3 décorations murales végétales faciles à réaliser

3 décorations murales végétales faciles à réaliser

Pour faire entrer la nature à l’intérieur et prolonger le plaisir de contempler sa beauté, rien de tel qu’une décoration murale végétale. Inspirez-vous de ce qu’elle a de meilleur à offrir et créez votre propre paysage. Nous vous donnons 3 idées de petites créations simples à faire soi-même…

Un tableau de maître

Pour ce tableau végétal, nous avons choisi un assortiment de succulentes. Les plantes grasses se prêtent fantastiquement bien à ce genre d’arrangement. Elles sont pour la plupart de croissance lente, font preuve de bien peu d’exigence pour les conditions de plantation et l’entretien et proposent une grande variété de formes, de styles et de couleurs. De quoi composer une véritable œuvre d’art végétale !

 

Le matériel

le cadre de votre choix / des tasseaux et une planche fine en bois imputrescible (mélèze, cèdre rouge, robinier, chêne, etc.) / des pointes et des agrafes à bois / du grillage à maille moyenne / des boutures de succulentes / du terreau cactus et succulentes

La mise en place

Elle se réalise en 3 temps : la fabrication du “coffre” de plantation, la plantation en elle-même et enfin l’accrochage.

 

Étape 1 – Du tableau choisi, ne conservez que le cadre. Selon la taille de celui-ci, coupez les tasseaux à la bonne longueur et assemblez-les pour venir les poser à l’arrière du cadre et ainsi former un coffre qui accueillera le terreau. Celui-ci devra être d’une profondeur de 10 cm au strict minimum, autour de 20 cm étant l’idéal. Calez vous sur les largeurs existantes de tasseau.

Une fois les tasseaux assemblés, fixez à l’arrière une planche fine. Votre coffre est à présent terminé. À la surface de celui-ci, agrafez le grillage à maille moyenne et venez fixer le cadre par-dessus.

Enfin, remplissez de terreau en tassant légèrement au fur et à mesure ; le substrat doit arriver à fleur de grillage. Le contenant est prêt.

Étape 2 – Vous possédez déjà des potées classiques de plantes grasses ? Vous aurez procédé au bouturage à la saison chaude. Ou bien vous aurez acheté de nouveaux plants et il ne vous reste plus qu’à les “rempoter” en quelque sorte. Dégagez le bas de la tige pour l’enfoncer dans le substrat de sorte que la rosette repose sur le grillage. Comblez les espaces vides avec une mousse de type helxine, parfaite compagne des succulentes et sujet bien tapissant qui dissimulera avec élégance le grillage qui pourrait transparaître.

 

Étape 3 – Les succulentes mettront 1 ou 2 semaines pour raciner. Laissez votre création à plat pendant ce temps, dans un endroit lumineux, sans soleil direct. Puis, accrochez votre nouvelle décoration murale végétale à de solides crochets dans les mêmes conditions d’exposition. Ce type de plante ne nécessitera pas plus d’un arrosage par mois. Le jour venu, préférez décrocher votre tableau et arroser à plat. Vous avez du mal à choisir votre plante grasse ? Retrouvez notre article dédié aux succulentes.

La palette potagère

Que vous le posiez au sol contre une paroi ou que vous choisissiez de l’accrocher, cet étal gourmand est simplissime à réaliser et accueille vos plants potagers et aromatiques préférés. Selon le type de légumes cultivés, il conviendra à l’intérieur ou à l’extérieur au gré des saisons.

 

Le matériel

une palette / un pied de biche / une tenaille / un marteau / des clous / une petite ponceuse à main ou du papier abrasif pour ponçage manuel / une peinture écologique / un petit pot de peinture ardoise et une craie / une bâche épaisse ou un feutre géotextile / des billes d’argile / du terreau potager / des plants potagers ou aromatiques (une alternative ornementale est tout aussi possible avec des plantes vertes ou fleuries, fougères naines ou plantes grasses).

La mise en place

Ici tout se récupère et tout se réutilise !

 

Étape 1 – Posez la palette, face supérieure contre le sol. Avec un pied de biche, déboîtez les deux planches intermédiaires (il ne doit plus rester que 3 planches sur la palette). Au marteau, tapez sur les clous restants pour les faire ressortir de l’autre côté de la palette. Retournez la palette et finissez d’ôter les clous avec une tenaille. Si les clous sont en bon état, vous pouvez les redresser avec un marteau et les réutiliser pour la suite de la fabrication de votre jardinière.

