Sauge aromatique : variétés, plantation, utilisation et bienfaits

Sauge aromatique : variétés, plantation, utilisation et bienfaits

La sauge aromatique est connue depuis l’Antiquité pour ses différentes vertus. Elle est utilisée en cuisine mais aussi en cosmétique et en médecine. Il existe de nombreuses espèces de sauge aromatique qui offrent des parfums, des goûts et des aspects différents. Elles bénéficient également d‘un attrait décoratif et ornemental certain.

La sauge aromatique et ses différentes variétés

La sauge ou Salvia en latin, qui signifie sauver et plus largement guérir, comprend plus de 700 espèces et variétés différentes dont une dizaine sont indigènes en Europe, comme la sauge des prés. Certaines sont annuelles, d’autres vivaces ou arbustives, à feuillage caduc ou persistant.

 

La sauge aromatique est utilisée depuis l’ancienne Egypte et a traversé les siècles jusqu’à nos jours. Elle était également très appréciée dans la Grèce Antique ainsi qu’à l’époque de Charlemagne qui en ordonne même la culture. Le Roi-Soleil lui-même en buvait une infusion tous les matins. Cela explique peut-être qu’il soit l’un des rares rois de cette époque à avoir dépassé les 75 ans. Car, outre leur arôme et leur caractère décoratif, certaines sauges aromatiques possèdent aussi d’incroyables vertus médicinales notamment sur la digestion et les maux de la ménopause.

La sauge se retrouve dans toutes les zones tempérées. La plupart des sauges apprécient les lieux très ensoleillés où les sols sont bien drainés.

 

Parmi la large diversité de sauge aromatique, la variété ‘officinale’ reste la plus connue, même si la réputation d’autres espèces n’est plus à faire. Très appréciée en cuisine, elle arbore un port dressé et des feuilles ovales et persistantes.

 

Les autres variétés de sauges aromatiques se différencient les unes des autres par la couleur de leur feuillage : vert bleuté, ‘dorée’ ou ‘pourpre’.

 

Dans tous les cas, elles offrent à la floraison de petites fleurs de 2 cm de long, regroupées en épis et de couleur bleu violacé. Outre l’officinale, la variété ‘sclarée’ est également utilisée en cuisine mais aussi pour la préparation d’huiles essentielles.

Astuce Jardiland : Envie d’originalité ? Succombez pour la surprenante plante aromatique sauge ananas, dite ‘elegans’ ou les parfums de cassis et d’anis des sauges ‘discolor’ et ‘guaranitica’.

 

Toutefois, nombre de sauges sont uniquement ornementales et apportent légèreté et couleur dans les massifs et les rocailles avec des fleurs aux coloris variés allant du bleu au blanc en passant par le rose, le rouge ou le jaune.

 

Vous souhaitez en savoir plus, découvrez notre article Quelle sauge ornementale pour mon jardin ?

Sauge officinale

À partir de 9,95 €

Sauge officinale pourpre

À partir de 9,95 €

Sauge officinale dorée

À partir de 3,95 €

Comment la planter ?

Où la cultiver ?

 

Les sauges aromatiques sont des vivaces rustiques qui apprécient le soleil et un sol léger et surtout bien drainé. Elles s’épanouiront donc parfaitement dans une rocaille, un massif minéral ou un jardin méditerranéen.

 

Elles peuvent aussi bien être installées en pot qu’en pleine terre. Vous pourrez les associer dans un carré potager avec différentes herbes aromatiques mais aussi des légumes. A proximité des navets et des choux, la sauge éloignera la piéride, un papillon blanc redouté des jardiniers. Son parfum permet également de masquer l’odeur des carottes pour lutter contre une espèce de mouche particulière, grand ennemi de ce légume.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez comment créer son carré potager.

Quand et comment la semer ou la planter ?

 

Les graines de sauge aromatique peuvent se semer en pleine terre de préférence fin avril ou en mai en espaçant les graines de 50 cm environ. Recouvrez les graines de terre ou de terreau et arrosez en pluie fine. Dans l’idéal, planter 3 à 4 graines dans le même trou.

 

Vous pouvez protéger vos semis en les mettant à l’abri sous un tunnel de croissance ou une mini serre. La température nocturne ne doit pas être inférieure à 7°C.

 

Pour le semis des graines en pot, privilégiez un contenant de 20 cm de profondeur, percé en son fond pour que l’eau ne stagne pas au niveau des racines.

Une fois les pousses sorties, conservez uniquement le plant le plus fort.

