Comment installer des pas japonais ?

Comment installer des pas japonais ?

Le pas japonais nous vient d’une tradition paysagère ancestrale. Il offre une manière élégante de proposer un cheminement dans votre jardin. Pour que la promenade soit réussie, quelques règles seront à suivre. Matériau, forme, espacement, que ce soit sur la pelouse ou sur du gravier, nous vous disons comment installer des pas japonais dans votre jardin…

Une petite histoire du pas japonais

Le pas japonais est un élément fondateur du jardin japonais. Il fait partie intégrante d’une mise en scène précise, structurée, d’un art millénaire qui nous est parvenu du pays du Soleil Levant. Représentation d’une nature apaisée, bienveillante et sereine, le jardin japonais propose un équilibre entre le végétal et le minéral dans une ambiance épurée qui invite à un cheminement lent et une méditation contemplative.

Le végétal a un rôle de structuration et répond à des règles esthétiques strictes. Quelques arbres président au paysage, un érable du Japon ou un cerisier à fleurs. Des arbustes symboliques comme le camélia ou l’azalée. Mais c’est le vert qui domine et de belles plantes monochromes, très graphiques, des fougères, des bambous, de la mousse, des conifères “sculptés”.

L’eau sera toujours présente dans le décor ; littéralement, sous forme de bassin agrémenté d’un jeu d’eau, d’une cascade ou, symboliquement, représentée par une étendue de sable ou de gravillons impeccablement ratissée et traversée par des ondes semblables à celles d’une surface aquatique.

Sable et gravillons donc mais également galets et rochers signent la présence indispensable du minéral.

Enfin, il est un autre élément fondateur du jardin zen, le pas japonais dont la pose savamment réfléchie aboutira à un cheminement facilité et serein à travers le paysage.

 

Envie d’aller plus loin sur le concept du jardin japonais ? Découvrez comment créer un jardin zen.

Quel pas japonais choisir ?

Si dans la pure tradition japonaise, le pas japonais est à la taille d’un pied et forcément en matériau naturel – ardoise, pierre ou bois – vous pourrez choisir pour votre jardin des formes et des matières plus diverses, empreintes de modernité, sans toutefois trahir l’esprit initial.

Selon vos goûts et les matériaux déjà présents au jardin ou sur la terrasse, vous choisirez du granit ou de la pierre naturelle, de l’ardoise ou des matériaux plus techniques, mais également plus solide et facile d’entretien, comme la résine, le béton moulé ou la pierre reconstituée.

Fidèles à la tradition, les couleurs seront neutres, sobres, des gris, des sable et blanc cassé, du noir.

 

Vous opterez pour l’originalité élégante d’une pierre reconstituée bleutée du modèle de pas japonais Castel. Vous préfèrerez peut-être la gamme Wasterial®, une solution écologique 100% française, une matière innovante composée de 80% de matériaux recyclés. Enfin, vous pourrez sélectionner une alternative originale, des pas chinois qui auront la particularité d’être multi format.

Sur le même principe de cheminement balisé, pratique et élégant, vous pourrez choisir des formes plus droites, plus géométriques, des assemblages de pavés, des dalles en pierre, en ardoise ou en bois de type caillebotis.

Comment installer des pas japonais ?

Avant de passer à la préparation de la pose, prenez le temps de déterminer précisément le cheminement. Dans un premier temps, vous pouvez matérialiser celui-ci avec un tuyau d’arrosage, de la grosse corde ; cette étape vous donnera un aperçu général et confirmera votre choix.

 

Pour un tracé plus précis, vous choisirez en premier lieu le type de trajectoire : droite, en alignement parfait ou sinueuse. Dans ce dernier cas, vous placerez vos pas japonais en quinconce, décalés d’une quinzaine de centimètres de part et d’autre de la trajectoire, de l’axe central de celle-ci. Quant à la distance entre 2 pas japonais, vous compterez entre 50 et 60 cm.

 

Vos éléments à présent correctement disposés, vient le moment de mettre en place vos pas japonais.

Sur une pelouse

 

Installer des pas japonais se réduit à peu d’étapes.

 

Tracez le contour de vos pas à l’aide d’une bêche plate.

