Le cochon d’Inde rosette

Le cochon d’Inde rosette

Le cochon d’Inde rosette fait partie de la quinzaine de races de cochons d’Inde existantes. Aussi nommé Abyssinien, ce sympathique rongeur séduit par de nombreux aspects. Son apparence physique tout d’abord est surprenante, avec des poils poussant dans toutes les directions ! De plus, son caractère facile à vivre en fait un très agréable animal de compagnie. Voici le portrait du cochon d’Inde rosette.

Présentation du cochon d’Inde rosette

Les cochons d’Inde nous viennent d’Amérique du Sud, notamment de la Cordillère des Andes. À l’état sauvage, ils vivent dans des prairies ou des pâturages, où ils trouvent l’herbe nécessaire pour se cacher et se nourrir. La couleur naturelle du cobaye sauvage va du gris au brun. C’est la domestication qui a créé les différentes variétés que l’on rencontre aujourd’hui chez les cobayes de compagnie, dont la race rosette.

 

Le cochon d’Inde rosette est également appelé cochon d’Inde Abyssinien. On ne sait pas exactement pourquoi ce nom lui a été attribué… En effet, il n’est pas du tout originaire d’Abyssinie, qui est une région située dans la corne de l’Afrique (Éthiopie et Soudan). Il est possible que ce terme ait été choisi pour donner un caractère original et dépaysant à cette race, à un moment où les adoptions de cobayes comme animaux de compagnie étaient en baisse.

Aujourd’hui, cette race est assez répandue comme animal de compagnie. L’espérance de vie d’un cochon d’Inde rosette se situe entre 6 et 8 ans.

Caractéristiques physiques

Les rosettes

 

Cette race fait partie de la catégorie des cochons d’Inde à poils durs ou dressés.

 

Elle se distingue des autres races de cobayes essentiellement par l’apparence physique. En effet, le pelage des Abyssiniens a la particularité de pousser en rosettes (généralement au nombre de 7 ou 8). Ce sont des parties de fourrure qui poussent en épis et prennent la forme de tourbillons. Les poils sont durs, donnant l’impression de partir dans tous les sens et de ne pas être en ordre ! Ils sont dressés en forme de crête sur la colonne vertébrale. Leur longueur est de 3 à 4 centimètres, jamais plus.

Il arrive qu’un abyssinien possède moins de 8 rosettes sur le corps. Cela signifie qu’il est issu d’un croisement entre un cochon d’Inde abyssinien et un d’une autre race, comme un cobaye à poils lisses.

 

Le gène « rosette » étant dominant, les petits auront cette caractéristique. En revanche, l’association avec l’autre gène (poils lisses) entraînera un nombre d’épis moins important.

 

Si une femelle et un mâle abyssiniens s’accouplent, alors les petits auront des chances d’avoir jusqu’à 8 ou 10 rosettes sur le corps.

Les variétés

 

Il existe diverses variétés de couleurs chez les cobayes rosettes. Vous trouverez par exemple des Abyssiniens bringés : il s’agit d’un mélange uniforme de poils noirs et rouges. Vous avez aussi la variété « écaille de tortue », repérable par ses grandes tâches de couleur rouge, noire et blanche.

 

Le rouan est également représenté. Chez les cobayes, la couleur « rouan » est un mélange de poils blancs et de poils d’une autre couleur. Pour les cochons d’Inde rosette, la variété rouan est constituée de poils blancs associés soit à des poils rouges (on parle alors de rouan fraise), soit à des poils noirs (on parle alors de rouan bleu).

 

De plus, cette race contient des variétés unicolores, principalement le rouge et le noir. L’association des variétés de couleurs et du type de pelage donne à ces petits rongeurs un aspect très original !

Quel est le caractère d’un cochon d’Inde abyssinien ?

Les cochons d’Inde Abyssiniens ou rosettes possèdent un caractère jovial et curieux. On a pu constater qu’ils pouvaient être plus vifs, joueurs et joyeux que d’autres races de cobayes, notamment ceux à poils courts et lisses. Ils exprimeront plus leur personnalité ! Ils ne sont toutefois pas agressifs et n’hésiteront pas à vouloir explorer leur environnement.

 

Mais ils sont aussi capables de montrer beaucoup d’affection et d’en rechercher auprès de leurs maîtres. Veillez à leur consacrer suffisamment de temps et à interagir avec eux au quotidien. Ce petit animal s’apprivoise facilement et convient bien aux enfants et à la vie de famille. Vous pourrez ainsi créer une vraie relation avec lui !

 

Scientifiquement, il n’est pas démontré que les mâles et les femelles abyssiniens ont un caractère différent. En pratique, certains ont pu noter une personnalité un peu plus forte chez les mâles.