 

Pour planter la sauge, trempez le contenant dans de l’eau pour humidifier la motte. Vous pourrez ainsi la retirer plus facilement.

Creusez un trou et, si votre sol est peu drainé, ajoutez des billes d’argile ou des graviers afin de faciliter le ruissellement de l’eau et ne pas noyer les racines.

Il faut que le haut de la motte arrive au niveau du sol. Recouvrez de terre, tassez puis arrosez.

 

Si vous installez plusieurs plants, prévoyez un espacement de 50 cm entre eux.

 

Conseil Jardiland : Il est recommandé de pailler le pied de la sauge la première année afin d’éviter les mauvaises herbes et en cas de grands froids.

Comment l’entretenir ?

Aussi simple d’entretien que de plantation, la sauge officinale ne vous demandera pas beaucoup de soin. En pleine terre, l’arrosage est surtout nécessaire en cas de grosse sécheresse. En pot il faut arroser régulièrement mais modérément.

 

Par ailleurs, comme elle supporte aisément des températures allant jusqu’à -10 à -15°, elle n’aura pas besoin d’être particulièrement protégée. De son côté, la sauge sclarée est une plante bisannuelle et se ressème seule année après année.

 

Vous pourrez simplement supprimer les hampes de fleurs fanées. Au printemps, n’hésitez pas à faire un apport de compost en surface et à tailler les tiges de la sauge. Elle conservera ainsi son port un peu touffu et regagnera en vigueur pour les nouvelles pousses.

 

Vous pourrez récolter la sauge quand les feuilles sont bien formées, selon vos besoins, entre le printemps et l’automne mais avant les gelées.

Astuce Jardiland : Pour pouvoir utiliser la sauge en hiver, il suffit de la faire sécher en été en coupant les tiges et en les suspendant tête en bas dans un endroit sec.

 

La sauge est une vivace pouvant vivre entre 5 et 10 ans. Toutefois, elle perd ses arômes au fur et à mesure des années. Nous vous recommandons donc de renouveler vos plants régulièrement.

 

La sauge est peu sujette aux maladies et aux attaques d’insectes si ce n’est à l’oïdium ou à la pourriture grise que vous pourrez éviter ou soigner avec un traitement adéquat.

Ses bienfaits et différentes utilisations

Les feuilles aromatiques de sauge, fraîches ou séchées, sont souvent utilisées en cuisine pour parfumer les plats. Elles apportent un goût puissant, légèrement amer et camphré.

On prête aussi à la sauge aromatique un bienfait nutritionnel et thérapeutique puisqu’elle est riche en vitamine K, en fer et en antioxydants.

La sauge en cuisine

 

Pour la cuisine, elle s’accorde particulièrement bien avec de la viande comme la volaille, le porc ou le veau et peut tout autant accompagner un poisson. Elle est un ingrédient incontournable de plats italiens traditionnels comme la piccata et le saltimbocca.

 

Les jeunes feuilles fraîches peuvent également être finement hachées puis parsemées dans des salades ou sur des légumes cuits à la vapeur afin d’apporter un arôme supplémentaire.

 

Pour sa part, la sauge ananas apportera un goût unique à vos desserts à base de fruits. Certains réalisent également des beignets avec les feuilles de sauge ou les font cristalliser dans du sucre.

Les feuilles sèches, dont le goût est plus marqué, sont plutôt indiquées afin de réaliser des farces ou peuvent être intégrées dans les pâtes à pain. Elles peuvent également aromatiser les huiles et vinaigres.

 

Astuce Jardiland : La sauge ayant des vertus sur la digestion, n’hésitez pas à en mettre quelques feuilles dans vos plats les plus riches. Cependant, elle devra être utilisée avec parcimonie par les personnes sous anticoagulant.

 

Inutile d’avoir un grand espace pour planter des herbes aromatiques ! Découvrez comment créer un jardin aromatique sur son balcon.

Les bienfaits médicinaux de la sauge

 

Au-delà de la cuisine, la sauge aromatique est également réputée pour ses nombreuses vertus thérapeutiques : antiseptique, antispasmodique, bactéricide, calmante, digestive, énergétique, stimulant pour la mémoire…

 

Depuis l’Égypte jusqu’à nos jours, elle a traversé les siècles et son succès ne s’est pas démenti. Elle est encore très utilisée en phytothérapie.

 

De manière concrète, la sauge va permettre notamment d’aider à la cicatrisation, de calmer les maux de gorge, de faciliter la digestion ou encore de soulager les piqûres d’insecte

Comment l’utiliser au quotidien ?