Retirez le pas et creusez en suivant la forme sur une hauteur équivalente à l’épaisseur du pas majoré de 5 cm.

Retirez du fond tout obstacle, caillou, racines, etc., tassez pour bien aplanir et déposez un lit de sable

(de 5 cm d’épaisseur). Tassez de nouveau et assurez-vous que le résultat est bien nivelé.

Posez votre pas en tapotant celui-ci avec un maillet ou une massette selon le matériau. Comblez les éventuelles espaces sur le contour avec un peu de terre fine que vous tasserez au fur et à mesure.

 

Apportez de l’attention et de la précaution à cette dernière étape. Au final, la dalle doit être bien fixe, parfaitement alignée avec le sol, voire légèrement en-dessous, pour ne gêner ni la marche ni la tonte du gazon.

Sur du gravier ou du sable

 

Si vous aimez les jeux de matières et rêvez d’un décor très minéral, la mise en place d’un cheminement est l’excuse idéale à une superposition de matériaux.

 

Comment poser des pas japonais en ardoise ou en pierre reconstituée sur du gravier ou du sable ?

Rien de plus simple.

 

Plutôt que de procéder par un découpage pas à pas, dalle à dalle, creusez un tracé global, toujours de l’épaisseur de votre élément plus 5 cm. Déposez un feutre géotextile, une couche de 5 cm de sable grossier et positionnez vos pas japonais. Tassez et remplissez les espaces vides avec le matériau utilisé pour votre allée (castine fine, gravier, sable, etc.).

 

Choisissez des éléments contrastants pour un bel effet, mélangez teintes sombres et claires, textures mates et satinées.

Et l'entretien ?

Installer des pas japonais est réellement simple et très décoratif. Que ce soit pour une mise en place

sur du gazon ou du gravier, poser un feutre géotextile avant d’apporter la couche de sable préviendra la pousse d’adventices qui pourraient déstabiliser les pas ou d’herbe disgracieuse

dans le cas d’un arrangement minéral.

Mais au-delà de l’environnement direct, il vous faudra entretenir vos pas, dalles ou pavés en fonction du matériau choisi.

 

Les éléments en bois sont généralement traités au préalable mais demanderont un petit coup de jeune tous les deux ou trois ans avec l’application parfois d’un dégrisant puis, dans tous les cas, d’un traitement antifongique à choisir parmi des gammes biologiques de préférence.

 

Les matières minérales seront nettoyées plus ou moins régulièrement selon la nature de votre terrain, son exposition, le climat et l’humidité. Procédez avec une brosse dure et un peu d’eau savonneuse. Préférez un savon naturel, un vrai savon de Marseille ou d’Alep par exemple, ou encore du savon noir.

 

Évitez l’utilisation d’un nettoyeur haute pression, agressif pour certains matériaux et susceptible de bousculer l’installation.

Astuces Jardiland : vous pourrez également choisir de laisser la mousse investir en partie votre installation de pas japonais et apporter ainsi un charme sauvage au décor. À la manière des Japonais, vous pourrez même inviter une sagine ou une helxine à participer à la mise en beauté de votre décor paysager. Toutes deux préféreront une exposition à la mi-ombre voire à l’ombre. Elles formeront un tapis dense, d’un beau vert tendre et s’illumineront plus encore à la fin du printemps ou au début de l’été en se couvrant de minuscules et délicates fleurs blanches. La première sera vivace et bien rustique (-15°C) ; la seconde semi-persistante en raison d’une moindre rusticité puisque son feuillage souffrira dès -5°C.

Notre sélection de pas japonais pour votre jardin

Pas japonais ardoise 40x30x3.5

13,95 €

Pas japonais floréal champagne

8,95 €

Pas japonais Castel pierre bleue L42 x l32 x 2,2 cm

W Hairie Grandon

7,50 €

Pas chinois multiformat ton pierre L.20 x l.32 x H.3 cm

W Hairie Grandon

4,95 €

Pas japonais wasterial noir L.35 x l.25 cm

8,95 €

Comment bien éclairer son jardin ?

Lire la suite

Comment bien organiser son jardin

Lire la suite

Comment aménager un balcon zen ?

Lire la suite