrasse, un balcon, sur le rebord d’une fenêtre, tout devient possible pour tous, même pour ceux qui n’ont pas de jardin.

Semer, planter mais également nettoyer le jardin, désherber, transporter les déchets verts,  arroser… Pour toutes ces activités, équipez les enfants d’outils à leur mesure qui leur permettront de jardiner efficacement, en s’amusant et en toute sécurité. Nous vous guidons avec notre sélection d’outils de jardin pour les enfants.

 

Besoin d’inspiration ?

 

Le jardin est un vaste univers, complexe et varié. Il est composé d’un nombre infini de choses à découvrir, d’êtres à observer, de végétaux à connaître. Il est sujet à d’inlassables séances d’observation, le déclencheur d’une somme incalculable de questions, l’hôte potentiel d’une foule d’interactions. Si pour les plus petits, la découverte sera surtout fondée sur une exploration mains dans la terre et nez dans les fleurs, les plus grands auront, eux, besoin de savoir… tout ou presque.

Vous êtes submergés par leurs questions, ou parfois à court d’idées et de bonnes réponses ?

N’hésitez pas à découvrir nos 5 conseils pour initier les enfants au jardinage. Piochez dans notre sélection de livres pour enfants sur le jardin, la faune, la flore…

 

Les possibilités d’activités sont infinies donc. Créer un massif à bouquet, gérer un carré potager,  cultiver des bulbes dans l’eau mais également nettoyer le jardin, le décorer ou construire des abris pour la petite faune

Nous vous donnons quelques pistes avec notre propositions de 8 plantations à faire avec les enfants et de 5 travaux à réaliser avec eux.

 

Vous pouvez aussi vous appuyer sur de jolis supports comme Mon coffret Montessori du jardin, qui permettra à l’enfant d’identifier les outils de jardin, le potager, les auxiliaires du jardin ou encore les fleurs comestibles et de développer tout un tas d’activités autour de ces thèmes. Ou, pour les plus jeunes, L’imagerie des petites bêtes, simple et très colorée pour tout savoir sur plus de 50 petites bêtes qui peuplent le jardin.

Une dimension écologique

La jeune génération est plus que jamais sensibilisée aux sujets liés à l’écologie, à l’alimentation, à la pollution des sols et de l’air, à la condition animale, à la nécessaire protection de l’environnement.
Jardiner en famille, entre générations, est l’instant parfait d’un partage théorique et pratique autour de ces sujets.

 

De l’observation de la petite faune du jardin, de la découverte de ces interactions avec son milieu, à la mise en œuvre de petites mesures de protection, il n’y a qu’un pas que les enfants vous encourageront bien vite à franchir. Au programme : fabrication d’abris provisoires, apport de nourriture hivernale, etc. Donnez-leur accès à nos conseils DIY (pour rappel, “Do It Yourself : fais-le toi-même”) en texte et en vidéo pour fabriquer un nichoir avec des branches ou créer une mangeoire à oiseaux avec une orange. Découvrez ensemble le concept de culture écologique et les alliés du jardinier avec Des auxiliaires dans mon jardin !

Du bulbe que l’on plante aux fleurs que l’on cueille, du bouton qui éclot aux pétales qui fanent, l’enfant aura tôt fait de comprendre le cycle de la vie, la terre nourricière, le soleil nécessaire, l’eau vitale. Les plus petits devineront sans tarder toute la beauté du monde dans un simple bouquet composé pour offrir.

 

Au fil d’une ligne maraîchère, au cœur d’un carré potager, votre enfant connaîtra le plaisir de se régaler de ce que l’on produit. Du travail accompli pour en arriver là. Il pèsera l’influence des éléments, des saisons, du climat. Mais aussi les conséquences de ces actes, d’une attention portée… ou pas.

Plus enclin à goûter ce qu’il a fait pousser, il s’ouvrira à une autre façon de se nourrir. Le gâchis lui paraîtra injuste, le gaspillage de plus en plus insupportable. Il affinera ses goûts, élèvera ses exigences.

 

Conviés par vous au cœur de ce jardin, les mains ancrées dans le sol et les yeux grands ouverts sur ce fabuleux microcosme, tous peuvent commencer ainsi à écrire

leur terre de demain.

Notre sélection pour les enfants !

Graines de Tomate Cerise bio en pot de culture pour enfants

Radis et Capucine

5,95 €

Potager en pin Anafi - L.120 x l.120 x H.20 cm

Holgard

24,95 €

L'imagerie des petites bêtes

Fleurus

11,95 €

Graines de Ruban carotte nantaise - radis de 18j

La Ferme de Sainte Marthe

4,90 €

Kit pour enfants - Je cultive mes champignons

Radis et Capucine

12,50 €

Mon coffret Montessori du jardin

Nathan

22,90 €

Caillard - Graines Ruban Duo de Radis (Rondar + Treto) 2x3 m

Caillard

5,95 €

Comment aménager une aire de jeux pour les enfants ?

Lire la suite

Comment fabriquer une cabane et un épouvantail pour les enfants ?

Lire la suite