Quelles plantes grimpantes pour habiller un mur ?

Quelles plantes grimpantes pour habiller un mur ?

Que vous aimiez l’exotisme, les grandes lianes tropicales et les floraisons exubérantes. Que vous soyez plantes élégantes et feuillages graphiques ou fleurs délicates et parfums subtiles. Nous avons à vous offrir la plante grimpante qu’il faut à votre mur. Qu’il s’agisse d’habiller rapidement une surface disgracieuse, d’illuminer un espace ombragé ou de faire écho au soleil estival, nous avons sélectionné pour vous 17 incontournables

9 grimpantes à croissance rapide

Si c’est l’impatience qui vous anime, la volonté de couvrir rapidement un mur disgracieux, tournez-vous vers notre sélection de 9 plantes grimpantes qui poussent vite

Vous y retrouverez l’ipomée, grimpante gracile et gracieuse avec son feuillage en forme de cœur et ses fleurs en trompettes présentant souvent un nuancier de bleu époustouflant, mais également une floraison blanche, rose, rouge…

Apprenez-en plus en consultant notre article dédié à cette annuelle également connue sous le nom de volubilis.

 

Tout aussi volubile, la Suzanne-aux-yeux-noirs s’enroulera avec malice autour de son tuteur.

Au soleil comme à la mi-ombre, ses grandes fleurs jaune d’or ou orangé maculé de noir au centre illumineront l’espace.

 

Moins connue mais plus vigoureuse encore avec ses 8 m de hauteur, la cobée se satisfera de toutes les expositions et offrira une floraison en grosses clochettes bleu violet ou lie-de-vin.

Bien sûr, les rosiers figurent dans cette sélection. Incontournables des jardins élégants et des ambiances romantiques, vous trouverez dans notre magasin, une large sélection de rosiers grimpants.

De petites variétés jaune abricoté comme la ‘Ghislaine de Féligonde’ à des grimpants à grand développement comme l’altière ‘Madame Alfred Carrière’ ou encore la liane blanche à cœur jaune ‘Filipes Kiftgate’.

Et au travers de nos divers articles, nous vous disons comment les palisser et comment les tailler.

 

Seules ou en associations, les clématites viendront apporter toutes leurs nuances à votre décor. Feuillage caduc ou persistant (se maintenant ou pas en hiver), floraison printanière, estivale ou automnale, petites ou grandes fleurs, simples ou plus complexes, dans une large palette de coloris.

Découvrez toute la diversité de la clématite dans notre article dédié à cette espèce et à sa culture.

Pour des parfums enivrants, le chèvrefeuille grimpant et le jasmin étoilé seront des incontournables. Alors que le second prendra un peu son temps la première année, il fera preuve de dynamisme par la suite et offrira une végétation plus rustique que son cousin germain, le jasmin véritable, avec une floraison très odorante, une profusion de fleurs en hélice, blanches ou jaune pâle, parfois roses. Quant au chèvrefeuille, découvrez-en toutes les subtilités dans notre article dédié.

 

Nous vous parlons bien sûr de feuillages exceptionnels comme la vigne vierge avec sa croissance ultra-vigoureuse, son esthétisme flamboyant et sa rusticité hors du commun. Et nous revenons en détail sur cette plante ligneuse, incontournable de l’habillage mural, dans notre article dédiée à ses variétés et sa culture.

 

Enfin, nous vous présentons le houblon doré, grimpante vivace championne incontestable de la rapidité, dont les longues tiges volubiles, le feuillage très ornemental et les inflorescences estivales en forme d’épis puis de cônes verts gagnent à être connus !

4 variétés pour l’ombre

Le temps de croissance n’est pas toujours la seule préoccupation. L’exposition peut aussi représenter une contrainte. Les espaces situés plein nord, les murs très ombragés peuvent pourtant eux aussi s’habiller d’une végétation intéressante. Petit tour d’horizon…

 

Le lierre

 

Nous commencerons bien sûr cette sélection de végétaux grimpants par, peut-être, le plus célèbre d’entre eux, le lierre. Il est à écarter des surfaces fragiles et vieillissantes, des toits et des tuiles. Il est à maîtriser sous peine d’envahissement. Mais il est aussi à chérir

À chérir pour l’élégance et la diversité de ses feuillages. Pour ses qualités isolantes – il protège les murs du froid, de la chaleur et de l’humidité – mais également pour ses capacités d’accueil de la petit faune, des oiseaux, des butineurs qui y trouveront tout à la fois gîte et couvert grâce à un feuillage dense, persistant, une floraison mellifère et des baies gourmandes en plein hiver !