 

Au-delà de l’incorporer dans vos délicieuses recettes, la sauge peut donc être utilisée sous différentes formes et notamment en infusion ou en huile essentielle.

 

Pour ce qui est des démangeaisons ou des douleurs liées aux piqûres, il suffira de prendre quelques feuilles fraiches et de les frotter pour être soulagé.

 

Les infusions ou les tisanes ainsi que les gargarismes seront plutôt recommandées pour soigner les maux de gorge ou les aphtes, du fait des qualités astringentes et antiseptiques de la sauge.

 

Elles aideront également à la digestion après un repas un peu copieux et leur effet antispasmodique limitera douleurs ou crampes abdominales et intestinales.

 

La sauge sert aussi depuis longtemps pour le traitement de l’asthme et aurait des propriétés tranquillisantes, apaisant les crises survenant dans le cadre de la maladie d’Alzheimer.

La sauge a aussi été utilisée depuis toujours par les femmes pour lutter contre le phénomène de syndrome prémenstruel. Par ailleurs, il semble qu’elle agisse également de manière positive sur certains troubles liés à la ménopause en régulant la transpiration et limitant les bouffées de chaleur.

 

Enfin, la sauge est bien connue de l’industrie cosmétique. Elle entre dans la composition de certains soins capillaires afin de lutter contre les pellicules et donner davantage de brillance et d’éclat aux cheveux.

 

Elle est en outre très appréciée et utilisée dans le monde de la parfumerie car elle est un fixateur de parfum reconnu.

 

Astuce Jardiland : Pour conserver l’odeur de votre parfum plus longtemps sur la peau, frottez y une feuille de sauge.

Enfin, en huile essentielle, elle est incorporée dans certains masques pour traiter les peaux grasses ou acnéiques. Néanmoins, comme nombre d’huiles essentielles, il est préférable de demander conseil avant de l’utiliser. Celle à base de sauge contient une substance particulièrement contre indiquée pour les femmes enceintes ou les personnes épileptiques.

 

Moins utilisée dans nos plats que d’autres herbes aromatiques telles que le persil, la ciboulette, le laurier ou le basilic, la sauge aromatique mérite pourtant amplement d’être connue. Elle apporte un arôme original aux recettes et possède nombre de vertus médicinales. Sans oublier son caractère ornemental avec ses tiges fines et aériennes et sa jolie floraison en épis de fleurs de couleur bleu violacé. Toutes les sauges ne sont pas comestibles, il faudra donc faire attention lors de votre choix. La sauge aromatique se plaira généralement au soleil, en pot sur votre terrasse ou en pleine terre dans un sol bien drainé. N’hésitez pas à succomber pour cette plantes aux multiples qualités, vous ne le regretterez pas !

Recette : Dorade à la sauge au barbecue

Elle vous a fait de l’oeil chez le poissonnier et vous avez craqué pour une belle dorade. Pensez à privilégier les sauvages. Allez on se lance ensemble !

Ingrédients pour 4 personnes. Temps de préparation : 15 minutes. Temps de cuisson : 20 minutes. Niveau de difficulté : moyen

 

1.Mettez le thym, le romarin et le laurier à tremper dans de l’eau chaude une demi heure avant la cuisson. Pratiquez des incisions peu profondes sur la peau des dorades et insérez une feuille de sauge dans chacune d’elles, assaisonnez les dorades avec huile d’olive, sel et poivre. Disposez les dorades dans un panier à poisson.

 

2. Allumez votre barbecue et faites chauffer à 200° en chaleur directe. Disposez-y le thym, le romarin et le laurier égouttés et posez toutes les herbes directement sur la grille du barbecue. Refermez le barbecue et laissez sécher environ 4 minutes.

3. Mettez le panier à poisson sur le lit d’aromates, refermez le barbecue et laissez cuire 10 mn, retournez et laissez cuire encore 10 mn. Maintenez le barbecue fermé le plus possible. Pour une cuisson parfaite, insérez juste derrière les ouïes un pic en bois à la verticale, si une petite résistance persiste, c’est qu’il manque un peu de cuisson. Retirez le panier du barbecue, retirez les poissons et servez aussitôt.

 

Bonne dégustation !

Notre sélection de sauges aromatiques

Sauge officinale

À partir de 1,95 €

Sauge officinale

À partir de 3,95 €

Sauge officinale dorée

À partir de 5,48 €

Sauge officinale pourpre

À partir de 3,95 €

Comment cultiver les plantes aromatiques ?

Lire la suite

Comment bien préparer la terre pour le potager ?

Lire la suite

Comment conserver vos plantes aromatiques ?

Lire la suite