Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Dahlia : variétés, plantation et entretien

Dahlia : variétés, plantation et entretien

Quelle fleur formidable que le dahlia ! S’épanouissant toute la belle saison et jusqu’au cœur de l’automne, cette plante à tubercule aux mille formes et coloris orne autant les massifs, que les potagers ou les bouquets. Cerise sur la gâteau : le dahlia est une plante des plus faciles à cultiver !

Présentation du dahlia

Le dahlia est un bulbe vivace grâce à ses racines charnues : un faisceau de tubercules dodus, oblongs, qui se réunissent en un point d’où partent les tiges. Celles-ci, très nombreuses et ramifiées forment un vrai buisson de 20 cm à presque 2m de haut, qui se couvre de fleurs se renouvelant sans cesse de juillet jusqu’à l’arrivée des grands froids. Jaune, orange, écarlate, rose, mauve, blanche… qu’elles soient pastel ou flamboyantes, tous les coloris à l’exception du bleu ornent les fleurs des dahlias.

Le dahlia est une fleur typique des jardins à la fois graphique et haute en couleur, resplendissante aussi bien en massif que comme fleur à couper. C’est toutefois aujourd’hui une plante très moderne. La création variétale a été telle (on recense près de 20 000 variétés) que les plantes présentent une diversité de leur forme permettant d’orner tous les lieux du jardin : les fonds des massifs ou bien les bordures et rocailles, les talus, les potées et jardinières. Se mariant avec des graminées, les dahlias aux fleurs simples offrent un aspect très naturel tout comme certaines variétés peuvent apporter une touche raffinée à certains décors végétaux.

Le dahlia est également une superbe fleur à bouquets. Dans le langage des fleurs, il véhicule un message de reconnaissance : « vous me rendez heureux ». Les tiges de dahlias se cueillent lorsque les fleurs sont à mi-épanouissement. Effeuillez les bas des tiges (aucune feuille ne doit être dans l’eau) et recoupez-les en biseau. Utilisez un conservateur pour fleurs coupées pour profiter longtemps de vos bouquets

Le saviez-vous ? Le dahlia était déjà cultivé par les Aztèques pour leurs rituels religieux et pour leur pharmacopée. C’est aujourd’hui encore la fleur emblème du Mexique.

Espèces et variétés de dahlia

Il existe de par le monde trente espèces de dahlia et plusieurs milliers de variétés. Les professionnels classent celles-ci en 13 groupes. Voici les plus communes d’entre elles :

– Les dahlias décoratifs : les plus communs et les plus divers ! Les fleurs sont très variées (pouvant atteindre 25 cm de diamètre et plus), mais toutes sont doubles et leur poids nécessite le tuteurage des plantes qui les portent.

– Les dahlias cactus et semi-cactus : leurs grosses fleurs doubles ne forment pas de boules et se distinguent nettement par des pétales pointus et effilés, parfois ébouriffés. Ces dahlias cactus peuvent être nains (40-60 cm) ou hauts : 1-1,5 m selon les variétés.

– Les dahlias lilliputs ou dahlias pompons : très faciles à reconnaître, les petites fleurs (4-6 cm de diamètre) de ces variétés ont des pétales tuyautés qui composent des boules compactes en forme de nids d’abeille très serrés. Elles sont réputées pour leur très bonne tenue en vase.

– Les dahlias collerette ou « à fleur d’anémone » : on trouve deux types de ces dahlias : ceux de haute végétation et à grandes fleurs et ceux qui présente une taille plus moyenne. Mais vous reconnaîtrez toujours leurs fleurs : simples, elles portent une rangée de pétales larges et ovales, puis, autour du cœur jaune, une rangée, une collerette de pétales courts, étroits, irréguliers, souvent d’un coloris différent.

– Les dahlias nains : le dahlia nain se caractérise par un port compact et des tiges courtes de 20 à 45 cm environ. Il est donc parfait pour la culture en pot. Il offre des fleurs doubles ou simples aux coloris variés (rouge, rose, bicolore…) qui se renouvellent sans cesse.

