Échalote : plantation, culture et récolte

Échalote : plantation, culture et récolte

L’échalote est un légume condimentaire qui occupe une place de choix dans la gastronomie française. Plus fine en goût que son cousin l’oignon, l’échalote agrémente délicieusement nos plats et sauces diverses. Un légume à introduire sans hésiter au potager, d’autant plus qu’il est simple à cultiver !

Présentation de l’échalote

Appartenant à la famille des Alliacées, l’échalote est une proche parente de l’oignon, mais aussi de l’ail, de la ciboulette et du poireau. D’une saveur plus intense que l’oignon, elle s’en différencie par la production de multiples bulbes et par sa floraison peu répandue.

L’échalote se cultive souvent comme une annuelle bien qu’elle soit une plante vivace, qui se reproduit grâce aux germes (caïeux) présents sur ses bulbes. Ce mode de reproduction présente le désavantage de transmettre des maladies par l’intermédiaire du bulbe. Ne sont donc autorisés à la vente en France que les plants de variétés indemnes de maladie.

L’échalote produit des touffes de feuilles tubulaires creuses, qui atteignent 20 à 50 cm de hauteur. Les fleurs, blanches et de petite taille, apparaissent parfois au printemps, mais de manière assez rare. Elles forment une ombelle sphérique et donnent naissance à de petites graines noires.

Le saviez-vous ? L’échalote est connue pour ses bienfaits sur le système cardio-vasculaire. Elle maintient en effet un taux de sucre assez bas et améliore la fluidité du sang. Elle favorise également une bonne élimination grâce aux minéraux et oligo-éléments qu’elle renferme.

Espèces et variétés d’échalote

Il existe deux types d’échalotes : 

– L’échalote rose, Allium cepa var. aggregatum, qui rassemble des variétés longues, demi-longues et rondes et se conserve bien. L’échalote rose longue peut se planter en automne tandis que la demi-longue le sera des mois de janvier à avril. L’échalote ronde est la moins répandue.

– L’échalote grise, Allium oschaninii, qui est plus aromatique que la rose, mais se conserve moins (environ 6 mois). Elle est particulièrement cultivée dans le sud et l’est de la France. Sa chair est rose violet et sa tunique grise.

Parmi les variétés d’échalotes les plus répandues, on retrouve : 

– L’échalote rose longue Longor, à la chair rose violet et à la tunique cuivrée. Elle se plante au printemps ou à l’automne dans certaines régions et possède un très bon rendement. Sa saveur est douce et parfumée.

– L’échalote rose demi-longue Mikor, au goût prononcé et au très bon rendement.

– L’échalote rose ronde Red Sun, qui se plante des mois de janvier à avril et se conserve bien. Le rendement est très bon.

– L’échalote grise Griselle, qui possède une saveur excellente et n’est pas sensible aux virus. Elle se plante en automne.

Plantation de l’échalote

L’échalote est friande de sols légers et bien drainés. Elle apprécie également le soleil et donc un emplacement bien exposé. Si vous souhaitez planter des échalotes et que la terre dont vous disposez est argileuse, il est nécessaire de les cultiver sur de petites buttes de 10 cm sur lesquelles les caïeux seront plantés au sommet, légèrement enfoncés. La terre de votre jardin a été enrichie de fumier ? Il vous faut alors attendre plusieurs mois avant de pouvoir y planter des échalotes qui risqueraient de pourrir. De la même manière, évitez de placer les échalotes dans une terre qui a déjà accueilli des plantes de la même famille sur les dernières années pour éviter les maladies.

Les échalotes roses se plantent en général au printemps, mais plus tôt dans l’année si le temps est propice. Les échalotes grises se plantent quant à elles en automne.

La plantation d’échalote s’effectue en enfonçant aux deux tiers les bulbes dans la terre, pointe vers le haut. L’espacement entre les bulbes atteint au moins 12 cm et 30 cm sont nécessaires entre les rangs. L’arrosage est inutile lors de la plantation.

Astuce Jardiland : éloignez vos cultures d’échalotes et de légumineuses (haricots, pois, fèves…) au potager !

Culture de l’échalote

La culture des échalotes est très simple. Elle passe seulement par quelques binages afin que le sol soit à la fois propre et aéré. N’arrosez pas vos échalotes sauf en cas de sécheresse lorsque les bulbes se forment.

Récolte des échalotes

Procédez à la récolte d’échalotes de fin juin à début août, quand le feuillage jaunit. Il convient alors d’arracher les touffes et de les laisser à même la terre au soleil pour qu’elles sèchent. S’il pleut, rentrez-les et ressortez-les pour séchage dès que possible. 

Une fois sèches, abritez les échalotes dans un emplacement frais et sec. Il est possible de les tresser, de les suspendre ou de les laisser dans un cageot. L’échalote rose se conserve environ un an tandis que la grise ne se consomme que sous six mois.

Maladies et parasites de l’échalote

Pour éviter que vos échalotes n’attrapent une maladie, évitez les excès d’humidité ou l’apport de fumier. Si le temps est chaud et humide, le mildiou peut apparaître. Pensez alors à traiter de manière préventive avec de la bouillie bordelaise.

Si vos échalotes sont victimes de la mouche de l’oignon, arrachez et débarrassez-vous des pieds atteints.

Poireau : plantation, culture et récolte

Lire la suite

Poirée, blette ou bette : plantation, culture et récolte

Lire la suite

La conservation des fruits et légumes en hiver

Lire la suite