 

Étape 2 – Poncez tous les éléments, la palette et les deux planches. Vous êtes à présent en possession de l’ensemble des pièces de votre future jardinière. Si vous avez décidé de peindre votre création, vous pouvez le faire à ce stade ou après le montage. Dans le premier cas, les finitions seront de meilleure qualité et le travail plus rapide et aisé mais il vous faudra attendre que la peinture soit bien sèche pour poursuivre.

Feutre géotextile

9,50 €

Étape 3 – Terminez le montage : il s’agit à présent de construire le “bac” qui accueillera le terreau et les plantations. Posez la palette sur la tranche et “tête en bas” et venez “fermer” les 2 futurs bacs en clouant les planches vigoureusement pour qu’elles supportent le poids des plantations. Si ce n’est déjà fait, poncez, peignez et laissez bien sécher.

 

Étape 4 – Tapissez l’intérieur des bacs avec une bâche épaisse ou un feutre géotextile. Ce dernier permettra un meilleur drainage en laissant le surplus d’eau s’écouler régulièrement mais, pour cette raison, mouillera et salira plus le bois. Si vous choisissez la bâche, faites de petits trous centraux pour laisser s’écouler l’eau d’arrosage sans qu’elle ne touche le bois. Agrafez et découpez tout ce qui dépasse.

Étape 5 – Déposez une couche de billes d’argile au fond des bacs puis versez le terreau. Installez vos plants potagers. Les aromatiques se prêteront particulièrement bien à ce type de culture. Donnez priorité aux herbes que vous appréciez et cuisinerez avec plaisir. Dans un même bac, choisissez des associations en fonction des besoins de chaque plante (exposition, arrosage, etc.).

Pour aller plus loin sur le sujet, découvrez comment cultiver les plantes aromatiques et créer un jardin aromatique sur votre balcon.

 

Une fois votre choix fait et les plantations terminées, inscrivez le nom des plantes à la craie sur la peinture ardoise éventuellement apposée à cet effet. À moins que vous ne préfériez des étiquettes à planter

 

Votre nouvelle décoration murale végétale est fin prête ; appréciez le spectacle et profitez de gourmandes récoltes !

Décoration murale végétale : de l'artificiel aussi beau que nature !

Pour ce dernier exemple, osez le mélange entre fleurs et feuillages artificiels et naturels.

Les uns profiteront des avantages des autres, et vice versa, pour un résultat bluffant. Ce bel encadrement vient souligner un objet, une photo noir et blanc ou mieux encore se pose seul sur un beau mur de pierre, une belle paroi en béton ciré, un parement en ardoise… Une décoration murale végétale artificielle multifonction et ultra ornementale.

 

Choisissez le cadre de votre choix ou fabriquez-en un vous-même aux dimensions que vous souhaitez avec des tasseaux de bois tendre sur lesquels vous pourrez punaiser, pointer ou agrafer facilement vos végétaux artificiels. Vous pourrez tout aussi bien découper des panneaux de liège, bâtir un cadre en fil de fer ou grillage, ou encore utiliser du polystyrène léger, facile à découper et habillable de fibre végétale naturelle comme du jute par exemple.

Pour l’habillage de base, choisissez un petit feuillage simple, neutre et élégant : une lierre artificielle ou une capillaire dont vous tapisserez le cadre, laissant de temps à autre s’échapper quelques branches rebelles pour un effet plus naturel. Vous pouvez également opter pour une jolie mousse artificielle !

 

Le support étant à présent habillé, vous aurez le choix entre deux options.

Pour poursuivre avec une décoration artificielle, optez alors pour quelques fleurs très graphiques et un résultat final tout de blanc et camaïeu de vert – un viburnum élégant, une espiègle tête d’allium , une romantique renoncule. Vous pourrez préférer de délicates fleurs séchées, quelques graminées, de petits sujets vieux rose pour un résultat tout en douceur.

Ou vous pourrez utiliser votre cadre pour y planter quelques fleurs fraîches, plus ou moins éphémères, renouvelant sans cesse le décor, l’ambiance :

de la bruyère qui séchera en place,

quelques baies de skimmia, une poignée de roses encore en boutons.

Notre sélection pour une décoration murale végétale apaisante

Chute capillaire artificielle gris vert 70 cm

Kalyste

9,95 €

Renoncule 3 fleurs assorties artificielles vert-blanc H.62 cm

DPI

5,50 €

Tige d'allium artificielle blanc/vert H.43 cm

Kalyste

3,95 €

18 mini plantes d'intérieur pour une déco tendance

Lire la suite

10 plantes graphiques pour votre intérieur

Lire la suite