Composition d’une jardinière de fleurs : les bonnes associations

Composition d’une jardinière de fleurs : les bonnes associations

Vous rêvez pour cet été d’un balcon débordant de fleurs ? Vous rêvez de compositions florales pleines de gaieté, de fraîcheur ou d’originalité ? Découvrez comment concevoir la composition d’une jardinière harmonieuse, en mêlant plantes fleuries et plantes vertes, en associant à bon escient les couleurs et les ports et en sélectionnant, selon les cas, des végétaux adaptés au soleil ou à l’ombre. Quelques choix judicieux, quelques gestes simples… rien n’est plus facile que d’avoir un balcon fleuri tout l’été !

Quelques principes de base pour la composition d’une jardinière

Quelques principes de base peuvent vous aider à réussir de superbes compositions fleuries pour égayer votre balcon.

 

En premier lieu, veillez à réunir dans une même jardinière des plantes ayant des besoins similaires en ensoleillement et en eau.

Ensuite, si vous plantez différents végétaux, il sera nécessaire d’harmoniser leurs couleurs : camaïeux ou contrastes, tout est possible à condition d’avoir soigneusement réfléchi. Si vous êtes adepte des contrastes, l’ajout de feuillages ou de fleurs blanches contribue à adoucir l’ensemble et à former un tout harmonieux.

Dernier aspect auquel on pense moins, il est souvent très intéressant de regrouper dans une même jardinière des plantes aux ports différents. Par exemple, une plante à port retombant, cascadant hors de la jardinière, est toujours du plus bel effet à côté de plantes à port trapu ou plus vertical.

Quelles plantes et fleurs choisir pour le balcon ?

Dans l’aménagement de votre balcon, comme dans tout aménagement extérieur, la réussite passe avant tout par un choix judicieux de fleurs pour vos jardinières.

 

Les plantes fleuries traditionnelles des balcons

De nombreuses plantes traditionnelles des balcons demandent une exposition ensoleillée.

Géraniums des balcons (en réalité des pélargoniums), au port retombant ou non, dont les coloris vont du blanc au rouge le plus foncé, en passant par tous les tons de rose.

Pétunias et surfinias, autres traditionnelles plantes fleuries en pot, à port retombant ou non. Leur palette de coloris vraiment extraordinaire fait leur succès.

Bidens aux tiges souples, portant des fleurs souvent jaunes, mais parfois blanches ou orange.

Verveines annuelles, aux floraisons lumineuses, roses, violettes, rouges ou blanches.

Lobélias, au port généralement retombant, aux floraisons légères, le plus souvent bleues ou violettes.

Bacopas, au port généralement retombant, aux petites fleurs blanches, mauves ou roses.

 

Si votre balcon est ombragé, vous pouvez planter :

Impatiens de Nouvelle-Guinée, illuminant les jardinières grâce à leurs jolies fleurs blanc neige ou de couleurs très vives, presque fluo (rose fuchsia, orange, rouge).

Bégonias tubéreux, au port buissonnant, dressé ou retombant (Begonia pendula), disponibles dans différentes couleurs, par exemple de très jolies nuances pastel.

Fuchsias, en particulier des fuchsias nains.

Et aussi lobélias et bacopas qui s’accommodent du soleil comme de la mi-ombre.

Les plantes vivaces moins traditionnelles

En dehors des traditionnelles plantes de balcon, de nombreuses plantes vivaces peuvent se planter en pot ou en jardinière.

 

Au soleil, vous pouvez planter par exemple : des lavandes naines, des népétas aux légers épis bleutés, des gauras nains, des anthémis (la classique marguerite blanche), des phlox, des rudbeckias jaune d’or, des campanules des murets et bien d’autres encore.

 

À l’ombre, optez pour des géraniums vivaces (qui n’ont rien à voir avec les traditionnels géraniums des balcons), disponibles dans divers tons de bleus, mauves, roses et blancs. Pour une grande jardinière, pensez également aux astrances dont les fleurs sont magnifiques.

Enfin, n’oubliez pas de choisir quelques plantes au feuillage décoratif. Plantez par exemple la lysimaque nummulaire (Lysimachia nummularia ‘Aurea’), ou certaines variétés d’hélichrysum (Helichrysum petiolare) et de dichondra (Dichondra argentea ‘Silver Falls’). Leurs petites feuilles rondes accompagneront avec grâce et adouciront vos compositions fleuries.

 

Conseil Jardiland : ces trois plantes aiment les expositions ensoleillées, mais tolèrent les situations ombragées.

 

Dans le même ordre d’idée, vous pouvez utiliser des heuchères, aux feuillages diversement colorés, et des graminées. Ces dernières font merveille pour alléger une composition et lui apporter une touche plus originale. Pensez par exemple aux diverses variétés de carex, ou encore à la petite Stipa tenuifolia, aux doux cheveux d’ange, verts au printemps, blonds en été.