Semis et plantation du dahlia

Où installer les dahlias ?

Ces plantes acceptent tous les sols des jardins, mais préfèrent les terrains riches et bien drainés. Ils s’épanouissent au soleil. Veillez simplement à les implanter à l’abri du vent.

Il existe des variétés de dahlia que l’on peut semer : dahlia nain d’Unwin, ‘Mignon’… Vous sèmerez alors les graines en mars, au chaud et en terrine pour repiquer en godets les plants. Élevez-les dehors sous un tunnel,ou un châssis. Vous pourrez alors les installer directement en place.

Pour planter vos dahlias, en pot ou à racines nues… patientez ! Cette superbe plante étant gélive, vous ne l’installerez qu’après les derniers grands risques de gel.

Comment planter le dahlia ?

– Faites des trous de 15 à 20 cm de diamètre et de profondeur. Comptez un espacement de 40-60 cm pour les variétés de petite taille et de 80-100 cm pour celle de grand développement.

– Pensez, pour les variétés hautes, à installer un ou des tuteurs au moment de la plantation.

Astuce Jardiland : et si on hâtait la culture du dahlia ? Il est en effet tout à fait possible de faire démarrer la végétation de cette plante à l’abri du gel. Comment ? En mars-avril, installez les tubercules dans de grands pots remplis de sable et de terreau mélangés en parts égales que vous placez dans un endroit hors gel et lumineux. Arrosez et élevez vos plants jusqu’à leur installation dans le jardin. On estime qu’ainsi la floraison débutera un mois plus tôt que lors d’une plantation directement en pleine terre.

Culture et entretien du dahlia

Pendant toute sa période de floraison, le dahlia n’est pas une plante exigeante. Vous pourrez néanmoins le chouchouter avec quelques soins facultatifs :

– Pour obtenir des dahlias beaux et vigoureux, tuteurez les branches, apportez de l’engrais liquide ou granulé, paillez les massifs et parterres, arrosez régulièrement.

– Prolongez la floraison (et conservez un aspect plus esthétique à la plante) en supprimant les fleurs fanées.

Astuce Jardiland : comment obtenir de plus grandes fleurs ? Il suffit pour cela d’ébourgeonner le dahlia, c’est-à-dire de retirer au ciseau ou au sécateur (ou à la pointe de l’ongle) tous les boutons de fleurs auxiliaires pour ne laisser que le principal, en bout de tiges.

Hivernage du dahlia

Le dahlia ne supporte pas le gel. Même en climat doux, il est conseillé de rentrer les dahlias au sec, car c’est ainsi qu’ils connaissent le meilleur repos végétatif. Voici la marche à suivre :

– Après les premières gelées, rabattez les plantes à 15 cm au-dessus du sol.

– Avec une fourche-bêche, en la cernant et la soulevant délicatement, retirez la souche du sol.

– Secouez les souches afin de les débarrasser du plus de terre possible et placez-les dans des cagettes dans un endroit sec, frais (pas plus de 6-8 °C) et hors gel.

Conseil Jardiland : pensez à attacher une étiquette indiquant le nom de la variété à une tige de chaque souche pour pouvoir facilement les reconnaître !

Maladies et parasites du dahlia

Au jardin amateur, le dahlia peut connaître quelques soucis (une attaque de pucerons, d’oïdium), mais rien de préoccupant ni ne nécessitant un traitement. Veillez simplement, au démarrage des plants, à protéger les jeunes pousses des dahlias de l’appétit des limaces et des escargots.

Notre sélection

Dahlia Saint Martin x1, calibre 1

5,95 €

Dahlia Kelsey Annie Joy x3, calibre 1

5,95 €

Dahlia Nain Simple Heroine Cal I

2,95 €

Campanule : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

La plante du mois : Azalée du Japon

Lire la suite