Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Calendrier du jardin en décembre

Calendrier du jardin en décembre

Il commence à faire froid dehors, même si les travaux au jardin sont relativement limités pour ce dernier mois de l’année, ils ont leur importance pour bien préparer le printemps.

Les deux maîtres mots de ce mois de décembre seront : protéger et entretenir.

Côté potager

Récoltez les  topinambours, scorsonères, salsifis, chicorées, mâches, oseilles mais aussi les choux de Bruxelles, choux fleurs et choux brocoli.

Mettre à forcer les endives.

Faire blanchir les chicorées frisées, scaroles, céleris, cardons…

Protection de vos plantations : les cultures en pleine terre, comme les poireaux, rhubarbes et artichauts, doivent être butées et bénéficier d’un lit de paille douillet et épais !

Pensez également à aérer vos voiles d’hivernage pour éviter les risques de pourriture liés à l’humidité.

Avancez les bêchages, si la météo le permet, en incorporant un amendement organique (compost, fumier…). Becher en grosses mottes sans casser ces dernières : le gel se chargera de le faire dans les semaines suivantes.

Nettoyez vos bacs à semis, tuteurs et rames avec de l’eau javellisée pour éviter le développement des maladies.

Nettoyez soigneusement les parties métalliques de vos outils puis lubrifiez-les avant de les ranger dans un local sec. Vous les reprendrez comme neuf au printemps.

Vérifiez vos stocks de graines potagères pour préparer vos achats dès début janvier.

Côte verger

En décembre, les principales tâches à effectuer sont les plantations, la taille et les traitements.

Tant que les sols ne sont pas gelés, vous pouvez continuer à planter les arbres fruitiers et les arbustes à petits fruits.

Préparer vos greffes de printemps en prélevant vos greffons d’arbres fruitiers dès maintenant et les conserver jaugé dans du sable.

Bouturer les arbustes à petits fruits et marcotter les kiwis.

Et bien sûr, pensez à protéger vos plantations, surtout les plus fragiles, comme vos fruitiers méditerranéens par exemple : citronnier, oranger, clémentinier…

Cassissier

À partir de 6,36 €

Myrtillier 'Legacy'

À partir de 11,95 €

Mûrier 'Navaho'

À partir de 11,95 €

Prunier d'Agen

À partir de 57,50 €

Si cela n’a pas été fait en novembre :

Nettoyez les sols en ramassant les feuilles mortes (l’occasion pour vous de faire votre propre compost à l’aide d’un composteur).

Ramassez les fruits tombés aux sols et jetez-les car ils sont souvent porteurs de maladies cryptogamiques.

Incorporez un engrais organique (nutrition à diffusion lente) au niveau du pied de l’arbre et jusqu’à l’aplomb de la périphérie des branches.

Pour limiter le développement des parasites, brosser les troncs et branches charpentières à l’aide d’une brosse à linge à poil dur (nylon) et de blanchir les troncs avec du blanc arboricole.

Pour limiter le développement des champignons, pulvériser une solution à base de cuivre comme la bouillie bordelaise.

Tailler les arbustes à petits fruits comme les framboisiers, groseilliers et cassissiers, ainsi que les arbres fruitiers à pépins comme les pommiers, poiriers. La taille des végétaux s’effectue des jours où il ne gèle pas et requière un certain savoir-faire, nos conseillers en magasins sont à votre service pour vous renseigner.

Côté jardin d’ornement

Terminez les plantations de bulbes à fleurs de printemps (les tulipes, jacinthes, narcisses, crocus….)

Ramassez les dernières feuilles mortes tombées à l’automne.

Supprimez les branches mortes des arbres et arbustes et élaguez les arbres.

Tant que les sols ne sont pas gelés c’est encore le moment de planter les arbres et arbustes en particulier les caducs, mais aussi de transplanter vos végétaux si nécessaire.

Faites vos boutures ‘’de bois dormant’’, de nombreux végétaux sont concernés comme les hortensias, les forsythias, les seringats, les cornouillers, les spirées, les saules, les rosiers anciens…

Protégez les poteries en terre cuite et émaillée, elles craignent plus l’humidité que le froid. Posez-les sur un caillebottis ou sur de petites planches pour les surélever. L’eau ne stagnera pas dans le pot et les risques de gel seront diminués.

Bien sûr, la protection de vos plantations contre le froid est à l’ordre du jour : paillez le sol de vos arbres et arbustes frileux et surveillez vos systèmes de protections hivernales (ou mettez- les, si vous ne l’avez pas encore fait).

Si cela n’a pas été fait en novembre :

Mettrez à l’abri les bulbes et tubercules sensibles au froid.

Rabattez les vivaces.

Amendez vos sols en matière organique

Retirez les programmateurs d’arrosage des robinets extérieurs, les ranger au sec. Pensez à vidanger les circuits d’eau extérieurs.

Côté jardin intérieur

Parfumez votre intérieur avec les bulbes forcés, notamment les jacinthes. Ces bulbes ont subis une préparation thermique qui leur permet de fleurir de manière précoce.

Profitez de leur floraison en les associant dans vos compositions hivernales et enivrez-vous de leur parfum capiteux.Ne pas placer vos plantes trop près des radiateurs et autre source de chaleur, ainsi que des fenêtres ou portes d’entrées ouvertes régulièrement.

Lavez soigneusement les grandes feuilles, comme celles du caoutchouc, à l’eau uniquement.

Ce nettoyage est d’une grande importance car 30% de la lumière peut être interceptée par les poussières déposées à la surface des feuilles.

Le bassinage, comme les arrosages, doit s’effectuer en hiver avec de l’eau « à température ambiante ».