Comment palisser les rosiers grimpants

Comment palisser les rosiers grimpants ?

Fleurs simples, doubles, très doubles, esthétisme léger et gracile ou inflorescences complexes, les rosiers grimpants offre des floraisons diverses, toujours généreuses et une palette de couleurs infinie.

Des blancs purs ou ivoire, des roses du plus pâle au plus soutenu, des mauves insoupçonnables, des rouges de toutes sortes donnent le ton à de longs rameaux fleuris, à d’impétueuses lianes.

Petit tour d’horizon des types de rosiers grimpants à choisir pour habiller un mur, une pergola, une tonnelle ou une arche et des techniques de palissage.

Généralités sur les plantes grimpantes

Les plantes grimpantes n’ont pas leurs pareilles pour sublimer un décor. Un mur qui s’habille, une pergola qui se couvre, une tonnelle qui s’enchante. Selon le support, le style souhaité, les impératifs climatiques, d’exposition, de terroir, vous choisirez votre arbuste, votre liane.

Certaines plantes enrouleront leurs tiges volubiles comme le chèvrefeuille, la clématite, l’ipomée ou encore le jasmin.

D’autres fixeront leurs crampons ou leurs ventouses comme le lierre, certaines vignes vierges ou la bignone.

D’autres encore se hisseront grâce à leurs vrilles comme la tropicale passiflore.

Certaines, enfin, s’accrocheront grâce à leurs rameaux et sarments épineux ; ce sera le cas du bougainvillier par exemple, mais également des rosiers grimpants et, parmi eux, des rosiers lianes

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article généraliste pour tout savoir sur les plantes grimpantes et comment les faire grimper mais également nos sélections de 9 plantes grimpantes qui poussent vite ou de plantes grimpantes pour habiller un mur.

 

Mais, pour l’heure, revenons sur le cas précis des rosiers et comment les palisser.

Quel rosier pour habiller une pergola ?

Votre jardin abrite une pergola ou vous avez en projet d’en installer une – nous vous guidons avec notre article pour bien choisir et installer votre pergola. Vous y savourez des pauses gourmandes, vous délecterez d’instants de rêverie, de soirées en famille, de retrouvailles entre amis. Et, pour parfaire l’ambiance, vous avez décidé d’offrir un habillage végétal à votre installation.

Votre pergola devra être solide et bien ancrée au sol pour accueillir un rosier que vous choisirez à la fois souples et vigoureux.

 

Les rosiers lianes seront à réserver aux pergolas les plus robustes ou aux constructions disgracieuses à recouvrir totalement. Leurs tiges souples sont d’une longueur importante, parfois plus de 10 m et donc plus que suffisante pour habiller leur structure d’accueil qui se devra d’être résistante puisque ces types de rosiers sont au final assez lourds.

 

Piochez avec délectation dans la formidable collection de rosiers de Banks. À fleurs simples, doubles ou très doubles, blanc pur, jaune paille ou plus soutenu, le rosier de Banks n’a pas fini de vous séduire avec sa floraison certes non-remontante mais ultra-généreuse et ses lianes de près de 15 m sans épine.

Ou optez pour la délicatesse débordante d’un Paul’s Himalayan Musk et le rose tendre de ses innombrables rosettes chiffonnées.

Vous pourrez également choisir des variétés grimpantes de rosiers anglais, qui allieront port souple, dimensions plus réduites – généralement pas plus de 4 m de haut – et floraison incomparable.

 

Un New Dawn, ancien remontant et très parfumé qui teintera le jardin de rose clair de mai à novembre.

 

Ou, dans la collection David Austin, The Pilgrim et ses grosses roses très doubles toutes en dégradé de jaunes.

 

Dans ce type d’habillage il s’agira d’accompagner le rosier choisi plus que de le maîtriser, le but étant d’apporter une couverture vigoureuse.

 

Nous revenons dans la suite de cet article sur les techniques possibles d’accrochage, tuteurage et palissage.

Comment palisser un rosier grimpant ?

Pour habiller un mur, une pergola toujours mais également une petite tonnelle, une gloriette ou encore une arche, vous pourrez choisir parmi un vaste panel de rosiers grimpants en fonction de la couverture souhaitée, de sa hauteur, de son esthétisme, etc. Votre choix fait, viendra le moment d’installer votre arbuste et de le fixer à son support car les rosiers ont besoin d’être attachés et guidés pour grimper. Quel que soit le support choisi vous appliquerez le principe du palissage c’est-à-dire que vous accompagnerez les branches charpentières – les branches principales, celles qui forment la structure principale de votre arbuste – puis structurerez et distribuerez les branches secondaires, les tiges latérales, celles qui porteront les roses.

