Comment bouturer une passiflore ?

Comment bouturer une passiflore ?

La passiflore installe l’exotisme au jardin. Venue de contrées tropicales, cette liane grimpante ornée de Fleurs de la Passion aussi spectaculaires que sophistiquées investit en un temps record pergola, mur, grillage et treille. Vous ne vous lasserez pas du spectacle qu’offre sa floraison tout au long de l’été et jusqu’aux premières gelées. Et vous souhaiterez certainement reproduire la scène à l’infini. Rien de plus facile, il vous suffit de suivre ces quelques conseils simples pour bouturer votre passiflore

La culture de la passiflore

Plante grimpante destinée à une culture en climat doux, la passiflore se plantera en pleine terre dans les zones les plus clémentes. En situation très ensoleillée, à l’abri des courants d’air et des vents froids, elle s’épanouira rapidement, atteindra selon la variété de 5 à 15 m en accrochant spontanément ses vrilles aux supports que vous voudrez bien lui proposer. Pour les climats un peu moins cléments, choisissez une culture en pot qui lui conviendra également. Protégez l’ensemble du froid avec film et voile d’hivernage ou remisez en cas de gel. Dans les deux cas, vous profiterez de ces belles lianes couvertes de feuilles larges et vernissées qui seront de semi-persistantes à persistantes selon le climat. Puis viendront les fleurs, uniques en leur genre, d’une complexité étonnante…

De grande taille – elles peuvent atteindre 15 cm – les fleurs bénéficient d’un esthétisme très particulier : des stigmates étonnamment volumineux et des filaments ondulés en couronne régulière, l’ensemble se déclinant en diverses teintes, toujours mariées avec élégance, des bleus, du rose, du rouge, des pourpres et du blanc pur. Au terme d’un été chaud apparaîtront des fruits, plus ornementaux que gustatifs, même s’ils sont comestibles. De petites grenadilles également appelées maracuja, jaunes, oranges ou brunes, plus ou moins goûteuses selon la variété de passiflore.

 

Astuces Jardiland : si vous êtes adepte de fruit de la passion, baie tropicale de la taille et de la forme d’un œuf, c’est la variété Passiflora edulis qu’il vous faudra cultiver. Mais attention, c’est une grande frileuse !

 

Pour aller plus loin, retrouvez notre article dédié à la passiflore : plantation, entretien et taille. Mais attardons nous à présent sur la multiplication et plus particulièrement sur la bouture de passiflore…

Comment faire une bouture de passiflore ?

Que vous choisissiez Passiflora caerulea, la passiflore bleue, Passiflora alatocaerulea ou encore violacea, la bouture de passiflore sera rapide, facile – comme en atteste les tutos suivants – et plutôt propice au succès.

À vous de choisir votre méthode !

La bouture à l’étouffée

 

Étape 1. L’été est la bonne période pour les boutures. De juin à septembre, alors même que la floraison est en cours, sélectionnez une tige de l’année, la plus saine et belle possible mais non fleurie justement. Coupez-en un morceau d’une vingtaine de centimètres qui comporte trois étages de feuilles au moins.

 

Étape 2. Préparez la tige en la recoupant à la base au ras des premières feuilles et au sommet au ras des dernières. Pour finir, supprimez les feuilles pour ne conserver que celles de l’étage supérieur.

 

Étape 3. Plantez la bouture dans un pot rempli d’un substrat léger. Vous pouvez composer un mélange à 50% de terreau et 50% de sable ou opter pour un terreau semis. Faites tremper la tige dans des hormones de bouturage en poudre. Faites un trou fin dans le substrat et, après avoir secoué la tige pour éliminer le surplus de poudre, enfoncez-la aux 2/3 de sa longueur.

Étape 4. Pour la suite du processus, il s’agit de maintenir la bouture dans une ambiance chaude et humide, “à l’étouffée”.  Pour cela, vous pouvez placer pot et plante dans une poche plastique ou créer une enveloppe avec du film alimentaire. Pour les deux solutions, il est préférable de créer au préalable une petite structure avec des arceaux par exemple qui assureront que l’enveloppe ne touche pas la bouture afin de ne pas l’abîmer ou la faire pourrir. Pour un même résultat, vous pouvez également placer l’ensemble sous une cloche en plastique ou en verre ou encore dans une mini serre.

 

Étape 5. L’ensemble est placé dans un endroit lumineux mais sans soleil direct. Maintenez la température entre 18°C et 20°C et la motte humide.

Aérez le tout tous les 3 ou 4 jours.

