Créer son carré potager

Créer son carré potager

Il suffit d’un petit coin de jardin pour cultiver quelques légumes. Avec le potager en carré, vous pouvez vous faire plaisir rapidement et simplement, sans vous lancer dans le grand jardinage ! Voici les grands principes…

Présentation du potager en carrés

À tout seigneur, tout honneur : c’est un jardinier américain, Mel Bartholomew, qui a popularisé la technique du potager en carrés dans son ouvrage « Square Foot Gardening » publié pour la première fois en 1981.
Les grands principes de cette méthode sont extrêmement simples :
– Un potager en carrés est délimité par des bordures.
– Les bordures forment un grand carré de 1,20 de côté afin de pouvoir atteindre le centre sans difficultés.
– Ce grand carré est ensuite divisé en 16 petits carrés de 30 cm de côtés pour la méthode américaine ou en 9 carrés de 40 cm pour la méthode française. (Les carrés ne doivent pas faire moins de 30 cm de côté. L’expérience à démontrer que le jardinage en carrés perd de son efficacité quand les carrés sont plus petits).

Ses principaux avantages

– Il n’est pas nécessaire d’avoir un grand espace (une terrasse suffit), mais il est possible d’en réaliser dans un grand jardin.
– Peu importe que la terre du jardin soit de « mauvaise » qualité : les cultures sont réalisées dans les carrés, où le sol est amélioré.
– Les besoins en eau sont nettement limités pas besoin d’engrais ni de pesticides : méthode 100% naturelle !
– Nul besoin d’éclaircissage, économique en graines, les principales difficultés du jardinage sont supprimées : seul reste le « jardin plaisir ».
– On peut commencer en toute saison.
– Tout le monde peut pratiquer : les enfants adorent jardiner dans ces petits espaces.
– Les cultures sont très resserrées et les herbes indésirables n’ont plus la place pour se développer. Le désherbage est donc très limité.
– Le temps passé à l’entretien du jardin est considérablement réduit et le jardinage est un vrai moment de plaisir.

Les différents modèles de carré potager

– Carré potager « au sol » : Généralement vendu en kit avec un film géotextile. L’idéal est qu’il ne dépasse pas 2 m de large pour que toutes les plantations soient accessibles en tendant les bras.
– Carré potager « surélevé » : Idéal pour les personnes âgées ou souffrant du dos car à hauteur de travail. Attention, plus il sera haut, plus il devra être solide pour supporter le poids de la terre.
– Carré potager « en escaliers » : Permet de varier les hauteurs de vos plantations. Disposez sur la marche la plus haute les plantes ayant besoin de la plus belle exposition et de la plus grande profondeur de terre.

L’installation de son carré potager

Un emplacement ensoleillé

Placez votre carré potager au soleil, dans un endroit dégagé et chaud. La meilleure exposition est le sud, sud-est ou sud-ouest. Les plantes les moins exigeantes (laitues, épinards, bettes) se contenteront de 4 heures de soleil dans la journée contre 6 à 8 heures pour les plus gourmandes en soleil comme les tomates.

Préparer son carré potager au jardin

La surface sur laquelle vous souhaitez placer votre carré doit être propre avant d’y effectuer vos plantations. Pour cela bêchez et enlevez les mauvaises herbes en amont. Une fois le cadre en bois bien positionné, enfoncez dans le sol la partie des 4 cornières d’angles qui dépasse. Ceci afin de le mettre bien de niveau si votre sol est légèrement pentu.

Fixez le feutre géotextile aux parois (en l’agrafant ou clouant), ce dernier permet de laisser passer l’eau et d’empêcher le terreau de partir. Ensuite remplissez-le d’un terreau spécial pour carré potager. La formule de ce terreau est idéale : elle contient de la terre végétale afin de stabiliser le milieu de culture ainsi que de l’engrais organique et du fumier de cheval afin d’apporter les éléments nutritifs nécessaires aux végétaux pendant plusieurs semaines. Ce terreau permettra un développement harmonieux des tomates, salades, herbes aromatiques, fraisiers… Délimitez vos carrés selon la méthode américaine ou française (30 ou 40 cm de côté). Laissez entre chaque carré potager un espace d’un mètre minimum pour pouvoir y travailler à votre aise (prévoir l’espace pour votre brouette, matériels etc). Vous pourrez matérialiser les allées qui séparent chaque carré par du gravier, des planches de bois, de l’herbe, du film de paillage, etc. Il ne reste plus qu’à commencer vos plantations !

