Comment déplacer un arbre ou un arbuste ?

Comment déplacer un arbre ou un arbuste ?

Le changement de configuration de votre jardin, mais aussi un déménagement peuvent vous obliger à déplacer un arbre ou un plante. Cette opération n’est pas sans risque et nécessite le respect de plusieurs étapes.

Quand déplacer un arbre et un arbuste ?

Quelle que soit la variété concernée, arbuste grimpant, vigne, arbre fruitier, ou plante d’ornement, il convient d’effectuer cette opération pendant la période de repos végétatif afin de ne pas bouleverser la croissance du végétal.

 

Celle-ci se situe généralement d’octobre à avril.

 

Conseil Jardiland: la terre encore chaude favorise le « nouveau départ » d’un arbre, d’un arbuste ou d’une plante. Aussi, nous vous recommandons la transplantation dès le mois d’octobre, au début de la saison froide, dans une terre encore réchauffée par les rayons du soleil emmagasiné les mois précédents.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos articles sur les plantes grimpantes et sur la plantation d’un arbre d’ornement.

Les étapes de la transplantation

1ère étape : séparation de la ramure de l’arbre 

 

La première opération consiste à délester la ramure de l’arbre ou de l’arbuste à la scie ou à la tronçonneuse, en prenant les mesures de sécurité élémentaires.

 

2ème étape : Réalisation de la tranchée  

 

La deuxième action consiste en la réalisation d’une tranchée à environ 50 cm de l’arbre : dès que les racines sont apparentes, coupez les racines à l’aide d’une scie ou d’une hache, en biais et toujours avec précaution.

 

Une fois que vous avez déterré le sujet, remettez-le en terre dans la foulée.

 

Si vous n’avez pas l’opportunité de le faire immédiatement, conservez la motte dans un bac rempli de terre ou de sable et protégez-la absolument du gel.

3ème étape : Réalisation d’un trou 

 

Réalisez un trou correspondant au double de la taille de la motte de l’arbre ou de l’arbuste.

 

Après avoir décompacté la terre, placez une grande quantité d’engrais de fond et plantez votre sujet au milieu du trou réalisé.

 

Il vous suffira ensuite de reboucher le trou en prenant le soin de tasser la terre au fur et à mesure afin d’optimiser « l’assise » de l’arbre.

 

Envie d’aller plus loin ? Découvrez l’article sur comment choisir le meilleur engrais pour son jardin.

4ème étape : L’arrosage

 

Arrosez abondamment.

Placez les tuteurs et haubanez. Cela consiste à placer des piquets sur le pourtour de l’arbre pour que les racines s’incrustent au mieux dans le sol.

 

5ème étape : La fixation

 

Fixez de solides liens et appliquez un mastic cicatrisant sur les parties aériennes taillées.

Comment entretenir un arbre ou un arbuste ?

Pendant toute l’année suivant la transplantation, veillez à arroser très régulièrement votre arbre ou arbuste : vous en favoriserez l’implantation au sol.

 

Veillez également à inspecter attentivement votre transplant : il a été fragilisé par son déplacement et se trouve fragilisé face aux parasites et maladies.

 

Certaines variétés nécessitent un entretien spécifique : parlez-en à votre conseiller en magasin, il vous dispensera des conseils sur mesure.

Notre sélection pour un arbre en pleine forme

Fiskars - Merlin 2,7 kg X27 XXL

Fiskars

89,90 €

Hachette à tête 700 g manche trimatière - L.37,5 x l.20 x H.4 cm

Spear & Jackson

48,30 €

Scie Égoïne coupe universelle 8 TPI - L.64 x l.15 x H.2,5 cm

Spear & Jackson

18,00 €

Scie pliante - L.40 x l.5,8 x H.2,7 cm

Jardiland

9,95 €

Tronçonneuse électrique RCS1935B2C - L.45 x l.25 x H.25 cm

Ryobi

109,95 €

Comment fleurir un tronc d’arbre ?

Lire la suite

Comment dépoter un arbre sans l'abîmer ?

Lire la suite

Comment bien abattre un arbre ?

Lire la suite