Comment entretenir votre jardin aquatique ?

Comment entretenir votre jardin aquatique ?

Nos conseils mois par mois.

Le printemps, c'est le temps des plantations

Avril, la végétation aquatique redémarre. Si le temps est beau et chaud, vous pouvez commencer à planter le bassin. Les nénuphars, et nymphéas dans des paniers individuels pour pouvoir contrôler et limiter leur croissance, mais aussi des iris d’eau bleus, ou jaunes… Vous pouvez recommencer à nourrir les poissons avec de petites doses d’aliment au départ.

Mai, poursuivez les plantations, retirez les algues qui se forment après un ensoleillement important et une teneur plus élevée  en matière dissoutes dans l’eau. Divisez les grosses touffes de nénuphars si besoin.

Juin, c’est la période des grandes réalisations des projets, création d’un bassin ou son agrandissement, mais aussi les plantations même sous des climats rudes.

Notre conseil : rempotez les plantes qui sont en place depuis plusieurs années, éliminez les algues qui ont tendance à les asphyxier et aérez l’eau afin de favoriser la dégradation des déchets.

Soyez aux petits soins pour votre bassin en été

Juillet, par temps chaud, l’eau de votre bassin s’évapore en grande quantité. Pensez à apporter des apports d’eau réguliers, mais en petites quantités pour ne pas modifier la température de votre plan d’eau. En cas d’invasion de parasites : ciblez les plantes aquatiques touchées en maintenant les feuilles atteintes sous l’eau pendant un moment ou en les arrosant au jet.

Août, comme au mois de juillet, supprimez une partie de la végétation des espèces trop envahissantes.

Septembre, continuez à donner un complément de nourriture aux poissons de manière à s’assurer qu’ils puissent se constituer de bonnes réserves avant l’hiver.

L'entretien d'automne de votre bassin

Juillet, par temps chaud, l’eau de votre bassin s’évapore en grande quantité. Pensez à apporter des apports d’eau réguliers, mais en petites quantités pour ne pas modifier la température de votre plan d’eau. En cas d’invasion de parasites : ciblez les plantes aquatiques touchées en maintenant les feuilles atteintes sous l’eau pendant un moment ou en les arrosant au jet.

Août, comme au mois de juillet, supprimez une partie de la végétation des espèces trop envahissantes.

Septembre, continuez à donner un complément de nourriture aux poissons de manière à s’assurer qu’ils puissent se constituer de bonnes réserves avant l’hiver.

Que faire pendant les mois d'hiver ?

Décembre, placez à la surface de l’eau un matériau flottant compressible : ballon, bûche, fagot, polystyrène… pour limiter la pression de la glace sur les bords du bassin.

Janvier, si le froid a pris en glace toute la surface du bassin et que vous ayez oublié de placer une protection hivernale, faites chauffer une bouilloire d’eau, placez-la sur la glace pour qu’elle fonde. Par ce trou, évacuez le volume de 2 ou 3 cm d’épaisseur d’eau. Cette aération évitera l’asphyxie des poissons. Sur les bords, surveiller les plantes fragiles, cachez-les par quelques poignées de tourbe ou de feuilles mortes tenues en place par un pot de fleur retourné.

Février, même s’il fait beau, laissez la protection hivernale en place. Nourrissez les poissons par beau temps et commencez à planter sur les berges et désherbez si besoin. Ce travail est plus facile après le gel et avant que les plantes de berge ne reprennent leur développement.

Mars, sous climat normal, on retire les protections d’hiver. Plantez les plantes de berge vivaces : 5 ou 6 primevères, des astilbes, quelques joncs, des géraniums vivaces, une demi douzaine de myosotis des marais…

Bon à savoir

Il ne faut jamais vider complètement votre bassin afin de ne pas rompre son équilibre biologique (cycle bactérien de toute première importance, plantes et animaux).