Figuier : plantation, culture et entretien

Figuier : plantation, culture et entretien

Bel arbre fruitier au feuillage élégant, le figuier est peu exigeant ! Qu’il soit cultivé à des fins ornementales ou pour ses délicieux fruits, il égaye les jardins par son allure atypique et fournit par la même occasion un coin d’ombre durant la période estivale.

Présentation du figuier

Le figuier, ou Ficus carica, appartient à la famille des Moracées. Cultivé sur le pourtour méditerranéen depuis plusieurs millénaires, il est l’un des premiers arbres fruitiers dont l’homme a fait la culture. Même s’il est surtout cultivé dans le sud de la France, le figuier s’adapte à toutes les régions si on lui réserve une situation ensoleillée à l’abri du vent et du froid de l’hiver.

Pouvant culminer à 10 m de hauteur, il atteint sa pleine production aux alentours de 7 ans, sachant qu’il peut vivre jusqu’à trois siècles.

Son feuillage original, joliment découpé, est vert et brillant. Ses fruits, les figues, ne sont en réalité pas vraiment des fruits, mais des inflorescences formant un réceptacle charnu. Celui-ci possède une petite ouverture sur le haut, par lequel entre le pollinisateur, la guêpe du figuier, qui aura pour effet de transformer les petites fleurs de l’inflorescence en fruits granuleux. 

Il existe deux types de figuiers : le figuier unifère et le figuier bifère. Le premier ne donne qu’une récolte par an, des mois d’août à octobre. Le figuier bifère, plus répandu, en produit deux, en juillet et en août. On appelle alors les fruits de la première récolte, qui poussent sur les bois de l’année précédente, « figues fleurs ». Les fruits de la deuxième récolte, qui prennent place sur le bois de l’année, sont quant à eux nommés « figues d’automne ». Dans les régions plus froides, préférez les variétés unifères.

Le saviez-vous ? Même si les figuiers peuvent s’adapter au climat du nord de la France, on notera tout de même une grande différence dans l’abondance de la récolte par rapport au Midi. Comptez environ 10 à 20 kg de fruits dans le nord pour 50 à 100 kg dans le sud.

Espèces et variétés de figuier

Ficus carica se décline en près de 750 variétés de figuiers à travers le monde, dont 250 sont répandues en France. Parmi les figuiers unifères, on retrouve : 

– La variété ‘Ronde de Bordeaux’, qui produit une petite figue au très bon goût, arrivant à maturité entre fin juillet et début août.

– La ‘Noire de Barbentane’, aux fruits goûteux et sucrés, à récolter durant le mois d’août.

– La ‘Pastillière’ ou ‘Rouge de Bordeaux’, aux fruits juteux et peu sucrés.

– La ‘Violette de Solliès’ ou ‘Bourjassotte noire’, variété autofertile donnant une figue aplatie et savoureuse.

– La ‘Marseillaise’, aux figues jaunes sucrées qui possèdent un très bon goût. Leur maturité est tardive, intervenant en septembre ou octobre.

 

Voici quelques variétés de figuiers bifères : 

– ‘Dorée’ ou ‘Goutte d’or’, qui produit de grosses figues dorées, parfumées et juteuses pour une première récolte début juillet et une seconde au mois d’août.

– ‘Madeleine des deux saisons’, variété autofertile produisant des figues à la chair juteuse.

– ‘Grise de Saint-Jean’ à réserver au sud de la France, car sensible au froid. La récolte a lieu fin juin et fin août.

Dans tous les cas, la récolte des figues doit se faire assez rapidement pour éviter les pertes. Il est conseillé de pratiquer au moins 2 cueillettes par semaine.

Plantation du figuier

Pour planter un figuier, procédez en mars-avril ou encore en automne pour les régions les plus chaudes. Le figuier apprécie les endroits ensoleillés, à l’abri du vent, ainsi qu’un sol frais bien drainé, même calcaire. Il est idéal de le planter à l’abri d’un mur pour le protéger du froid, avec une orientation sud ou bien sud-ouest.

Il est possible de planter le figuier en pleine terre ou en pot.

En pleine terre, creusez un trou faisant environ 5 fois le volume de la motte en décompactant la terre au fond du trou. Il est possible de rajouter du terreau à la terre de jardin notamment si celle-ci est trop caillouteuse ou argileuse. Dans ce dernier cas, on ajoutera également du sable.

Un figuier en pot nécessitera quant à lui un rempotage tous les 2 ans environ. À la plantation, il n’est pas nécessaire de choisir un pot beaucoup plus grand que l’ancien. Le figuier risquerait de développer ses racines au détriment de son feuillage et de ses fruits.

Culture et entretien du figuier

Bien que le figuier supporte la sécheresse, un bon arrosage lui permettra de se développer plus rapidement et de fructifier plus abondamment. Un arrosage du figuier deux fois par semaine est conseillé en été pour les régions du sud de la France.

Vous pouvez enrichir le sol de votre figuier avec du compost ou du fumier bien décomposé. Apportez également de l’engrais riche en phosphore et en potasse une fois par an.

Astuce Jardiland : sous les climats plus froids, enveloppez votre figuier d’un voile d’hivernage durant l’hiver et paillez son pied pour le protéger du gel.

Taille du figuier

Il est possible de tailler votre figuier au début du printemps pour favoriser une bonne fructification. Pincez les jeunes rameaux, taillez les branches intérieures et coupez au sécateur les pousses de l’année au-dessus du deuxième œil chez les arbres bien formés. Vous pouvez aussi pratiquer une taille de septembre à décembre en coupant les pousses ayant fructifié pour améliorer la prochaine récolte.

Maladies et parasites du figuier

Le figuier demande peu de traitements comparé aux autres arbres fruitiers. Les maladies et parasites qui pourront mettre à mal votre arbre sont : 

– Le chancre du figuier, qui est causé par un champignon. Bien qu’il n’existe aucun traitement curatif, il est possible de pulvériser l’arbre de bouillie bordelaise à titre préventif.

– La teigne, que l’on peut traiter à l’aide d’un insecticide  comme le bacille de thuringe, ou utiliser des pièges à phéromones, tout comme pour la mouche de la figue.

– La cochenille, qui provoque une décoloration des feuilles. Des prédateurs comme les coccinelles pourront être utilisés pour lutter contre celle-ci.

Notre sélection

Figuier 'Ice Crystal'

À partir de 11,33 €

Figuier 'Violette de Sollies'

À partir de 3,95 €

Figuier

À partir de 18,90 €

Culture et entretien d’un citronnier en pot

Lire la suite

Bananier : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Culture et entretien d’un bananier en pot

Lire la suite