Comment entretenir son aquarium ?

Comment entretenir son aquarium ?

Chaque semaine, 5 minutes pour passer un coup de raclette en feutre sur les glaces (attention à ne pas coincer des grains de sable qui pourraient rayer la paroi en verre). Tous les mois, 30 minutes à l’occasion du renouvellement partiel de l’eau, changer ou nettoyer une partie des masses filtrantes. En promenant l’aspirateur ou l’extrémité du siphon à 1 ou 2 cm de la surface du sol, aspirer les déchets qui s’y sont déposés. Tailler les plantes si nécessaire.

L'acclimatation des poissons

Mettez vos nouveaux locataires dans le bain de retour du magasin, éteignez les lumières de votre aquarium afin de diminuer le stress des nouveaux venus. Laissez tremper environ 20 mn le sac de transport dans l’eau du bac pour permettre l’échange de température. Ajoutez progressivement un peu d’eau de votre aquarium à celle du sac afin d’équilibrer leurs caractéristiques. Attendez 15 mn, puis coupez un coin du sac et laissez vos poissons sortir tranquillement, non sans avoir auparavant distribué un peu de nourriture pour maintenir à l’écart les ‘anciens habitants’. Attention : les changements d’eau sont indispensables pour que le taux de nitrates (issus de la décomposition des matières organiques) ne soit pas trop élevé (< 80 mg/l). Le conditionnement de l’eau Si l’eau du robinet convient en général aux poissons, le chlore utilisé pour rendre l’eau potable peut irriter leurs branchies. Si votre eau est fortement chlorée, avant chaque changement, laissez•la reposer dans des seaux pendant 2 heures. Le chlore, très volatil, va s’évaporer. Il existe également des produits qui, ajoutés à l’eau, entourent les branchies des poissons d’un film protecteur tout en neutralisant le chlore. Des tests permettent le contrôle permanent de la qualité de l’eau de votre aquarium.

La végétation

Dans l’aquarium, la végétation est primordiale. L’équilibre biologique de votre bac en dépend. Pendant la journée, les plantes fournissent de l’oxygène en absorbant le gaz carbonique (photosynthèse). La nuit, le processus s’inverse. Pour assurer leur croissance, les plantes se nourrissent d’une partie des nitrates issus de la décomposition des déchets organiques. De plus, elles contribuent à la mise en valeur de l’aquarium et offrent aux poissons des endroits discrets pour se reposer, se reproduire, mettre leurs oeufs à l’abri ou construire un nid de bulles.

La filtration

Les poissons et les plantes étant des êtres vivants, il est nécessaire d’éliminer et de débarrasser l’eau d’un maximum d’impuretés (déjections, débris de végétaux, surplus de nourriture…).

•Celles-ci vont être retenues et emprisonnées dans les matières filtrantes (ouate de perlon, mousse, charbon…) au travers desquelles l’eau circule. Le filtre joue un rôle chimique et physique :

• décomposition des déchets par les bactéries des masses filtrantes,

• brassage d’eau créé par la pompe qui évite la sédimentation des déchets. Il existe plusieurs types de filtres :

• les filtres sous sable (idéal pour les petits aquariums),

• les filtres intérieurs immergés, jusqu’à 80 litres,

• les filtres extérieurs, de 100 à 300 litres, les bacs à décantation, intégrés dans l’aquarium, pour toutes tailles. Dans tous les cas le débit du filtre doit correspondre à 2 ou 3 fois le volume d’eau de l’aquarium par heure.

L'aération, l'éclairage, le chauffage de l'aquarium

L’oxygène dissous dans l’eau est indispensable aux poissons et aux plantes. L’oxygénation peut être obtenue naturellement par les plantes, ou mécaniquement par le brassage du rejet de la pompe à la surface de l’eau, ou par une pompe à air qui, reliée à un diffuseur (petit cube de céramique poreux) par un tuyau, permet d’oxygéner l’eau en permanence. Elle s’avère très utile en période de fortes chaleurs car la quantité d’oxygène dissout dans l’eau se réduit avec la hausse des températures. Comme tout être vivant, poissons et plantes ont besoin d’alterner période active et sommeil. La lumière est synonyme d’activité. Grâce à elle, les plantes poussent et créent de l’oxygène par la photosynthèse. La durée d’éclairement doit être de 12 heures d’affilée par jour pour un bon équilibre dans l’aquarium. La lumière est donnée par des tubes fluorescents dont le spectre est proche de la lumière solaire. La nuit, même s’ils n’ont pas de paupières, les poissons dorment. L’utilisation d’un programmateur vous permettra d’automatiser facilement votre éclairage. La plupart des poissons proviennent des régions chaudes et sont habitués à évoluer dans des eaux à une température voisine de 25°C. Un chauffage est constitué d’une résistance enfermée dans un tube en pyrex, contrôlée par un thermostat. La puissance doit être en fonction du volume. En règle générale on compte 1 watt par litre d’eau. Ainsi pour un aquarium de 100 l on utilisera un chauffage de 100W.

Astuce

Faut-il vider l’aquarium ? Normalement, non. Sauf, bien entendu, en cas de déménagement ou d’envie de refaire son décor. Les changements partiels d’eau (1/3 par mois) et un entretien régulier suffisent au bon fonctionnement du bac. Ils permettent d’éliminer les déchets organiques. Profitez du siphonnage de l’eau pour éliminer le moulme (vase) déposé sur le fond de l’aquarium.