Vous pourrez, parmi les variétés communes, choisir les plus vigoureuses, un ‘Green Ripple’ et ses grandes feuilles luisantes qui s’étalera sur 5 m en tous sens ou le très rustique – il résiste à des températures en-deçà de -20°C – ‘Sagittifolia’, tout aussi couvrant avec son feuillage en fer de lance. Vous pourrez opter pour des espèces plus originales et exceptionnellement vigoureuses comme un lierre de Colchide, ses grandes feuilles en formes de cœur et ses 12 m de hauteur et d’envergure ou un lierre d’Irlande, en version vert foncé ou panaché, au feuillage brillant très découpé.

 

Retrouvez plus en détail les diverses variétés, nos conseils de plantation et de culture dans notre article dédié au lierre grimpant.

L’hortensia grimpant

 

Grands animateurs des zones ombragées du jardin, les hydrangéas ont une multitude de variétés à offrir que nous vous présentons dans un article dédié à cet arbuste plus connu sous le nom d’hortensia. Pour l’habillage d’un mur, vous vous tournerez plus spécifiquement vers une variété d’hortensia grimpant, à installer en sol léger et frais, plus ou moins acide selon la variété choisie…

Il pourra s’agir de Schizophragmas – comme le ravissant ‘Rose Sensation’ – en réalité de faux hortensias, arbustes vigoureux, grimpant par eux-mêmes grâce à de solides crampons, pouvant atteindre jusqu’à 15 m et se couvrant d’inflorescences arrondies mais plates de la fin du printemps aux portes de l’automne.

 

Vous pourrez opter pour un Hydrangea anomala comme le ‘Winter Surprise’, une petite liane souple dont le feuillage vous réservera bien des surprises tout au long de la saison avec une succession de coloris allant d’un vert tendre printanier à une rouge sang automnal.

 

Ou votre préférence pourra aller vers un feuillage persistant, celui d’un Hydrangea ‘Semiola’, par exemple qui, en plus de feuilles rouge cuivré puis vert tendre, se couvrent au printemps de belles inflorescences verdâtres puis blanc immaculé. Ce dernier sera cependant à réserver aux climats les plus tempérés où les températures hivernales ne descendent pas en-dessous de -10°C.

La capucine grimpante

 

Si les capucines préfèrent généralement des situations ensoleillées pour s’épanouir, les capucines grimpantes se satisferont, elles, d’un emplacement ombragé pour peu qu’il soit bien lumineux

Profitez de la longue floraison de capucines grimpantes en mélange qui viendront illuminer vos espaces longuement – au moins de juin à octobre – d’une floraison alors du jaune le plus vif au rouge le plus franc. De jolies fleurs en entonnoir, régal des pollinisateurs, qui parsèment de longues tiges souples et leur feuillage rond, vert uni presque émeraude.

Optez pour une version à feuillage marbré. Une ‘Grimp Jewel of Africa’ et son mélange équilibré de fleurs jaunes, rouges, crème et abricot.

 

Des variétés généreuses, avec leur hauteur pouvant aller jusqu’à 4 m, qui se contenteront d’un sol ordinaire, non calcaire, restant assez frais et bien drainé tout au long de l’année. Très vigoureuses, peu exigeantes, seule l’humidité hivernale bouscule cette liane rhizomateuse annuelle.

 

Découvrez-en plus sur elle et les autres variétés de capucines dans notre article dédié à sa plantation et à sa culture…

L’akébie

 

Outre sa croissance rapide – plusieurs mètres en une saison – et son adaptabilité à toutes les expositions, c’est son originalité qui vous séduira certainement…

Parfois surnommée “Liane chocolat”, l’akébie nous vient d’Asie et a à offrir une floraison généreuse à l’esthétisme unique et remarquable. Des grappes constituées de sortes de clochettes, des pétales refermés en coupe apparaissant dès le milieu du printemps. Le nuancier de couleur est tout aussi original et subtil, des camaïeux de rose, du pourpre violacé, du crème. Et le parfum vanillé ajoute à l’exotisme.

 

La liane peut atteindre 10 m en tous sens, s’enroule seule autour de son support et se couvre d’un feuillage luxuriant.

 

En plus d’une floraison printanière, cette volubile peut présenter à la faveur d’un été chaude une fructification automnale des plus insolites, de sortes de petits cornichons violets ou bleutés.

 

Notez que ces fruits méritent d’être ramassés et détruits car en se ressemant naturellement

ils participent au caractère invasif de l’espèce sous les climats les plus doux.

4 variétés pour le plein soleil

Nombre d’espèces destinées au plein soleil figurent dans notre sélection de grimpantes à croissante rapide comme la glycine, le jasmin ou certains rosiers lianes. Mais d’autres variétés sont à réserver à des expositions très ensoleillée et des climats chauds

 

Le bougainvillier

 

Il est un incontournable des paysages méditerranéens, des ambiances ensoleillées. La gaieté de sa palette de coloris n’a d’égale que la beauté de ses bractées. De délicates enveloppes de soie, aux allures de papier japonais, subtilement froissé…

Le bougainvillier – ou bougainvillée – est un arbuste grimpant, une liane sarmenteuse qui s’installera en pleine terre dans les régions les plus clémentes.