Contre un mur

 

Si vous souhaitez installer votre rosier contre un mur, prévoyez 40 cm de distance entre ce dernier et votre plant. Si vous installez plusieurs rosiers, laissez 2 à 3 m de distance entre chaque sujet.

La première année, avec un plant peu développé, vous vous contenterez de le fixer avec un lien souple, qui ne blessera pas le jeune végétal, à un tuteur provisoire.

Ce n’est que lorsque les rameaux seront assez longs que vous pourrez commencer à former et guider votre rosier.

Pour ce faire vous aurez prévu d’habiller le mur avec un treillage fixé au mur ou un maillage composé de fils ou de câbles tendus. Dans ce dernier cas, prévoyez de placer des guides horizontaux environ tous les 30 cm.

 

Dans tous les cas le dispositif devra être solide, bien ancré, stable, pour pouvoir accueillir les branches charpentières et installé à une distance de quelques dizaines de centimètre du mur pour permettre une bonne circulation de l’air.

Les charpentières seront délicatement arquées et attachées au fur et à mesure de leur croissance. Outre l’esthétisme du résultat, le fait de guider ces branches principales à l’horizontale encouragera la ramification, le développement de branches latérales et donc l’abondance future de la floraison.

 

Le palissage évoluera au fur et à mesure de la croissance de votre rosier. Les liens seront vérifiés, consolidés et ajoutés à chaque étape majeure et en particulier au moment de la taille qui surviendra juste après la floraison pour les rosiers grimpants non-remontants et à la fin de l’hiver pour les variétés remontantes. Pour maintenir une silhouette élégante, maintenez une distribution harmonieuse des charpentières de part et d’autre du tronc. Et, lors de la taille, coupez tous les rameaux secondaires au même niveau, systématiquement au-dessus du deuxième ou du troisième bourgeon par exemple.

 

Découvrez comment tailler les rosiers grimpants.

À l’assaut d’une tonnelle

 

Accessoires ultimes du jardin romantique, les tonnelles, gloriettes et arches habillées de rosiers ponctuent l’espace de passages secrets, d’accès dérobés, de lieux de pause délicieusement dissimulés.

 

Pour habiller un mur, vous aurez choisi un rosier imposant, un Pierre de Ronsard aux fleurs rondes, pleines, généreuses et très nombreuses ou le chic un brin exubérant d’un Negresco® et ses roses de velours rouge franc.

 

Pour des supports plus graciles, vous ajouterez plus de grâce encore au décor avec une Ghislaine de Féligonde, fleurs jaune abricoté virant à l’ivoire au début de l’été et au début de l’automne, de la légèreté avec un Sourire d’orchidée et ses fleurs simples et délicates d’un rose nacré palissant avec le temps.

Plantez le rosier choisi à un minimum de 15 cm et un maximum de 30 cm de son support selon la variété.

 

Aidez-vous des éléments de la structure même pour faire grimper votre arbuste en utilisant des attaches solides mais toujours souples.

 

Si l’existant ne suffit pas, ajoutez des câbles tendus verticalement et horizontalement pour que la végétation poursuive son ascension et finissent par former une couverture dense et équilibrée.

 

Là encore, encouragez la flexion des branches principales et leur maintien à l’horizontale pour favoriser une floraison abondante.

 

Besoin d’inspiration ? Que vous souhaitiez acquérir un rosier grimpant ou que vous vouliez en savoir plus sur les rosiers miniatures, couvre-sols, buissons, tiges ou bien pleureurs, nous vous aidons au choix avec notre article quelle variété de rosiers choisir et notre sélection de 8 rosiers parfumés pour embaumer votre extérieur !

Notre sélection pour un rosier grimpant bien palissé

Rosier Paul'S Himalayan Musk

À partir de 15,90 €

Rosier The Pilgrim®

À partir de 21,90 €

Rosier Pierre de Ronsard®

À partir de 21,95 €

Rosier Sourire d'orchidée®

À partir de 13,95 €

Rosier paysager New Dawn

À partir de 65,90 €

Lien souple en caoutchouc 5 m - L.16,5 x l.10 x H.4,5 cm

Windhager

5,95 €

Comment faire grimper une plante grimpante ?

Lire la suite

Quelles plantes grimpantes pour habiller un mur ?

Lire la suite

Quelles plantes grimpantes pour une pergola ?

Lire la suite