Le caractère du lapin nain bélier

Le caractère du lapin nain bélier

Connaissez-vous bien le caractère du lapin nain bélier ? Si vous êtes tenté par l’adoption de ce sympathique petit animal de compagnie, peut-être souhaitez-vous en savoir plus sur lui. Car en vous occupant bien de lui, vous pourrez établir une vraie relation complice. Découvrez avec Jardiland le comportement et le caractère du lapin nain bélier.

Présentation du lapin nain bélier

Le lapin nain bélier est très populaire dans les foyers français et chez les amateurs de lapins de compagnie. En effet, son physique attendrissant en a fait craquer plus d’un ! Il se caractérise surtout par ses longues oreilles tombantes de chaque côté de la tête. Cela le singularise des autres lapins nains qui possèdent de petites oreilles droites et dressées.

 

De plus, son corps est assez trapu et il a un pelage soyeux. Ainsi, il mérite bien le surnom de « petite boule de poils« . Le lapin nain bélier angora, encore peu répandu sur le territoire français, possède des poils plus longs.

 

Il existe plusieurs espèces de lapins béliers, mais le lapin nain bélier est le plus petit. Car son poids varie de 1,5 à 2kg et ses oreilles mesurent environ 9-10 centimètres. Son espérance de vie est d’environ 10 ans.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur le lapin nain bélier.

Ses principaux traits de caractère

Le lapin nain bélier est sociable, docile et saura vous montrer de l’affection. Après une période d’adaptation normale à son nouvel univers, il sera capable de reconnaître son ou ses maîtres et s’attachera facilement. A l’inverse il sera aussi en demande d’attention de votre part. Lorsque vous aurez gagné sa confiance, il sera avide de câlins et de caresses !

 

Conseil Jardiland : si vous vous posez la question d’adopter un mâle ou une femelle, sachez qu’il n’existe pas de réelle différence de caractère. Le mâle possède une humeur un peu plus égale que la femelle, cette dernière est un peu plus vive et territoriale. On peut dire que Madame est plutôt active quand Monsieur est plutôt paisible !

C’est un petit animal curieux, qui aime découvrir son environnement. Vous le constaterez lorsque vous le laisserez sortir de sa cage une fois par jour. Même si ce n’est pas un grand athlète, il court, peut faire des bonds et aime aussi se cacher.

 

C’est également un joueur, n’hésitez pas à lui fournir des jeux dans sa cage et à jouer avec lui lors de ses sorties. Car en dehors de ses périodes de repos et de sommeil, c’est un animal actif qui a besoin d’être occupé.

 

Ainsi, il s’entend bien avec les enfants (à partir de 5 ou 6 ans, quand ils peuvent comprendre qu’il faut prendre soin des animaux). Ils pourront partager des moments ludiques ensemble

Il a un instinct grégaire et préfère vivre à plusieurs que seul. Donc il est toujours préférable d’adopter deux individus en même temps, ils seront d’autant plus heureux et s’ennuieront moins. Si vous les prenez non stérilisés, privilégiez deux femelles ensemble. En effet, les hormones de deux mâles risquent de jouer et de les rendre agressifs l’un envers l’autre…

 

Le lapin nain bélier aimant la compagnie, il peut tout-à-fait s’entendre avec d’autres animaux domestiques comme un chat par exemple. L’essentiel étant de respecter certaines règles notamment au début lorsqu’ils font connaissance.

 

Découvrez notre article sur comment faire cohabiter un lapin nain et un chat pour en savoir plus.

 

Son éducation

De plus, il est intelligent et il est facile de l’éduquer. Dès son arrivée à la maison, vous prendrez l’habitude de lui parler, sur un ton calme, pour qu’il se familiarise avec votre voix.

 

Il apprend rapidement où se trouve son coin toilettes et aura le réflexe d’y aller pour faire ses besoins. Si des « accidents » peuvent arriver lorsqu’il est en dehors de sa cage, surtout avec les mâles non castrés, remettez-le sur sa litière. Il comprendra qu’il doit uriner à cet endroit et pas sur votre tapis…

 

Vous pouvez aussi le féliciter avec une friandise lorsqu’il va dans son bac à litière tout seul.