 

Il habillera vos façades de ses solides branches épineuses pouvant atteindre les 8 mètres et d’une floraison longue et généreuse, jouant le plus souvent un nuancier de roses et de mauves, mais pouvant aussi être blanche, jaune, orangée ou même rouge.

 

S’il est peu rustique, gélif à -4°C et impose donc une installation plein sud, en climat doux et une culture en pot partout ailleurs, il supporte par contre toutes les terres, les plus ordinaires, les plus pauvres, pourvu que le sol soit bien drainé.

 

Nous revenons en détail sur le bougainvillier

dans un article traitant des variétés mais également de la plantation et de la culture de cet arbuste méditerranéen.

La bignone

 

De l’exotisme encore et de la couleur avec la bignone et ses fleurs en trompette jaune soutenu, orange vif ou rouge cramoisi…

Cette Américaine séduisante et séductrice enlacera son support grâce à des cramons ou à des vrilles selon l’espèce choisie.

 

Toutes les variétés seront caduques – elles perdent leur jolies feuilles dentelées en hiver – mais elles seront

bien plus rustiques qu’un bougainvillier, par exemple, avec une résistance à des températures

descendant jusqu’à -15°C.

 

Installée au soleil, à l’abri du vent, les pieds dans un sol frais, de préférence riche et bien drainé, elle se déploiera sur une dizaine de mètres de haut et 5 ou 6 m d’envergure et offrira une longue floraison très généreuse tout au long de l’été.

 

Envie d’en savoir plus sur la bignone ? Découvrez notre article sur ses diverses variétés et ses conditions culturales.

La passiflore

 

Charme et exotisme des Tropiques s’invitent au jardin avec cette liane tout droit venue d’Amérique du Sud. Les longues tiges volubiles de la passiflore investissent avec vigueur, grâce à d’efficaces vrilles, le support que vous leur offrez…

Le feuillage est assez décoratif, un brin vernissé, persistant ou semi-persistant ( il perd ses feuilles sous les climats les moins tempérés).

Les fleurs, elles, sont uniques ! Leur esthétisme surprend, interpelle, chavire les yeux et le cœur. Leur surnom ? “Fleurs de la Passion”… tout un programme ! Elles peuvent atteindre 15 cm de diamètre. Leur 10 pétales oblongues, très découpés sont surmontés d’une couronne de filaments unicolores, bicolores voire tricolores. L’ensemble offre un tableau estivale subtilement coloré, des blancs bleutés ou rosés, des mauves, du grenat, du rouge plus rarement. Les fruits de la passion – comestibles mais pas toujours goûteux selon la variété – apparaissent eux à la fin de l’été et contribue à la valeur ornementale de cette plante grimpante si atypique.

 

Vous choisirez la variété en fonction du climat, l’installerez au soleil – à l’abri des rayons ardents toutefois – dans une terre fraîche, fertile, bien drainée. Découvrez plus en détail ses conditions culturales notre article dédié à la passiflore.

Le plumbago du Cap

 

Également appelée dentelaire du Cap, le plumbago du Cap a tant à offrir qu’il serait dommage de se priver de cet arbuste typique des jardins méditerranéens…

Des bleus inimitables, une floraison délicate, généreuse et exceptionnellement longue – de juin à novembre parfois…

 

Buisson touffu et élégant, il investira totalement de petits murets, des murs sur quelques 2 m de hauteur.

Également adapté au climat océanique et partout où l’hiver n’est pas trop rigoureux – il est gélif à -5 ou -6°C – l’azur de son bleu fera écho avec grâce aux cieux et aux eaux de tous les bords de mer.

 

Installez-le en plein soleil, dans une terre fertile,

très bien drainée. Paillez son pied pour garder de la fraîcheur à son pied et pour le protéger aussi d’éventuelles rigueurs passagères.

Palissez ses tiges sans vrille selon votre envie avec des liens souples à compléter et à ajuster au fur et à mesure de la progression de cette plante sarmenteuse au charme intemporel.

Notre sélection de plantes grimpantes

Clématite 'Blue River'™

À partir de 17,95 €

Vigne Vierge 'Yellow Wall'

À partir de 14,38 €

Lierre De Colchide

À partir de 12,47 €

Graines de Cobée Grimpante

Caillard

4,95 €

Rosier Ghislaine de Feligonde

À partir de 42,90 €

Suzanne aux yeux noirs

À partir de 29,75 €

Graines de Ipomée Géante Bleue

Vilmorin

2,40 €

Tout savoir sur les plantes grimpantes

Lire la suite

Comment faire grimper une plante grimpante ?

Lire la suite