Que faire de son sapin après les fêtes ?

Que faire de son sapin après les fêtes ?

Quand les fêtes de fin d’année sont derrière soi, arrive le moment où il faut se séparer de celui qui a été au centre de toutes les attentions depuis un mois, le sapin ! S’il est simple de remballer boules et guirlandes pour l’année suivante, la gestion de l’arbre en lui-même est souvent problématique. Pas de panique, il y a plusieurs manières de se séparer proprement et de manière citoyenne de son sapin de Noël…

Le sac à sapin, pour aider les personnes handicapées

Proposé chez Jardiland, le sac à sapin de Handicap International, entièrement biodégradable, permet d’emballer vite et facilement le sapin débarrassé de ses guirlandes, afin d’être transporté en voiture sans salir jusqu’à la déchetterie. Le sapin finira en compost avec les autres déchets verts. Et 1,50 euros seront versés en faveur des actions de Handicap international.

Du paillage de sapins de Noël dans les espaces verts de la commune

De plus en plus de municipalités organisent la collecte des sapins après les fêtes, en déterminant le plus souvent un ou des endroits où l’on peut déposer l’infortuné conifère. Passés au broyeur, ces sapins se transformeront en paillage utile pour être épandu dans les massifs d’arbustes de la commune. Renseignez-vous auprès de votre mairie !

Du salon au compost familial

Si vous avez un jardin, vous pouvez enfin débiter votre sapin afin de pouvoir le broyer et l’incorporer à votre compost… Vous pouvez aussi l’épandre au pied de vos plantes de terre de bruyère (Camélia, Rhododendron, Azalée…).

Planter le sapin au jardin

Si vous avez opté pour un sapin de Noël en conteneur, replantez-le dans votre jardin après les fêtes… À conditions de vous être assurés que vous pouvez bien lui offrir l’espace nécessaire. Ces arbres deviennent en effet généralement grands ! Pour garantir la bonne reprise de cet arbre qui vit depuis plusieurs semaines au salon avec une température de 20°C au moins, il faut savoir prendre des précautions élémentaires : commencer par le placer dans une pièce non chauffée mais hors gel quelques jours avant de le replanter. Garage, cellier, etc., mais pas l’abri de jardin où il peut faire trop froid. Choisir un jour où il ne gèle pas. On sort l’arbre dehors, et on plonge sa motte avec son conteneur dans un grand baquet d’eau, pour bien imbiber la motte du sapin durant au moins un quart d’heure. Pour la plantation proprement dite, faites un trou au moins deux fois plus large que le diamètre de la motte. Si la terre est sèche, remplissez le trou d’eau, et attendre qu’elle soit complètement infiltrée pour présenter la motte libérée de son conteneur. Son sommet doit affleurer le niveau du sol environnant. Mélangez le terreau de plantation à la terre extraite, et comblez autour de la motte, tout en arrosant doucement pour bien mettre ce mélange en contact avec les racines autour de la motte. Paillez la terre avec des écorces de pin pour maintenir la terre humide, et protégez la motte du gel.

Pour les novices & experts

Si le sapin est floqué, il ne peut être broyé et utilisé en paillage ou en compost. Il faut alors le porter en déchetterie. Si votre jardin ne peut accueillir votre sapin de Noël en motte, renseignez-vous auprès de votre commune. Certaines récupèrent ces sapins pour les planter, en associant parfois les enfants à cette initiative. Renseignez-vous auprès de votre mairie !