Préparer son carré potager sur balcon

Dans un carré potager sur balcon le volume de substrat peut être faible. Il est donc nécessaire d’avoir un sol qui offre tous les éléments nutritifs et indispensables à leur croissance. C’est pourquoi le terreau spécial pour carré potager répond parfaitement à ces contraintes.
Les étapes de plantation :
– Vos contenants doivent être pourvus de trous d’évacuation pour le surplus d’eau.
– Déposez un feutre géotextile qui laisse passer l’eau et empêche le terreau de partir (sauf pour les carrés en plastique et en acier ce n’est pas utile).
– Installez sur 3 à 5 cm d’épaisseur des billes d’argile pour réaliser un bon drainage.
– Versez votre terreau spécial carré potager.
– Délimitez vos carrés selon la méthode souhaitée.
Il ne reste plus qu’à commencer vos plantations !

Que planter dans un potager en carré ?

Tout ce que vous aimez bien sûr ! La taille des carrés vous restreindra uniquement dans le volume de vos plantations. Ainsi, dans un carré de 30 cm, vous planterez une vingtaine de plants de betteraves, une cinquantaine de radis ou de carottes, une dizaine d’épinards ou de persil. Par contre, un seul plant d’aubergine, de chou, de brocoli, de melon ou de tomate par carré. Certaines variétés demandent peu de temps pour mûrir vous pourrez donc enchaîner très vite avec une autre variété. Des légumes très divers et en toute saison garantis !

Pensez aux «mini-légumes» qui se prêtent parfaitement à la culture en carré, prenant peu d’espace ils donneront une belle production. Ils sont à cultiver selon les règles propres à chaque famille de plantes. Ils ont certes une croissance un peu plus rapide, mais offrent un choix très vaste. Beaucoup de légumes possèdent leurs homologues miniatures. C’est le cas des mini-choux, mini-navets, des mini-courgettes, des mini-endives, mini-aubergines, mini-haricots, mini-salades, mini- carottes, mini-maïs… De plus si les enfants sont toujours impressionnés par les fleurs et légumes géants, ils le sont tout autant lorsqu’il s’agit de légumes à leur taille.

La bonne association ;  il y a certaines bonnes associations de légumes que l’on peut semer et planter côte à côte, afin d’éviter certaines maladies ou insectes nuisibles car elles se protègent entres elles. Au contraire, il y a certaines associations qui sont néfastes et qu’il faut à tout prix éviter.

La rotation des cultures ; La rotation des légumes est au coeur du succès de cette méthode, elle évite l’épuisement de la terre des carrés par des légumes ayant les mêmes besoins nutritifs.

Des fleurs dans mon carré ; On n’hésite pas aujourd’hui à mélanger fleurs et légumes au potager, pour l’esthétique, mais également pour les synergies qui se mettent en place (ainsi, la protection des tomates par les oeillets d’Inde, ou bien le « piège à pucerons » que constitue un simple pied de capucine).
Les fleurs participeront également à la rotation des cultures, et attirent les insectes pollinisateurs : un bon point.
Veillez juste à ne pas planter des fleurs trop encombrantes, qui priveraient les légumes de soleil, et optez par exemple pour des variétés naines. Et bien sûr, les variétés retombantes améliorent l’esthétisme de votre carré en masquant une partie des planches.

Bien placer les différentes plantes dans son carré

Dans un espace aussi restreint, il faut savoir gérer au mieux les besoins de chaque plante. Outre qu’il ne faudra pas négliger l’arrosage, il faut nécessairement contrôler les quantités de chaque plantes à installer dans son carré.
Vous répartirez donc régulièrement vos plants ou semis (4 rangées de 4 graines pour faire 16, ou bien 5 plants disposés comme les 5 points sur la face d’un dé…)
– 1 plant : Aubergine, choux (brocoli, pommé), concombre, courgette, melon, poirée, poivron, tomate.
– 3 à 4 plants : Chicorée, maïs doux, pois, mangetout.
– 5 plants : Ail, betterave, céleri-branche, épinard, haricot, laitue, navet.
– 9 plants : Carotte, cerfeuil, échalote, oignon, persil, poireau.
– 16 plants : Radis, roquette
– 25 plants : Cresson, mâche

L'arrosage

Les espèces cultivées en pots ou en bacs souffrent plus rapidement de la sécheresse et de la chaleur. Pour une exposition ensoleillée, arrosez quotidiennement en fin de journée dès que les températures dépassent 22 °C. Au-dessus de 25 °C, arrosez matin et soir. Pour un arrosage régulier et pour des légumes qui supportent difficilement les irrégularités d’arrosage (melons, courgettes ou tomates), la solution idéale consiste à installer un système d’arrosage goutte à goutte, couplé à un programmateur. Cette technique évite les pertes d’eau par ruissellement et le sol reste souple. C’est aussi la solution idéale pour passer des vacances tranquilles !

Notre sélection

Carre potager POTHOS

Forest Style

38,95 €

Escalier à Légumes avec feutre mélèze brut

Robin Hood®

54,95 €

Carré potager système modulable Manhattan

54,90 €

Amender sa terre de manière naturelle

Lire la suite

Comment bien préparer la terre pour le potager ?

Lire la suite