Comment créer un jardin zen ?

Comment créer un jardin zen ?

Rêvez-vous de transformer votre espace extérieur pour en faire un jardin japonais empreint de sérénité ? Appliquez pour cela quelques règles de l’art paysager japonais, adoptez certains principes feng shui et choisissez bien vos végétaux. Le résultat sera un jardin vert et harmonieux, propice au ressourcement et à la détente.

Les grandes caractéristiques d’un jardin zen ou japonais

Jardin zen, jardin japonais et jardin feng shui

Dans le langage courant, on confond volontiers jardin zen et jardin japonais. Cependant, le jardin zen ou karesansui est un type bien spécifique de jardin japonais, minimaliste à l’extrême. Conçu pour représenter la philosophie bouddhiste, il se compose notamment de sable ratissé de façon à évoquer des ondes aquatiques, de mousse et de quelques rochers dont la disposition ne doit rien au hasard.

Alors que le jardin zen est le jardin typique des temples, le jardin d’agrément japonais est conçu pour la détente et la promenade, parcouru d’allées sinueuses et planté d’espèces variées de végétaux. Dans nos pays occidentaux, c’est généralement à ce type de jardin qu’on pense lorsqu’on souhaite créer un jardin « zen ».

Le jardin feng shui est encore un autre type de jardin, s’inspirant cette fois d’un art millénaire chinois, et non plus japonais. Conçu pour laisser librement circuler une énergie positive, l’aménagement de jardin feng shui vise en outre à atteindre un équilibre entre les énergies yin et les énergies yang, entre les espaces ensoleillés et les zones ombragées, entre les buttes et les creux, entre les zones humides et les espaces secs, etc.

Certaines caractéristiques sont toutefois communes au jardin japonais et au jardin feng shui : tous les deux sont des jardins sobres, au plan soigneusement pensé, plantés avec un petit nombre d’espèces végétales rigoureusement choisies. Au total, le jardin japonais comme le jardin feng shui sont des îlots de sérénité, propices à un sentiment bien-être profond.

L’aménagement d’un jardin « zen » ou japonais

Quelques grands principes président à la conception d’un jardin d’inspiration zen ou japonaise :

– L’intimité du jardin est préservée et ses limites estompées grâce à un jeu d’écrans végétaux et de panneaux de bois ou de bambou.

– Le plan se conçoit en évitant impérativement les cheminements rectilignes et la symétrie : les différents éléments du jardin (végétaux, rochers…) ne vont jamais par nombre pair, mais sont des sujets uniques ou sont disposés en nombre impair.

– L’ombre ou la mi-ombre sont recherchées et favorisées.

– La présence aquatique est incontournable : selon les cas et la taille du jardin, il peut s’agir d’une mare, d’un bassin, d’une petite cascade ou d’une simple fontaine.

Quelles plantes pour un jardin japonais ?

Lorsqu’on souhaite créer un jardin japonais, le choix des végétaux se réfléchit mûrement. La couleur verte est privilégiée, avec une structure composée d’arbres, de bambous et d’arbustes à feuillage persistant. On y ajoute ça et là un arbuste fleuri apportant quelques notes colorées échelonnées au fil des saisons. Quant aux vivaces et autres plantes basses, les plantes fleuries sont peu nombreuses, on leur préfère des végétaux intéressants pour leur feuillage.

Arbres

Le jardin japonais est planté d’arbres en petit nombre, créant de l’ombre et assurant une présence verticale.

L’érable du Japon est le must, avec ses feuilles finement découpées et ses flamboyantes teintes automnales. On peut également penser à tous les autres arbres « japonais », comme le cèdre du Japon, le sophora du Japon, et bien sûr le cerisier du Japon à la délicate floraison printanière…

D’autres arbres sont bienvenus : ginkgo biloba ou arbre aux quarante écus, pins, hêtres et saules, en particulier le saule tortueux.

Érable Du Japon 'Orange Dream'

À partir de 17,43 €

Cèdre Du Japon

À partir de 26,95 €

Sophora du Japon pleureur

À partir de 92,90 €

Cerisier Du Japon

À partir de 10,35 €

Érable Du Japon 'Shaina'

À partir de 25,95 €

Bambous

Avec leur allure graphique et leur feuillage persistant, les bambous sont caractéristiques des jardins japonais ou « zen ». On les utilise d’une part en écran à la périphérie du jardin pour en préserver l’intimité, d’autre part en bosquet ou couvre-sol à l’intérieur du jardin.