Il possède une caractéristique commune aux autres races, c’est qu’il aime la compagnie ! En effet, dans la nature, il a un comportement grégaire. Et il garde cet instinct lorsqu’il est élevé comme animal de compagnie. Ainsi, il est toujours préférable d’adopter deux cobayes en même temps et de prévoir une cage suffisamment grande pour les accueillir.

 

Conseil Jardiland : évitez de placer un cochon d’Inde rosette dans la même cage qu’un cobaye d’une autre race. En effet, il pourrait avoir tendance à vouloir s’imposer en tant que dominant et cela pourrait nuire à la cohabitation.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur Comment comprendre et interpréter le comportement du cochon d’Inde.

Prendre soin de son cobaye abyssinien

Il faut savoir que plus les poils d’un cobaye sont longs, plus l’animal a besoin d’être entretenu régulièrement, notamment par le brossage. Ce n’est pas le cas du cochon d’Inde rosette, qui ne fait pas partie des races à poils longs. Il nécessitera moins d’intervention de votre part que les Shelties, Péruviens ou Texels.

 

Pour autant, un minimum d’entretien est nécessaire pour le maintenir en bonne santé ! Il est conseillé de le brosser une à deux fois par semaine. Vous trouverez dans nos magasin les accessoires indispensables aux séances de brossage (brosse et peigne). D’ailleurs, ces moments vous permettront d’affiner votre complicité et de renforcer vos liens !

En principe, votre cobaye se toilette tout seul et il n’est pas nécessaire de le laver (il n’apprécie pas vraiment les bains…). Mais vous pourriez avoir à le faire s’il se salit trop pour se nettoyer tout seul. Cela peut arriver par exemple si vous le laissez sortir dehors, dans un jardin, ou bien s’il a eu une diarrhée.

 

Conseil Jardiland : surveillez régulièrement l’arrière-train de votre animal ainsi que ses excréments. Car une diarrhée peut avoir des conséquences sérieuses, surtout si vous n’en connaissez pas l’origine. Si vous constatez une diarrhée, consultez votre vétérinaire.

 

Il existe des lingettes nettoyantes multi-usages (yeux, oreilles, arrière-train), au pH physiologique, spécifiques rongeurs.

Les besoins quotidiens du cobaye rosette

En plus de l’attention quotidienne que vous lui procurerez, pensez dès le moment de l’adoption au comportement grégaire de l’animal. Prenez donc deux camarades de jeux en même temps ! Cela implique aussi de choisir une cage adaptée. Pour 2 cobayes, vous pouvez vous orienter vers une cage avec un étage, qui leur offrira assez d’espace tout en ne nécessitant pas une trop grande superficie au sol.

 

D’autre part, la cage doit pouvoir contenir tous les éléments nécessaires à la vie quotidienne de vos petits compagnons. Cela comprend tout d’abord un abri, comme une maisonnette, où ils pourront se cacher. Vous pouvez aussi leur procurer un nid douillet ou un petit coussin.

 

Ensuite, vous disposerez les accessoires pour la nourriture : râtelier à foin, gamelles ou mangeoires, biberon à eau.

 

Vous choisirez enfin une bonne litière, par exemple en rafle de maïs, chanvre ou lin.

 

Envie d’ en savoir plus ? Découvrez nos articles sur quelle cage choisir pour mon cochon d’Inde et comment l’aménager.

 

Conseil Jardiland : laissez sortir vos cochons d’Inde de leur cage au moins une heure par jour, afin qu’ils se dégourdissent les  pattes et aient un minimum d’activité physique.

Aussi, l’alimentation joue un rôle essentiel dans son bien-être et son maintien en bonne santé. Respecter le régime alimentaire du petit rongeur (c’est un herbivore) contribue à améliorer sa longévité. Ainsi, sa nourriture journalière est composée de foin, de légumes et fruits frais et de granulés complets spécifiques cobayes. Donnez en petites quantités et occasionnellement des produits frais riches en eau (concombre, pastèque), sauf en période de forte chaleur.

 

Le foin, en plus de lui apporter des nutriments, a également une action bénéfique sur l’usure de ses dents. Il doit en avoir à volonté ! Il aura aussi accès à de l’eau fraiche et propre à tout moment.

 

Découvrez notre article sur comment bien nourrir son cochon d’Inde pour en savoir plus.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

 

Cochon d’Inde : races, alimentation, santé

Lire la suite

Comment aménager la cage du cochon d'Inde ?

Lire la suite

Comment bien nourrir son cochon d’Inde ?

Lire la suite