 

Par ailleurs, dites-lui un « non » ferme quand il commence à faire une bêtise (ronger un pied de chaise par exemple) et donnez-lui un jouet qui attirera son attention. En effet, le lapin nain bélier sait distinguer des intonations différentes. Il peut aussi reconnaître son nom ! Choisissez un nom court d’une ou deux syllabes maximum, facile à identifier.

 

Conseil Jardiland : ne vous étonnez pas si vous voyez votre lapin nain bélier manger ses crottes. C’est un comportement normal chez les lapins, nommé caecotrophie. Le petit animal mange ses crottes dites « molles » afin d’en assimiler les nutriments qui s’y trouvent.

Comment le lapin nain bélier communique-t-il ?

Le petit animal a surtout un langage corporel, plus qu’oral. En l’observant au quotidien, vous arriverez à détecter ce qu’il veut dire ou dans quelle humeur il se trouve.

 

Si vous le voyez se mettre sur ses pattes arrière, il se trouve en position d’observation et est attentif à son environnement. Il a pu repérer quelque chose qu’il ne connaissait pas.

 

Lorsqu’il est couché sur le sol, il peut se reposer mais aussi profiter des caresses que vous lui prodiguez ! C’est en tout cas une attitude de calme et de sérénité. Il peut aussi se rouler au sol pour exprimer son bien-être, un peu comme un chat…

 

Il remue ses oreilles ? Cela signifie qu’il prête une attention particulière aux sons qui l’entourent. S’il enchaîne des sauts et des courses, c’est qu’il est particulièrement heureux !

 

D’autres signes pourront vous indiquer qu’il n’est pas content ou qu’il a peur. Vous le voyez mettre ses oreilles en arrière et l’entendez grogner ? Il est alors de mauvaise humeur. Si vous l’avez dans vos bras, reposez-le tranquillement dans sa cage ou son enclos. Aussi, quand il se sent en danger il peut l’indiquer en frappant le sol avec sa patte arrière.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur le comportement du lapin nain.

 

Les conditions de vie pour le rendre heureux

Le premier élément contribuant à son bien-être est son habitat. Cela peut être une cage, suffisamment grande pour qu’il puisse y être à l’aise et se mettre debout par exemple. Vous pouvez aussi avoir un clapier, surtout si vous avez un extérieur, même s’il existe maintenant des clapiers d’intérieur.

 

L’idéal si vous avez de la place dans votre logement, ou bien une terrasse ou un jardin, est l’enclos. Ce dernier lui procurera en effet une semi-liberté. Quelle que soit la solution choisie, l’espace doit être assez grand pour que votre lapin nain puisse effectuer toutes ses activités quotidiennes : manger et boire, dormir, jouer, se déplacer aisément, faire ses besoins.

Si vous avez opté pour la cage, laissez-le sortir une heure par jour. Faites-le dans une pièce sécurisée pour lui (pas de plante d’intérieur, pas d’autre animal domestique au moins les premiers temps). Le lieu sera aussi sécurisé pour vous : mettez à l’abri les câbles et fils électriques, les meubles ou objets de valeur que le petit animal pourrait ronger.

 

Par ailleurs, procurez-lui des occupations pour qu’il ne s’ennuie pas dans sa cage : tunnels et ponts pour se cacher, branches de noisetier ou bûchettes pour ronger et grignoter, jouet en matière naturelle.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre article sur le choix de la cage du lapin nain et son aménagement.

 

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel.

Notre sélection pour votre lapin nain

Versele Laga - Crispy Muesli pour lapin 2,75 kg

Versele Laga

9,95 €

Prémium Optima BIO lapin 2,5kg

Hamiform

17,95 €

Mangeoire à suspendre Beige pour Lapin Cobaye

Hamiform

8,20 €

Feedeez - Sticks pour lapin carotte/pissenlit 115 g

Feedeez

2,50 €

Maison wave pour lapin nain

Rongis

27,95 €

Comment comprendre et interpréter le comportement du lapin nain ?

Lire la suite

Comment bien nourrir son lapin nain ?

Lire la suite

Lapin nain : races, caractère, alimentation, santé

Lire la suite