Dans le premier cas, il est fortement conseillé de s’en tenir à des espèces non traçantes, sous peine d’envahissement. Les bambous Fargesia sont à cet égard un bon choix, en particulier Fargesia nitida ou ‘Rufa’.

Les bambous nains peuvent être plantés par trois, pour former un petit massif : les bambous buissonnants Sasa (Sasa masamuneana ‘Albostriata’, Sasa pumila ‘Variegata’…) conviennent bien à cet effet. Les espèces plus naines encore seront plantées en guise de couvre-sol, une alternative intéressante à la pelouse, qui n’a pas sa place dans un véritable jardin japonais : le Pleioblastus distichus, très compact, au beau feuillage vert brillant, est alors idéal.

Arbustes et grimpantes

Les arbustes de terre de bruyère, souvent des arbustes fleuris, sont privilégiés dans un jardin japonais : azalées, rhododendrons, andromède du Japon, magnolia, camélias… Dans une zone donnée du jardin, on plante alors un seul sujet en isolé, de manière à attirer toute l’attention sur lui au moment de sa floraison.

À ces arbustes fleuris, on peut leur adjoindre des arbustes à tailler en topiaires (ilex, ifs, nandinas, chèvrefeuille Lonicera nitida…), ainsi qu’une glycine conduite comme un petit arbre ou utilisée pour couvrir une pergola.

Camélia du Japon 'Nuccio's Cameo'

À partir de 23,83 €

Andromède du Japon 'Prelude'

À partir de 22,95 €

Andromède du Japon 'Passion'

À partir de 14,95 €

Magnolia 'Leonard Messel'

À partir de 22,95 €

Azalée du Japon 'Ardeur'

À partir de 7,31 €

Camélia du Japon blanc

À partir de 10,95 €

Azalée du Japon fleurs doubles

À partir de 26,95 €

Plantes basses et graminées

Les jardins japonais sont à l’exact opposé des jardins européens où foisonnent les vivaces fleuries. On y met plutôt l’accent sur les vivaces à feuillage intéressant, comme les hostas, les heuchères et les fougères, ou encore sur des graminées formant de belles touffes isolées, comme les miscanthus.

Il est tout de même une plante basse fleurie qui a sans réserve droit de cité au jardin japonais : l’iris aux couleurs somptueuses et aux fleurs sophistiquées ! On utilisera l’iris du Japon ou l’iris frangé, intéressant pour les zones ombragées, mais également toutes les autres espèces et variétés d’iris, en les plantant par nappes d’une seule couleur.

Heuchère 'Pluie de Feu'

À partir de 3,20 €

Fougère Erythrosora

À partir de 6,95 €

Funkia

À partir de 9,95 €

Hosta 'Royal Standard', funkia 'Royal Standard'

À partir de 9,95 €

Mobilier et décoration pour un jardin d’inspiration zen

Pour parachever l’aspect japonisant de votre jardin, quelques éléments de décoration seront les bienvenus, à condition de rester sobre.

Utilisés pour faciliter le cheminement, les pas japonais en pierre sont incontournables. De la même façon, l’eau est indispensable : si vous n’avez ni mare, ni bassin, optez pour une fontaine à bascule en bambou, appelé fontaine shishi odoshi, qui animera votre jardin dans la plus pure tradition japonaise.

Autre idée pour un jardin japonais: une lanterne toro en pierre, placée dans un endroit stratégique, apportera une touche décorative dans la journée et permettra d’illuminer un bosquet la nuit.

Selon vos goûts, vous pourrez encore disposer des statues asiatiques à demi dissimulées par la végétation. Une ou deux suffiront, ne les multipliez pas davantage.

Quant au mobilier de jardin, limitez-le à l’essentiel, en privilégiant les lignes simples et les matériaux naturels, comme le bois ou le rotin. C’est ainsi que vous ferez de votre jardin un espace épuré et harmonieux, pour une atmosphère zen et sereine.

Comment créer un bassin naturel dans son jardin ?

Lire la suite

Comment aménager un balcon zen ?

Lire la suite