Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Courgette : semis, plantation et entretien

Courgette : semis, plantation et entretien

Impossible d’imaginer un jardin d’été sans courgettes ! D’autant que ce légume est très productif et que sa culture est un vrai jeu d’enfant.

Présentation de la courgette

Comme ‘Jak O Lantern’, ‘Pomme d’or’, ‘Spaghetti’ et diverses autres variétés, la courgette fait partie des courges pépons. Elle s’en différencie toutefois par l’usage culinaire que l’on en fait. En effet, contrairement aux courges, ces fruits sont récoltés encore très jeunes, lorsque leur peau est très fine et que les graines sont à peine formées. On récolte donc les courgettes toute la belle saison ce qui leur vaut encore parfois le surnom de « courges d’été ».

La courgette est une plante annuelle aussi généreuse par l’abondance des fruits qu’elle offre (on estime que deux pieds sont suffisants pour satisfaire une famille de 4 personnes) que par ses proportions. Très vigoureuse, elle forme très vite une touffe dressée et buissonnante constituée de larges feuilles qui se renouvellent sans cesse. Ce faisant, ses rameaux se prolongent permettant à la plante d’atteindre 1 m et plus d’envergure. Cet encombrement dépend des variétés, certaines, au développement plus restreint, se voient ainsi dénommées « non coureuses ».

La plante se développe très rapidement et s’orne tout aussi vite de fleurs en larges trompettes d’un orange éclatant. Les fleurs mâles apparaissent un peu avant les fleurs femelles qui se reconnaissent à leur pédoncule légèrement renflé. Ce sont les premières que le jardinier peut cueillir pour les déguster, farcies de fromage ou de purée de pois chiche ou en beignets, comme on le fait dans le pays niçois.

Espèces et variétés de courgette

Longue, ronde, verte ou jaune, la courgette se décline en de multiples variétés ! Voici quelques-unes de nos préférées :

Courgette ‘Non coureuse d’Italie’ : comme son nom l’indique, cette courgette possède un port dressé. Il s’agit d’une variété traditionnelle encore surnommée « Coucourzelle ». Elle est précoce et productive et présente des fruits allongés, vert foncé, marbrés de vert clair.

Courgette ‘Non coureuse des maraîchers’ : bien buissonnante, cette variété classique produit en abondance des fruits assez reconnaissables par leur forme de massue et par leur coloris : vert strié de blanc avec des raies crème.

Courgette ‘Ronde de Nice’ : comme le nom de cette courgette l’indique, cette courgette non coureuse, hâtive, offre des fruits tout ronds réputés pour la finesse et la saveur de leur chair.

Courgette ‘Lungo Bianco’ : on nomme encore cette courgette « Blanche de Sicile ». En effet, ses fruits longs sont d’une jolie teinte crème.

– Courgette ‘Verte de Milan’ : très productive, non coureuse, précoce… cette variété a beaucoup d’atouts. Elle fournit des fruits assez longs (18-20 cm) d’un vert si sombre qu’il lui vaut aussi le nom de ‘Black Beauty’.

– Courgette ‘Greyzini’ : cette variété traditionnelle est encore appelée « Grisette de Provence ». Très productive et précoce, elle offre des fruits longs, vert clair légèrement strié de vert foncé. Buissonnante, elle est non coureuse.

Semis et plantation de la courgette

La courgette est originaire des zones tropicales. Elle est donc frileuse et sa végétation est impitoyablement détruite par le gel. Il est impératif de n’installer les pieds de courgette en pleine terre sans abri que lorsque les derniers risques de gel sont passés.

Il est possible de faire les semis au chaud (18-20 °C) en enfonçant d’environ 3 cm, trois graines dans un godet rempli de terreau. À moins de vivre dans des régions aux hivers doux ou de pratiquer une culture sous serre ou autre abri, patientez avant de faire des semis : attendez avril-mai. En effet, si la chaleur active la germination des graines de courgettes, les conditions de nos intérieurs défavorisent la croissance des plants. En cause, un excès de chaleur et de sécheresse et le manque de luminosité naturelle. Vous mettrez en terre les pieds de courgette issus de ces semis dès qu’ils seront dotés de deux vraies feuilles, en les espaçant de 80-100 cm.

Privilégiez toujours le semis direct en pleine terre, par poquets de 3 graines qui fournissent des plantes vigoureuses, bien adaptées au terroir du jardin. Attendez pour ces semis que les dernières gelées soient passées et que le sol soit suffisamment réchauffé. On estime que la fin de la floraison des aubépines et du cytise donne le départ des plantations de la courgette.

Culture et entretien de la courgette

Cette plante ne demande quasiment aucun entretien. Ainsi, contrairement aux concombres, aux cornichons ou melons, la courgette ne nécessite aucune taille, son port étant buissonnant et non rampant.

Vous veillerez simplement à assurer un arrosage suivi aux plants jusqu’à leur complet développement. Paillez le sol autour des courgettes afin que celui-ci conserve au mieux sa fraîcheur.

Récolte de la courgette

Comme les autres courges pépons, la courgette peut être récoltée à maturité. Sa peau devenue coriace protège une chair devenue ferme dont le centre est occupé par des graines dures. Ces fruits (qui peuvent alors se conserver de nombreuses semaines) se prêtent ainsi à la confection de purées et de veloutés.

On préfère généralement cueillir les fruits lorsqu’ils sont très jeunes, faisant de 10 à 20 cm. Notez que la récolte des courgettes très jeunes stimule la productivité de la plante, semblant l’inciter à fleurir et à fructifier de nouveau.

Maladies et parasites de la courgette

Comme toutes les plantes de la famille des Cucurbitacées, la courgette souvent affectée par un champignon : l’oïdium. Cette maladie est encore appelée « blanc » ou « meunier » parce que les feuilles atteintes se couvrent d’un voilage poudreux et blanc avant de se dessécher.

Pour prévenir et traiter cette maladie, pulvérisez du soufre mouillable sur les feuilles. Cette substance est totalement naturelle. Ce sont ces vapeurs qui vont lutter contre les champignons en empêcher leur développement dans les tissus végétaux et en renforçant les défenses naturelles de la plante contre cet envahisseur. Attention toutefois : interrompez les traitements dès que les températures dépassent 26 °C. Au-delà, on peut observer une phytotoxicité du soufre qui se traduit par des brûlures du feuillage.

Le saviez-vous ? L’oïdium est assez spectaculaire… mais n’affecte que peu les plantes, ne les empêchant ni de produire un nouveau feuillage, ni de nouveaux fruits ! Il s’agit en effet d’une maladie de « vieillesse ». Les jardiniers qui tolèrent l’oïdium ne constatent en général aucune baisse de la productivité des courgettes.

Notre sélection

Courgette pâtisson blanc

Fourche & Compagnie

3,00 €

Courgette verte non-coureuse d'Italie

Fourche & Compagnie

3,00 €

Caillard - Courgette De Nice A Fruit Rond

Caillard

4,50 €

Basilic : semis, plantation et culture

Lire la suite

Rhubarbe : semis, plantation et entretien

Lire la suite