Le calendrier du jardin en mars

Le calendrier du jardin en mars

C’est le grand mois pour les travaux au jardin : le printemps arrive et il s’agit d’être au rendez-vous. Pour cela, à l’image d’un entraîneur qui prépare son équipe, vous devez mettre vos plantations dans les meilleures conditions pour s’épanouir pleinement.

Au potager

Les heureux possesseurs d’une mini-serre peuvent passer avant tout le monde aux semis de tomates. Toujours sous abri, semez sans hésiter choux, concombres et cornichons. Pour tout le monde, dehors, c’est l’heure de la chicorée, des betteraves, des radis raves ou encore des navets de printemps : sortez vos semis ! Au programme également, la plantation des pommes de terre, de l’ail et de l’oignon blanc. Repiquez les chicorées, scaroles et frisées et faites-en de même avec vos pieds d’artichauts, que vous en profiterez pour multiplier. Côté récolte, vos laitues d’hiver et vos plantes aromatiques sont certainement « au top », profitez-en.

 

Important : pensez à vous créer votre compost pour les mois à venir !

Au jardin d’ornement

Tous les massifs doivent être taillés afin d’accueillir de nouvelles plantes : n’oubliez pas d’aérer le sol et d’optimiser le drainage à grands coups de bêche ! Vous pouvez retirer les voiles d’hivernage pendant les plus beaux jours de mars afin de les acclimater aux températures plus douces. Démarrez les bulbes d’été et plantez les vivaces, sans oublier de diviser les touffes des sujets déjà en place. Choisissez de préférence des plantes qui fleuriront en même temps afin de créer une harmonie dans votre jardin et variez les tailles, mais aussi les couleurs. Quoique vous plantiez, surveillez de près les dernières gelées. Taillez les glycines et les rosiers remontants, bouturez les jasmins étoilés et le buis. Côté pelouse, semez, notamment pour colmater les trous dans votre gazon.

Au verger

La cloque du pêcher menace sérieusement en cette période : traitez vos arbres fruitiers à la bouillie bordelaise en guise de prévention. Taillez poiriers, pommiers, pêchers et pruniers : seules les petites branches mortes ou emmêlées sont concernées, pas question d’élaguer afin de laisser la sève « passer ». Vous pouvez d’ores et déjà planter vos fraisiers sous voile d’hivernage, mais aussi votre vigne et vos arbustes à petits fruits : groseilliers, cassissiers, framboisiers, mûriers. Veillez à arracher les fruits qui ne sont pas tombés et brûlez-les afin d’éviter qu’ils ne colportent des maladies. Vous pouvez également vous livrer au marcottage des noisetiers et apporter à l’ensemble de vos arbres et arbustes fruitiers un engrais riche en azote. Vous trouverez ces produits naturels dans votre magasin.