Les fleurs annuelles à semer

Une façon plus insolite de garnir une jardinière d’été consiste à y semer des fleurs annuelles.

 

Semez par exemple des capucines (‘Tom Pouce’ variée), des cosmos nains, des zinnias, des œillets d’Inde, des pois de senteur nains, ou encore un mélange de type « gazon japonais » ou « prairie fleurie ».

Quelques exemples d’associations réussies

Avant de composer votre jardinière, repérez bien l’orientation de votre balcon ou de votre terrasse. Voici quelques exemples d’associations possibles en fonction de l’exposition.

 

Jardinières de fleurs pour balcon en plein soleil

Pétunias veinés de rouge et de blanc + géraniums retombants blancs + Dichondra argentea ‘Silver Falls’, pour une composition classique, mais pleine de peps.

3 petites Stipa tenuifolia + géraniums blancs + bidens jaunes ou orange, pour une jardinière aussi originale qu’ensoleillée.

Lobélias bleues et roses + verveines blanches + Helichrysum petiolare, pour une balconnière romantique.

Lavandes naines + gauras nains + anthémis, pour une composition évoquant l’été au jardin.

Jardinières de fleurs pour balcon ombragé

Fuchsia rose et blanc (‘Lady Thumb’) + impatiens rose pâle + bégonia blanc, pour une composition tout en douceur.

 

Lysimaques nummulaires ‘Aurea’ + Stipa tenuifolia (accepte la mi-ombre) + impatiens rose vif, pour une jardinière hors de sentiers battus.

 

Astrances rose foncé ou rouges (Astrantia major ‘Ruby star’) + heuchère à feuillage jaune citron (Heuchera ‘Lime Marmalade’), pour une association qui décoiffe !

 

Lobélias bleues et blanches + Dichondra argentea ‘Silver Falls’ + bacopa blanc, pour une balconnière pleine de fraîcheur.

De quel matériel aurez-vous besoin ?

Jardinières et balconnières

Il existe un choix infini de jardinières et balconnières, de toutes les tailles et dans tous les matériaux (terre cuite, fibre, bois, plastique…). Si vous en avez la place, préférez toujours une grande jardinière à une plus petite : vous pourrez concevoir des compositions plus intéressantes, vos plantes se cultiveront plus facilement et demanderont un peu moins d’arrosage.

 

Le saviez-vous ? Pour recueillir l’eau d’arrosage excédentaire, il existe des soucoupes rectangulaires pour jardinières et balconnières, comme il en existe des rondes pour les pots.

Substrat

La réussite de vos plantations dépend en grande partie du substrat utilisé. Aussi, ne lésinez pas et optez pour un terreau horticole d’excellente qualité, ou encore pour un « terreau géraniums » qui convient pour toutes les plantes de balconnières.

 

Outils de jardin

Pour composer et entretenir vos jardinières, vous utiliserez les outils de jardinage suivants : une pelle à terreau, un arrosoir et un sécateur.

Si vous devez vous absenter pendant l’été, pensez peut-être à un arrosoir automatique de vacances (moins de 100 €).

Quand et comment planter vos jardinières d’été ?

Pour semer des annuelles directement en jardinière, procédez dès la fin des gelées nocturnes, afin d’obtenir des fleurs à partir de la mi-juin.

 

Si vous repiquez des plantes achetées en godet, attendez également la fin des gelées. Vous pouvez au choix repiquer dès ce moment de très jeunes plants (les plus économiques), ou acheter et mettre en terre plus tard des plants déjà bien développés.

 

Dans tous les cas, disposez une couche drainante (billes d’argile) au fond de la jardinière, puis remplissez cette dernière de terreau. Pour repiquer une plante en godet, faites un trou dans le terreau à l’aide de votre petite pelle, installez la plante, tassez légèrement le substrat tout autour et terminez par un arrosage.

Comment entretenir vos jardinières tout au long de l’été ?

Le plus important est un arrosage très régulier, parfois quotidien, car le substrat sèche très vite dans une jardinière lorsqu’il fait chaud.

 

Pour de nombreuses plantes fleuries, des apports d’engrais réguliers (à ajouter à l’eau d’arrosage) aideront à soutenir les floraisons.

 

Pensez aussi à éliminer régulièrement les fleurs fanées pour encourager les plantes à produire de nouvelles fleurs. Dans certains cas (pétunias), il est bon de raccourcir drastiquement les tiges vers la mi-juillet pour rajeunir la plante et encourager l’apparition de nouvelles fleurs.

 

Moyennant ces quelques gestes, vos jardinières vous réjouiront tout l’été !

Comment aménager un balcon zen ?

Lire la suite

Comment installer un bac à fleurs sur le balcon ?

Lire la suite

Choisir et planter les bulbes à fleur d’été

Lire la suite