 

Étape 6. Les racines doivent apparaître sous 4 à 8 semaines. Il sera alors temps de rempoter votre bouture de passiflore dans un pot plus grand et de remiser celui-ci hors gel, dans une serre froide ou une véranda. vous attendrez le printemps et les dernières gelées avant de planter en pleine terre ou de rempoter votre bouture dans son contenant définitif.

La bouture dans l’eau

 

À l’instar d’autres plantes d’extérieur aussi variées que la bignone, le fuchsia ou encore le laurier-rose mais également de plantes d’intérieur comme la misère ou tradescantia et le papyrus, notre liane tropicale se prête très facilement à cette technique. Comment faire une bouture de passiflore dans l’eau ?

Procédez d’avril à septembre selon la méthode suivante…

Étape 1. Prélevez l’extrémité d’une tige saine et sans fleur en coupant en biseau sous un nœud à 15 cm du sommet. Ne conservez que les 2 ou 3 feuilles situées en haut voire une seule si celle-ci est grande.

 

Étape 2. Choisissez un verre haut ou un vase transparents. Déposez un morceau de charbon de bois au fond et remplissez d’eau. Si vous ne pouvez pas vous procurer de charbon, pensez à changer l’eau environ tous les 10 jours. Placez l’ensemble dans un endroit très lumineux et chaud, idéalement à 20°C.

 

Étape 3. Observez régulièrement votre bouture. Si celle-ci dépérit, si sa base noircit ou si les feuilles tombent, il est fort probable que la bouture n’ait pas pris. Sinon, vous ne tarderez pas à voir apparaître des racines.

 

Étape 4. Dès que les racines atteignent 3 cm, ni plus ni moins, il est temps de repiquer votre bouture de passiflore. Dans un pot rempli de terreau léger, à bouturer ou de terreau semis, creuser un trou peu profond et installez-y délicatement les racines de votre bouture. Recouvrez et tassez avec précaution. Arrosez et maintenez la motte humide. Attendez les beaux jours, une terre réchauffée et la fin certaine des gelées pour transplanter en pleine terre.

Quelles autres solutions pour multiplier votre passiflore ?

Bien sûr il vous est toujours possible d’acheter dans votre jardinerie de beaux plants ou même des graines de fleurs de la passion. Mais vous pouvez préférer la multiplication “maison”. Nous l’avons vu, la bouture sera la méthode la plus simple mais elle n’est pas la seule.

Il vous est possible de procéder par marcottage et d’obtenir de beaux sujets en une saison.

Procédez de mars à juin.

 

Choisissez des rameaux de l’année précédente, mesurant entre 60 et 100 cm de long. Faites une saignée dans la terre d’environ 30 cm de long sur une vingtaine de centimètres de profondeur et enfouissez-y une portion du rameau de 20 cm que vous aurez préalablement incisée au greffoir. Recouvrez de terre et de petits cailloux ou graviers.

 

Attendez que l’enracinement soit assez conséquent, généralement au printemps suivant. Si les racines sont peu nombreuses et peu vigoureuses, n’hésitez pas attendre l’automne. Coupez les nouveaux plants au sécateur et repiquez aussitôt en conteneur provisoire ou en pépinière.

 

La mise en place définitive se fait l’année suivante.

Vous pouvez également récolter et semer vos propres graines. Quand récupérer les graines de passiflore ? Idéalement à l’automne. Récoltez les fruits, ouvrez-les, percez l’enveloppe rouge et récupérez les graines qui y sont regroupées. Les graines noires et dures sont mélangées à du sable sec et stockées dans un endroit frais et sec, éventuellement dans le bac à légumes d’un réfrigérateur.

 

Le semis se réalise à la fin du mois de février, dans un mélange à parts égales de terreau, de tourbe et de sable de rivière grossier. Dans un godet de culture, tapissez le fond avec une couche drainante de sable, remplissez de substrat et semez les graines (que vous aurez préalablement laissées tremper dans une eau à température ambiante pendant 24 h) par deux ou trois à 1 cm de profondeur. Les semis sont entreposés dans un endroit lumineux sans plus, surtout sans soleil direct et à une température d’environ 18°C. La germination s’effectue en une quinzaine de jours, 20 tout au plus. Repiquez dans un pot individuel dès lors que le plant a 3 feuilles.

Notre sélection pour réussir vos boutures de passiflore

Jardiland - Terreau semis 20 L

Jardiland

5,95 €

Pot Element Conique graphite Ø50 cm

Silence ça Pousse

34,90 €

Pot rond egg Utah graphite Ø.45 x H.43 cm

69,95 €

Tout savoir sur les plantes grimpantes

Lire la suite

Quelles plantes grimpantes pour habiller un mur ?

Lire la suite